Accueil * Bundesliga (ALL) * Bundesliga – 5ème j. | Les notes de Wolfsburg – Hoffenheim (1-1)

Bundesliga – 5ème j. | Les notes de Wolfsburg – Hoffenheim (1-1)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match: Maximilian Arnold (7,5): L’international allemand a brillé par sa qualité technique et par ses passes vers le but dans le dos de la défense . Elles ont apporté de nombreux ballons d’attaques à son équipe. En seconde mi-temps, il se libère offensivement et tente plus de frappes (57’ notamment) et de combinaisons avec des éléments offensifs de son équipe. Très précieux également dans l’entre-jeu pour donner une certaine fluidité dans les transmissions à son équipe. Il s’est également chargé de tirer toutes les phases arrêtées de son équipe. Son mental et son sens du collectif ont permis de maintenir son équipe à flot durant la première demi-heure de jeu délicate pour l’équipe de Wolfsburg menée à ce moment-là  1-0.

 

Wolfsburg (3-4-2-1)

 

P.  Pervan (6) : Le goal de cette formation de Wolfsburg a vécu une première mi-temps intense. Dès la 6’, sur la première tentative adverse, il encaisse un but. Une entrée en matière délicate qui ne l’a pourtant pas découragé. Il réalise par la suite de nombreux arrêts déterminants, notamment sur Bebou (20’). Il continue sur cette voie en seconde mi-temps avec moins de pression.

R. Knoche (6,5) : Un match intéressant offensivement parlant. Il a souvent pris son couloir pour combiner avec Willian. Un niveau de course et un investissement irréprochable.

J. Guilavogui (5,5) : Le défenseur central français a rendu une copie propre. Solide en un contre un, il a fait preuve de lucidité. Cependant, ses relances ont parfois manqué  de précisons.

M. Tisserand (4) : Aligné au poste de latéral gauche, le congolais s’est peu montré actif dans le jeu. A déplorer, un manque de soutient offensif, ce qui a créé un décalage entre le côté droit et le côté gauche, bien plus offensif pour sa part.

William (7) : Le brésilien a apporté sa grinta et son envie dans cette partie. Ses déplacements et accélérations ont toujours été justes. Il a fait mal par sa vitesse et son explosivité. A noter une bonne entente avec Weghorst et Brekalo. Cette bonne entente a permis de faire naître des automatismes qui ont fluidifié le jeu. Remplacé par K. Mbabu (79’).

Y. Gerhardt (3,5) : Aligné au cœur de l’entrejeu, aux côtés de M. Arnold, Gerhardt a manqué de justesse technique en ratant plusieurs de ses relances. Peu à l’aise balle aux pieds.

M. Arnold: Voir ci-dessus.

R. Steffen (6) : L’international suisse aligné sur le côté gauche au sein d’un milieu à quatre compact a notamment brillé par ses replis défensifs qui ont amené beaucoup de sérénité à son équipe. De plus, il a participé au développement d’une certaine verticalité dans le jeu.

A. Mehmedi (7) : L’ international suisse est, de loin, l’élément offensif le plus en vue durant cette partie. Très remuant, il a souvent décroché pour toucher le ballon et combiner, notamment avec Weghorst. Il a aussi su renverser le jeu avec l’aide précieuse de Willian. A la 36’, suite à une talonnade de Weghorst, il décoche un missile qui permet à son équipe d’égaliser (1-1). Remplacé par F. Klaus (86’).

J. Brekalo (6,5) : Le jeune croate a réalisé une partie intéressante sur son côté gauche de l’attaque, utilisant sa vitesse dû à sa jeunesse et à sa fraîcheur pour libérer des espaces et se créer des opportunités. Un investissement et un sens du collectif irréprochables. Remplacé par L. Nmecha (73’).

W. Weghorst (7) : L’avant-centre de cette équipe de Wolfsburg a réalisé un match de haut niveau. Il a constamment décroché pour toucher la balle et orienter, vers l’avant, le jeu de son équipe. A l’aise techniquement, il réalise une talonnade somptueuse qui se transforme en passe décisive à l’attention de Mehmedi. A noter un volume de course important ainsi qu’une intensité physique relevée dans les duels qu’il a disputé.

 

Hoffenheim (4-3-3)

 

O. Baumann (5,5) : Le gardien d’Hoffenheim a réalisé une première mi-temps en demi- teinte. Il s’est d’abord montré solide face aux frappes plus ou moins puissantes de Wolfsburg à la 20’ ou à la 35’ sur une frappe de Willian pleine axe qu’il repousse avec succès. Puis, à la 36’, il oublie de fermer son côté droit et encaisse un but. Frustrant!

S. Posch (5,5) :  Un match solide de la part de l’autrichien qui n’a pas démérité face à la vitesse et l’explosivité offensive d’en face. En seconde mi-temps, il n’a pas hésité à se projeter vers l’avant pour apporter une solution offensive de plus sur le côté à son équipe. Remplacé par K. Akpoguma (88’).

K. Vogt (4,5)  : Un match solide mis à part sur l’unique action dangereuse ou Wolfsburg marque.

B. Hübner (4,5) : A l’instar de son comparse de la défense centrale, l’allemand s’est montré durant les 90 mn de jeu solide  et déterminé à ramener un point. Mission accomplie !

P. Kaderabek (5) : Mis à part sa passe décisive pour l’unique but de son équipe, Kaderabek s’est limité à effectuer ses tâches offensives. Il aurait pu participer plus au jeu en débordant sur son côté.

S. Rudy (6) : Aligné au sein d’un milieu de terrain offensif, l’international allemand a trouvé très rapidement ses marques, inscrivant d’entrée de jeu un but (6’) sur un service de Kaderabek. Suite à cette action, Rudy s’est évertué à orienter le jeu de son équipe avec plus ou moins de succès.

F. Grillitsch (4,5) : Durant ce match, l’international autrichien a pris en charge le poste de sentinelle devant la défense. Il a manqué de justesse technique balle aux pieds pour pouvoir correctement orienter le jeu de son équipe.

R. Skov (5) : Un match sobre où l’international espoirs danois a pris souvent son couloir gauche pour déborder et tenter de servir un élément offensif de son équipe. Malheureusement, ses passes et centres ont manqué de précision.

D. Geiger (4) : Aux côtés du buteur du soir Rudy, au sein d’un milieu à vocation offensive, Geiger a eu du mal à exister, manquant de tranchant dans ses duels. Remplacé par C. Baumgartner (76’).

I. Belfodil (3) : Un match transparent de la part de l’algérien qui, du fait de la non maîtrise du match de son équipe, est resté, isolé à son poste d’avant-centre, ne touchant qu’un nombre ridicule de ballons. On peut lui reprocher son manque d’efforts pour tenter d’améliorer la situation offensive de son équipe. Remplacé par S. Adamyan (70’).

I. Bebou (4,5) : Une première mi-temps intéressante où l’ailier togolais a redoublé d’efforts pour se créer des occasions. Efforts qu’il ne réitère pas en seconde mi-temps. Finalement, il sombre totalement dans le second acte.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...