Bundesliga – 4ème j. | Les notes de Schalke 04 – Bayern (0-2)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Franck Ribéry (8) : D’années en années, on a l’impression que l’ailier gauche se bonifie. Extrêmement remuant, il offre une balle de but à James que ce dernier manque, mais le Français a tellement apporté. Indispensable.

Schalke (3-4-3)

Färhmann (5,5) : Même si son équipe a été dominée, il n’a pas eu beaucoup d’arrêts à sortir et s’est montré plutôt rassurant. Il intervient magnifiquement au devant de James Rodríguez.

Sané (5,5) : Le meilleur défenseur du trio. Bon dans es interventions, il s’est servi de sa taille imposante pour remporter un bon nombre de duels aériens. A tout de même eu du mal à évoluer haut et à faire sortir le bloc.

Naldo (4,5) : L’expérimenté Brésilien a correctement réalisé son travail, mais il aurait du faire sortir davantage son bloc et ainsi monter sa ligne défensive.

Nastasic (4,5) : Pas aidé par son piston gauche, il a souffert face à la vivacité de James mais s’est donné en essayant de remplir ses tâches de la meilleure des manières.

Rudy (6) : Le seul qui a surnagé au milieu de terrain. On sent que l’ancien joueur du Bayern est bien au-dessus techniquement, et sa capacité à conserver les ballons sous la pression dut très précieuse.

Mckennie (4,5) : Même s’il se blesse après un contact avec James Rodríguez, il a réalisé une première période assez médiocre avec notamment une présence sur phases défensives très limitée. Il a haussé son niveau en deuxième mi-temps.

Caligiuri (4) : Il a fait preuve de détermination toute la partie et n’a rien lâché, mais son apport offensif fut bien trop faible malgré quelques belles conservations.

Uth (4) : Sans ballon. Généreux mais trop peu servi, il a vécu une partie très frustrante.

Di Santo (4) : Même son de cloche pour l’attaquant argentin. Dépourvu de munitions, il a essayé mais s’est heurté à la suprématie aérienne de la défense bavaroise.

Embolo (5) : Le Suisse fut l’attaquant qui eut le plus d’occasions. Il a proposé et a fait parler sa vitesse.

Schöpf (3,5) : En grande difficulté défensivement et quasiment inexistant offensivement, il n’a pas aidé son défenseur central Nastasic.

Bayern (4-3-3)

Neuer (5,5) : Match très tranquille. Jamais mis en danger, il s’est contenté d’assurer son rôle de premier relanceur.

Kimmich (5,5) : Bonne partie livrée par le latéral droit. Celui qui avait affirmé vouloir jouer en tant que sentinelle a bien défendu sans pour autant beaucoup proposer offensivement.

Süle (6,5) : Impérial durant tout le match. Ultra souverain dans les airs, il est bien intervenu au sol.

Hummels (6,5) : Idem pour l’ancien du BVB. Plus véloce que son compagnon de défense, il a bien gardé la couverture et a aussi assuré sous les ballons hauts.

Alaba (6,5) : Lui aussi a démontré son immense talent, en particulier sur les frappes. Il frappe sur la barre un coup-franc, mais s’est montré très sérieux tout au long du match.

Alcantara (7) : Le métronome du milieu de terrain bavarois. Sa qualité de relance a mis dans un fauteuil son équipe, tout comme sa faculté à casser les lignes.

Goretzka (6) : Face à son ancien club et dans une atmosphère forcément particulière, le jeune milieu de terrain s’est contenté de faire le job en étalant parfois sa technique.

Müller (6,5) : Souvent en deçà de son niveau la saison passée, le relayeur allemand a livré une prestation complète, toujours dans le bon tempo.

Rodríguez (7,5) : Buteur en début de match, il a affiché un niveau de jeu proche de celui qu’on lui connaît. Parfois un peu gourmand mais tellement précieux.

Lewandoski (5,5) : Un peu moins en jambes que ses deux compères d’attaque. Il a surtout joué en pivot et ses passes en pivot ont parfois été imprécises, mais son gabarit pousse les défenseurs à rester constamment vigilants.

Ribéry (8) : Voir ci-dessus.

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.