Arsenal - Everton (5-1) : Les notes complètes [Premier League - 38ème j.]

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match : Martinelli (8) : Il a lancé son équipe vers le succès, en ouvrant le score puis en offrant le but du break à Nketiah, sur une déviation de la tête. Ses percussions ont mis l'inhabituel latéral Iwobi au supplice

Arsenal (4-3-3)

Ramsdale (5) : Deux tirs cadrés pour Everton, un but encaissé. Pas sa meilleure performance de la saison

Tavares (5.5) : Il a plutôt bien géré les rares incursions des Toffees vers son côté, mais a fait preuve d'imprécision dans l'utilisation du ballon

Gabriel (6.5) : Le roc des Gunners. Il a bien muselé Calvert-Lewin et a été récompensé par un but, le quatrième de son équipe

Holding (5.5) : Plus en couverture que son collègue de l'axe, il a bien coupé les trajectoires et dirigé la manoeuvre derrière

Cedric (7.5) : Le latéral Portugais a livré une prestation XXL ! Très dynamique, il a effectué un nombre impressionnant d'aller-retour dans son couloir droit. Offensivement très impliqué, il a trouvé le chemin des filets en deuxième mi-temps et délivré une passe décisive pour Gabriel

Xhaka (5.5) : Son pressing incessant a permis à son équipe de jouer vers l'avant. Remplacé par Lokonga (63')

Elneny (6) : Il a parfaitement colmaté les rares brèches ouvertes dans le milieu d'Arsenal. Son style de jeu, sobre et juste, met de l'huile dans les rouages

Martinelli (voir plus haut)

Odegaard (7) : Les amoureux du foot ne peuvent qu'apprécier de voir un esthète pareil sur le pré. Ses gestes sont toujours fait dans le sens du jeu, il distribue quand ses partenaires sont en meilleure position et utilise le dribble avec le souci de l'efficacité. Son but a cloturé la marque

Saka (5.5) : Sur la jante en cette fin de saison, il joue plus sur la passe que sur sa qualité naturelle d'accélération. Il a réussi à délivrer une passe décisive à Cedric. Pepe lui a succédé à la 78'

Nketiah (6) : Un but de renard, après une déviation sur corner. Il élargit sa palette et montre qu'il a définitivement pris du galon en cette fin de saison. Remplacé par Lacazette à la 67'

Everton (5-4-1)

Begovic (4.5) : L'habituel remplaçant n'a pas su se mettre en évidence, mais n'a pas fait de boulette non plus

Kenny (4.5) : Peu mis en danger par Saka, il n'a pas réussi à combiner avec ses milieux pour apporter le danger dans le couloir gauche

Branthwaite (4) : Le jeune défenseur Anglais a passé un après-midi difficile à l'Emirates. Encore trop tendre pour la Premier League

Keane (4) : S'il a plutôt été à l'aise dans les airs, la vitesse des attaquants Londoniens lui a fait mal tout au long des 90 minutes

Holgate (4) : Comme ses compères de la défense, il préfère probablement défendre face à des attaquants pivots peu mobiles

Iwobi (3.5) : Face à son ancien club, il a constamment été dans le zag quand l'adversaire était dans le zig. Et vice versa. Le positionnement, inhabituel, de latéral droit que lui avait concocté son entaîneur ne l'a pas aidé

Alli (4) : Toujours cette allure nonchalante, qui ne colle pas avec les exigences de la Premier League. Il aura du mal à renouer le fil de sa carrière tant que ses courses seront aussi limitées. Sa technique ne peut pas s'exprimer. Il a cédé sa place à Gordon (67')

Doucouré (non noté) : très vite (37') remplacé par Van de Beek (5), qui a su être placé au bon endroit pour inscrire l'unique but de son équipe

Davies (4) : Il avait disparu des radars de la Premier League cette saison. Ce qui ressemblait à une dernière chance de briller à ce niveau avant d'aller voir ailleurs n'a pas été une franche réussite. Le jeune Price lui a succédé (77')

Gray (4.5) : Il va vite, arrive à percuter même quand son équipe est dans le dur, mais pour quelle efficacité ? Que de mauvais choix à l'approche de la surface adverse

Calvert-Lewin (5) : Très esseulé, il n'a pas été servi par ses équipiers. Son festival avant la mi-temps permet à son équipe de réduire le score, un but qu'il a créé de A à Z. On sent qu'il retrouve petit à petit ses moyens physiques. Malheureusement la saison s'arrête ce soir

 

Lire plus