Accueil * Bundesliga (ALL) * Bundesliga – 5ème j. | Les notes de Bayern Munich – Cologne...

Bundesliga – 5ème j. | Les notes de Bayern Munich – Cologne (4-0)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match: Philippe Coutinho (8,5): Pour son second match de championnat à la maison, Coutinho a réalisé, à l’instar de son équipe, une prestation magistrale. En première mi-temps, il a participé au jeu offensif de son équipe, délivrant des centres et des passes en profondeur millimétrés. Lewandowski rate de peu d’inscrire sur une de ses passes un but. En seconde mi-temps, Coutinho va redoubler d’efforts et augmenter son niveau de course. Les résultats ne tardent pas à arriver: à la 60’ il provoque un pénalty.  Après avoir tourné autour du pot en première période, touchant notamment le poteau sur coup franc (13’), Philippe Coutinho ne se fait pas prier pour transformer son pénalty et ouvrir ainsi son compteur but en Bundesliga et sous ses nouvelles couleurs. Mais il ne s’arrête pas là! Il ne relâche pas la pression et ses efforts et délivre ainsi sa première passe décisive, à l’attention de Perisic. Sa qualité technique et sa fraîcheur ont ébloui l’après-midi Outre-Rhin. Et il ne compte pas s’arrêter là, déterminé à faire oublier son passage raté à Barcelone.

 

Bayern Munich (4-2-3-1)

 

M. Neuer (6) : Une première mi-temps maitrisée de la part du portier international allemand, ne tremblant pas sur les quelques tentatives de Cologne (37’ 38’ et 43’). Ses relances courtes et rapides ont fluidifié le jeu bavarois.

B. Pavard (6) : Une première mi-temps intéressante, participant au jeu offensif de son équipe et en se chargeant de faire la liaison entre attaque et défense sur son côté droit. Il a continué sur cette même base en seconde mi-temps, optant pour un rôle légèrement plus offensif.

N. Süle (5,5) : Le défenseur central de Munich a joué avec son grand gabarit (95kg) pour s’imposer dans le jeu. Peu élégant, parfois maladroit voir dangereux mais le plus souvent juste.

J. Boateng (6,5) : Deuxième titularisation en deux matchs après celui de Leipzig pour l’ex international allemand. Aligné aux côtés de Süle en défense centrale, il a beaucoup apporté offensivement à son équipe, transperçant le milieu de terrain adverse pour délivrer des centres ou des passes notamment pour Coutinho ou Perisic. Remplacé par J. Martinez (59’).

L. Hernandez (6) : Aligné au poste de latéral gauche pour palier au forfait musculaire de l’autrichien David Alaba, l’international français a moins couru que lors de ses précédents matchs, il a donc moins participé au jeu offensif de son équipe. Mis à part ce constat, il a été la plupart du temps solide en défendant.

J. Kimmich (8) : Le milieu de terrain international allemand a encore une fois réalisé un match magnifique délivrant deux passes décisives pour son comparse de l’attaque Lewandowski! De plus, son activité au milieu a permis au Bayern de mettre le pied sur le ballon. Il a su orienter le jeu de son équipe et rendre le milieu imperméable. Un match complet. Remplacé par M. Cuisance (72’), le jeune français a eu une activité intéressante au milieu.

C. Tolisso (5,5) : Le français a été un peu moins en vue sur ce match, se bornant à accomplir à la lettre ses activités de milieu de terrain. Un brin d’audace n’aurait pas été jugé comme superflus.

S. Gnabry (5,5) : Comparé aux éléments offensifs titulaires sur ce match, Gnabry est le seul a ne pas avoir trouvé le chemin des filets. Bien que ses talents soient déjà connus de tous, le jeune international allemand doit maintenant confirmer en club et mettre plus d’entrain et de joie dans ce qu’il fait. Dès le week-end prochain ?

P. Coutinho: Voir ci-desssus.

I. Perisic (7,5) : Comme dit le proverbe, « Petit à petit, le croate fait son nid ». Et c’est à Munich qu’il s’y est installé le croate, en marquant son deuxième but (73’) suite à une merveilleuse passe de Coutinho. On sent le croate de plus en plus à l’aise dans le jeu  et acquérir des repères avec Coutinho ou Lewandowski. Cela apporte de la fluidité au jeu offensif et permet de rendre le spectacle toujours plus beau. Chapeau!

R. Lewandowski (8) : L’attaquant polonais a une nouvelle fois illuminé la rencontre par son talent, sa grinta et son sang froid face au but. Il inscrit durant ce match un doublé, le deuxième déjà, servit par Kimmich à chaque fois. Remplacé par T. Müller (72’), le polonais peut maintenant savourer la traditionnel fête de la bière (Oktoberfest) qui s’ouvre aujourd’hui à Munich et reprendre des forces pour le prochain match. Pour y inscrire son dixième but ? Affaire à suivre…

 

Cologne (4-2-3-1)

 

T. Horn (2,5) : Un non-match de la part du gardien de Cologne qui a encaissé un but sur quasiment tous les tirs qu’il a subi. Aucun arrêt déterminant à relever. Enfin, il n’a pas brillé par ses relances, finissant le plus souvent en touche.

K. Ehizibue (3) : Aligné au poste de latéral droit, il a constamment tenté de prendre son couloir et de déborder pour apporter offensivement à son équipe, en première période. Cependant, ses centres n’étaient pas assez précis. En seconde mi-temps, il est expulsé suite à une faute dans la surface (60’) qui amène un pénalty. Il laisse ainsi son équipe à 10.

S. Bornauw  (2) : Un match fantomatique où le défenseur central belge n’a réalisé aucune intervention sur un membre offensif de l’équipe adverse.

R. Czichos (3,5) : Quelques interventions salvatrices en première période sur Perisic ou Coutinho. Sa solidité relative a disparu en seconde période.

J. Hector (4,5) : Aligné au poste de latéral gauche, l’international allemand a tenté tant bien que mal de contenir les ardeurs offensives de Munich. Bien le seul dans son équipe… A noter de bonnes interventions sur Gnabry. Enfin, sur coups de pieds arrêtés, il a apporté un danger relatif sur la cage de Neuer.

E. Skhiri (4) : Le tunisien s’est montré entreprenant offensivement en première période, délivrant quelques longs ballons à destination du secteur offensif de son équipe. Il a manqué de régularité dans ce match, alternant entre le moyen et le très mauvais. Insuffisant !

M. Höger (3,5) : Un match transparent de la part du milieu de terrain allemand. Sa qualité technique balle aux pieds a été insuffisante pour pouvoir correctement servir ses adversaires. Remplacé par M. Bader (79’).

K. Schindler (3) : Aligné sur le côté droit au sein d’un milieu offensif, le germano-ghanéen n’a pas pesé sur le jeu offensif de son équipe, ne mettant pas de bonnes  volontés et d’ efforts physiques suffisants dans ses entreprises, qui furent donc vaines.

D. Drexler (4) : Le milieu de terrain de Cologne a vécu un match difficile face à l’imperméabilité du milieu adverse. Il a cependant réalisé quelques efforts pour faire des récupérations de balles en première mi-temps. Il sombre totalement en seconde mi-temps, comme toute son équipe.

F. Kainz (3,5) : L’international autrichien, aligné à un poste de milieu offensif sur le côté gauche en soutient de l’attaquant n’a que trop peu apporté à son équipe offensivement, ne réalisant que trop peu de différences sur ses prises de balles. Il n’a pas su orienter le jeu de son équipe. Remplacé par J. Meré (65’).

J. Córdoba (5) : L’avant centre de cette équipe de Cologne a eu le mérite de se montrer dangereux et de faire passer quelques frissons dans le stade sur les trois seules occasions (37’ 38’ et 43’) qu’il a pu se créer. Il est à deux doigts de marquer à la 43’ juste avant la mi-temps mais sa frappe est trop croisée. En seconde mi-temps, il n’a plus eu de ballons offensifs à négocier. Malgré un bon état d’esprit, il a manqué de la réussite au colombien qui aurait pu changer la physionomie du match. Remplacé par S. Terodde (71’).

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...