Accueil * Bundesliga (ALL) * Bundesliga – 4ème j. | Les notes de RB Leipzig – Bayern...

Bundesliga – 4ème j. | Les notes de RB Leipzig – Bayern Munich (1-1)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match: Joshua Kimmich (7,5) : L’indéboulonnable milieu de terrain du Bayern a, une nouvelle fois, apporté toute sa qualité technique pour illuminer la rencontre. En effet, il n’a eu de cesse de rechercher ses partenaires, leur proposant des une deux ou bien encore des combinaisons. Il a su, comme d’habitude, se mettre aux services de ses coéquipiers en leur servant des passes millimétrées ou bien encore des centres. Il a également pris en charge la totalité des coups francs et corners de son équipe. Une prestation prometteuse avant la première journée de ligue des champions.

 

RB Leipzig (3-4-3)

 

P. Gulacsi (4) : Le gardien de cette formation de Leipzig a été surpris d’entrée (2’) par Lewandowski. Une entrée en matière peu encourageante qui s’est ressentie par son manque de confiance sur ses relances qui ont été en majeures parties imprécises. En seconde mi-temps, il a de nombreuses fois été battu, mais il a pu compter sur sa défense pour le sortir de situations  hautement  dangereuses.

M. Mukiele (7) : Le jeune international français a beaucoup apporté à son équipe offensivement en seconde période, montant souvent En première ligne. Défensivement, il est apparu solide et déterminé, une performance notable pour un garçon encore très jeune.

I. Konaté (7) : Sans aucun doute le meilleur défenseur de la partie. Il a sauvé maintes fois son équipe,  parfois même  sur la ligne du gardien. Sa qualité et sa justesse dans ses interventions sont remarquables. A noter également, un apport offensif intéressant.

W. Orban (3,5) : Le latéral gauche de cette formation est apparu trop juste physiquement face à la vitesse de K. Coman et consorts. Ce manque de jus de la part de Orban a été préjudiciable pour l’équipe de Leipzig sur toute la rencontre.

L. Klostermann (5) : Aligné sur le côté droit dans un milieu compact à quatre, Klostermann n’a que trop peu apporté offensivement, réalisant des passes imprécises et ne faisant pas tous les efforts pour se montrer disponible sur son côté. Remplacé à la mi-temps par D. Demme (46’).

E. Forsberg (4,5) : Mis à part son pénalty transformé (45+2’), l’international suédois a peu apporté à son équipe durant cette rencontre. Son rôle de soutient de l’attaquant avec à ses côtés Laimer a paru le déstabiliser. Il a ainsi manqué de justesse dans ses transmissions et n’a pas su s’imposer physiquement face aux éléments offensifs munichois. Remplacé par l’ex parisien C. Nkunku (78’).

K. Laimer (5,5) : Un match intense de la part de Laimer qui a participé au jeu offensif  de son équipe. Il s’est notamment signalé en seconde mi-temps par ses ouvertures qui ont apporté de nombreuses munitions offensives à Leipzig.

M. Halstenberg (3,5) : A l’instar de Orban, il a manqué de justesse technique  et de physique pour se hisser au niveau de l’équipe adverse

M. Sabitzer (4,5) : Aligné sur le côté droit de l’attaque, l’international autrichien a beaucoup combiné avec Werner pour se créer des occasions de buts. Sans réel succès.

T. Werner (4) : L’attaquant allemand a manqué cruellement de réalisme offensif et d’efficacité, ratant en seconde période près de 5 occasions qui auraient dû finir aux fonds. Indigne pour un attaquant de son calibre!

Y. Poulsen (4,5) : L’attaquant danois de cette formation allemande a vécu un match compliqué face à une défense solide et compacte de Munich. Il n’a pas suffisamment apporté offensivement à son équipe. Sur de nombreuses actions, il a mal choisi son placement, ce qui a créé un déséquilibre sur phases offensives. Remplacé par M. Cunha (81’).

 

Bayern Munich (4-3-3)

 

M. Neuer (6) : Le gardien allemand a vécu une première mi-temps avec seulement une frappe à capter (26’) avant de s’incliner sur penalty à la 45+2’. Peu de travail à réaliser donc mais il n’a pas réussi à être décisif au moment clé. En seconde mi-temps, il réalise plusieurs parades déterminantes (46’ 59’)

B. Pavard (6,5) : Le latéral droit français a, de nouveau, rendu une copie séduisante: solide en défense, peu avare sur le nombre de courses à faire et apportant sa qualité technique sur phases offensives.

N. Süle (5) : Un match sobre mais manquant de reliefs, avec peu d’activité physique et un manque de pressing sur l’adversaire. Intéressant sur coups de pieds arrêtés.

L. Hernandez (5,5) : Aligné au poste de latéral gauche, l’international français a réalisé un match solide, sortant victorieux de tous ses duels. Malheureusement, son retard sur Poulsen amène le pénalty et l’égalisation de Leipzig.

J. Boateng (5) : Titulaire surprise au coup d’envoi, le défenseur central allemand s’est signalé pas de nombreuses incursions dans la partie de terrain adverse, participant donc activement au jeu offensif de son équipe. En revanche, sur le plan  défensif, il a eu quelques mésententes avec Süle en première période et a paru également manquer de sérénité.

J. Kimmich: Voir ci-dessus.

Thiago (6,5) : Un match où sa qualité technique balle aux pieds a été très présente et a illuminé la rencontre. Thiago s ‘est toujours montré très disponible, ne rechignant pas à faire de nombreux efforts pour se démarquer et faire avancer le jeu de son équipe vers l’avant. Remplacé par P. Coutinho (88’)

T. Müller (7) : L’ex international allemand a de nouveau prouvé l’étendu de son talent délivrant une passe décisive et en orientant le jeu de son équipe. Son activité a rendu le milieu de terrain imperméable, un véritable mur. Remplacé par C. Tolisso (63’)

S. Gnabry (5,5) : Un match intéressant de la part de l’international allemand qui a beaucoup décroché pour toucher le ballon et orienter le jeu offensif de son équipe. Cependant, il a quelque fois manqué de justesse dans ses passes. Remplacé par A. Davies (62’). Sa vitesse a fait mal à la défense de Leipzig et a apporté plus de vitesse dans le jeu offensif de son équipe.

K. Coman (7) : L’international français réalise décidément un excellent début de saison. Durant ce match, il n’a pas arrêté de prendre son couloir pour déborder et centrer. Son activité physique et  son volume de course sont impressionnant. Il lui manque simplement  ce petit but qui pourrait encore plus valoriser sa prestation.

R. Lewandowski (6) : L’attaquant polonais a une nouvelle fois fait trembler les filets (2’). Suite à une passe de Kimmich, Müller lui fait une passe en profondeur et son réalisme offensif lui permet de conclure l’action. Cependant, on peut reprocher à Lewandowski de ne pas avoir su mettre sur l’ensemble de la rencontre autant d’envie et de réalisme que sur ce but précoce. Sans doutes avait-il déjà les yeux rivés sur la première journée de ligue des champions… souhaitable en tout cas.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...