Homme du match: Mahrez (8):On sait que certains joueurs sont de véritables génies balle au pied. C’est ce qu’à voulu montrer l’algérien. Souvent remplaçant, c’est comm un symbole qu’il est d’abord passeur décisif sur le deuxième but des Skyblues. Il conclut ensuite une super action avec un crochet et une frappe à l’entrée de la surface de réparation pour le but du 1-3. Un match de champion pour l’ancien de Leicester! BRIGHTON (4-4-1-1) Ryan (5): Quelques belle parades mais une après-midi vraiment compliquée. le portier australien encaisse pas moins de 4 buts à domicile. Bruno (5,5): Quelle ovation pour le dernier...

Homme du match : Mané (7,5) : Double buteur, le sénégalais a encore parfaitement coupé deux centres dans ce match (17', 81'), une spécialité pour lui. Il a rejoint Salah à 22 buts et offert 3 nouveaux points à Liverpool. 3 Nouveaux points qui font 97 pour les reds, insuffisa Liverpool (4-3-3) Alisson (6,5) : Il avait été infranchissable mardi et en cette dernière journée de championnat, il en fallait bien plus pour le battre. Il s'est imposé sur les deux occasions des Wolves (69', 73'). Alexander-Arnold (7,5) : À la passe sur le but (encore et toujours), le latéral est bien...

Homme du match : Kompany (7) : Des relances propres, de l'engagement dans les duels et des qualités de leadership mais surtout un but somptueux qui est venu délivrer les Citizens en fin de match. Manchester City (4-3-3) Ederson (5,5) : Il n'a absolument rien eu à faire face à des Foxes qui n'ont quasiment pas cadré leurs tentatives. Zinchenko (4) : Bien plus timide que d'habitude, ses montées ont été rares et il n'a pas franchement été rassurant défensivement. Laporte (5) : Il a montré ces qualités de relance en première période avec quelques transversales bien senties mais a parfois été fébrile, en fin...

L'homme du match : Dunk (8) : Le défenseur central de Brighton a été héroïque ! Il a formé avec Duffy une charnière incroyable, interdisant à Arsenal de marquer dans le jeu. Son compagnon de charnière a lui aussi été sensationnel.  Arsenal (4-4-2) Leno (4) : Il a provoqué quelques frayeurs dans l'Emirates Stadium en première période mais il s'est (un peu repris) par la suite. Il ne peut rien faire sur le penalty de Murray. Lichtsteiner (3) : Énormément en souffrance en première mi-temps face à March, il s'est rattrapé au retour des vestiaires. Mais globalement, il n'a pas été au niveau. Kolasinac...

Homme du match : Lossl (6,5) : il est mis à l'épreuve dans les cinq premières minutes en bloquant un coup franc de Rashford. Sur l'action d'après, il se troue et laisse filer le ballon sous son genou, d'une intervention peu académique, pour porter le score à 1-0 pour les visiteurs. En seconde mi-temps on a retrouvé le vrai Lossl, à l'image de la 60' où il réalise une... passe décisive! A la 88', il commet une formidable parade devant Chong. Il réalise un énième arrêt à la dernière minute du match, face à Rashford une nouvelle fois. Malgré cette erreur sur le premier but, avec sa passe décisive et ses nombreux arrêts, il est bien le grand artisan du bon résultat...

Homme du match : Van Dijk (8) : Quel leader ! Le meilleur joueur de premier League a encore affirmé son titre. Intransigeant dans les duels, il a faussé compagnie à Lascelles pour s'envoler et battre Dubravka d'une tête smashée (13'). Mais l'action que l'on retiendra le plus survient peut-être en fin de match. Le score est de 2 partout et Alexander-Arnold s'apprête à tirer un coup franc quand le colosse ordonne à Shaqiri de s'y coller. La suite ? Une passe décisive du suisse pour Origi qui inscrit le but de la victoire. Newcastle (5-4-1) Dubravka (4) : Abandonné par...

Homme du match : Matic (6,5) : remarquable première période. Des deux cotés du terrain, le serbe a été un grand artisan de la bonne première mi-temps des Red Devils. Un très grand nombre de ballons récupérés, il s'est aussi positionné en premier relancer de son équipe. Un immense volume de jeu qui lui vaut une présence redoutable au milieu de terrain, et une emprise sur celui de Chelsea. En seconde période, à l'image du match, il a baissé son niveau de jeu et n'a pas eu l'activité qu'il a pu avoir dans le premier acte.  Manchester United (4-4-2) De Gea (4) : il a été mis à l'épreuve une seule fois en première période. Et pour ne pas venir sauver...

L'homme du match : Issa Diop (7,5) : Quelle prestation aujourd'hui du défenseur français d'à peine 22 ans. Totalement magistral en défense ou il a été omniprésent et a stoppé tout ce qui se présentait, il a en plus sorti énormément de ballons opportunément vers l'avant, s'offrant même un raid en solo en fin de match, mal conclu malheureusement devant Lloris. Très Prometteur ! TOTTENHAM (3-4-1-2) Lloris (6) : On ne peut pas trop lui reprocher quoi que ce soit sur le but, ou il est bombardé de très près par Antonio. Pour le reste, il a sorti 1 arrêt déterminant...

Homme du match : Salah (8,5) : Passeur décisif pour Keita dès la première minute de jeu, l'égyptien a ensuite pris seul la tête du classement des buteurs. Un but tout en touché avec un lob d'abord (45+1'), puis une conclusion en renard (83'). De quoi réalimenter le débat concernant son absence de l'équipe type du championnat... Liverpool (4-3-3) Alisson (6) : Il n'a eu l'occasion de briller que sur la frappe de Bacuna (55'). Alexander-Arnold (7) : À Anfield comme chez lui, le jeune latéral s'est encore signalé en trouvant très justement Salah pour le troisième but de la rencontre. Il...

Homme du match : Bernardo Silva  (7) : Une nouvelle fois parfait techniquement, le portugais s’est peut-être trop efforcé à vouloir dribbler, mais en seconde période il fut plus lucide dans ses choix. Bien servi par Gundogan, il ouvre le score en se jouant de Shaw sur le reculoir et en déclenchant un tir rasant le montant gauche de De Gea.   Manchester United (5-3-2) : De Gea (5) : Une première période d’un niveau convenable, avec notamment des arrêts réflexes sur des frappes de Bernardo Silva et Sterling. Sa deuxième mi-temps fut plus hasardeuse comme le montre sa mauvaise appréciation sur le...