* Bundesliga (ALL) *

Bundesliga - 8ème j. | Les notes de Hertha - Dortmund (2-5)

Homme du match : Haaland (9) : UN TUEUR ! Le Norvégien a marqué au fer rouge la défense du Hertha. Après une première période où il n'a pas réussi à convertir deux grosses opportunités, il a été sans pitié après le repos. Quatre buts, symboles d'opportunisme, de réalisme, de sang-froid. Que ce soit à la conclusion d'une belle action collective ou profitant d'une erreur de relance ou d'un mauvais placement adverse. Il a puni chaque approximation de l'axe défensif adverse. Moukoko a pris sa place (85').

Hertha Berlin (4-4-2)

Schwolow (3,5) : Malheureusement pour lui, il a bien connu le trajet vers son but pour aller chercher le cuir au fond des filets. Cinq fois victime, dont quatre de Haaland sur quatre duels perdus. Il n'a pas grand chose à se reprocher mais le constat est là, il n'a pas été très décisif.

Plattenhardt (4,5) : Une soirée difficile ! C'est venu de partout sur son aile et il a subi trop souvent face à l'armada jaune et noir. Il fut trop souvent pris de vitesse et de très nombreuses actions sont venues de son côté. A sa décharge, il fut souvent délaissé par ses partenaires d'attaque. Son apport offensif fut par contre assez intéressant notamment en première période. Mittelstadt a pris sa place (85').

Alderete (3,5) : Loin d'être satisfaisant, il a peiné à contenir les assauts offensifs adverses. Il a souvent accusé du retard sur ses interventions et il aura laissé de trop grands espaces dans son dos. Son marquage ne fut pas exceptionnel non plus.

Boyata (3) : Que s'est-il passé ? Après une première période relativement correcte où il a su être solide et bon dans l'anticipation, il a coulé ensuite. Il est fautif sur presque tous les buts, se montrant impuissant face à la tornade Haaland. Il fut très passif sur le premier but, mal placé sur le deuxième, le quatrième et même le cinquième but.

Pekarik (4) : Défensivement, il a beaucoup souffert face aux attaquants du Borussia. Il a souvent été pris de vitesse et il fut parfois fautif sur le marquage. Offensivement, il n'a pas autant apporté que Plattenhardt mais il aura eu des situations, envoyant le cuir au-dessus à cinq mètres des cages. Zeefuik l'a remplacé (85').

Matheus Cunha (5,5) : Deux buts inscrits mais une performance loin d'être mémorable. Il a envoyé une joli frappe des 25 mètres pour tromper Burki (33') sur l'une de ses nombreuses percées dans l'axe avant de convertir un penalty. Dans le jeu, ses fameuses incursions dans l'axe ont souvent été neutralisées par le milieu adverse. Il est tombé dans l'excès dans ce match, excès dans l'individualisme et dans la plainte envers l'arbitre, sortant de son match progressivement.

Guendouzi (6) : Une âme de guerrier ce soir ! Il a été très dynamique dans l'entrejeu, enchaînant les efforts et étant très pugnace dans les duels. Il aura été l'un des seuls dans sa formation à sortir la tête de l'eau en seconde période. Il a même obtenu un penalty, certes généreux, en fin de match.

Stark (4) : Une performance terne et neutre. Il n'a pas pesé dans l'entrejeu, étant dominé dans les duels et accusant souvent du retard sur ses interventions. Offensivement, son apport fut trop limité.

Darida (6) : Une grosse débauche d'énergie pour le Tchèque qui a réalisé un match plein dans la générosité et la répétition des efforts. Son travail défensif a été précieux pour aider sa formation à limiter les dégâts ce soir. Offensivement, il ne fut pas en reste avec une participation intéressante dans les actions de son équipe. Il aurait même pu marquer en première période étant souvent à l'affût dans la surface. Löwen l'a remplacé (76').

Piatek (3) : Très discret ! Le Polonais n'a pas pu tirer son épingle du jeu, la faute à un trop faible nombre de ballons exploités ainsi qu'à une certaine solitude sur le front de l'attaque. Surtout, il fut rarement en situation de se créer une occasion. Ngankam a pris sa place (76').

Lukebakio (5) : De la combativité, de l'activité mais aussi de l'inefficacité. Voilà comment pourrait se résumer son match. Il a souvent porté le ballon, le remontant vers l'attaque. Il a aussi été généreux dans l'effort, multipliant les courses défensives et offensives. Mais, il a souvent manqué de lucidité dans ses gestes et ses choix. Finalement, il a rarement été en mesure d'inquiéter Burki. Leckie a pris sa place (75').

Borussia Dortmund (3-4-3)

Burki (5,5) : Un match correct même s'il a encaissé deux buts, dont un penalty. Cependant, il a montré quelques difficultés sur certaines sorties aériennes n'étant pas assez sûr de lui parfois.

Akanji (6) : Une bonne prestation pour lui qui a su maîtriser l'attaque adverse. Il a parfois été un peu passif en début de match compensant par de bonnes interventions défensives. Il a concédé un penalty en seconde période sur Guendouzi mais qui semble assez sévère après coup.

Hummels (6,5) : Un match d'une sérénité assez impressionnante pour l'ex-international. Il a rarement été mis en difficulté tout au long de cette partie, étant très attentif dans ses interventions et très propre dans ses relances.

Can (6,5) : Son entame de match ne fut pas des plus aisées avec un trop grand laxisme de sa part dans le placement. Il a ainsi souffert sur les incursions adverses pendant la première demi-heure. Ensuite, ce fut bien meilleur pour lui. Dans la projection vers l'avant, il a régalé avec une grande qualité de passe, courte ou longue, et même des montées incisives comme ce fut le cas sur le premier but de son équipe. Piszczek a pris sa place (76').

Guerreiro (7,5) : Infatigable ! Le latéral portugais a été très actif ce soir sur son côté, étant vraiment très offensif sur ses montées. Il a amené beaucoup de danger, étant très souvent présent dans la surface pour la conclusion des actions. En outre, il a inscrit un but (70') et pesé sur de très nombreuses situations. Remplacé par Schulz (85').

Dahoud (7) : La technique du milieu allemand a fortement aidé le Borussia a trouvé la faille dans la défense berlinoise. Sa qualité de passe a fait merveille et a permis d'amener de la verticalité sur les offensives de son équipe. Avec de bons coups d’œil, des déplacements intéressants, il s'est révélé précieux notamment dans une première période peu évidente pour les siens. Remplacé par Bellingham (62').

Witsel (6,5) : Un match maîtrisé en milieu de terrain. Il fut solide et impliqué à la récupération, étant très propre également sur ses remontées de balle. Il a gardé un niveau régulier tout au long de la partie, connaissant peu de trous d'air.

Meunier (6) : Une activité importante pour le Belge qui a multiplié les montées offensives, ayant ainsi une influence importante sur les actions de son équipe. On pourra regretter néanmoins le déchet qu'il a connu dans la passe et dans ses centres, ce qui fut très criant en première période, ainsi que certaines absences en défense.

Brandt (6) : Un match de bonne facture pour le milieu de Borussia. Il a connu un certain déchet technique en première mi-temps dans la passe. C'est d'ailleurs lui qui perd le ballon sur l'ouverture du score berlinoise. Il revient des vestiaires avec de meilleures intentions et une plus grande propreté technique. Il a alors eu plus de poids sur les offensives de son équipe.

Haaland (9) : Voir ci-dessous.

Reus (6) : Il ne fut pas toujours inspiré dans cette rencontre, manquant parfois de précision dans ses gestes notamment lors du premier acte. Après le repos, il est monté en puissance, simplifiant son jeu et profitant de l'ascendant pris par son équipe. Il est à l'origine de la magnifique action collective sur le premier but. Reyna l'a remplacé (77').

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer