Accueil * Bundesliga (ALL) * Bundesliga – 3ème j. | Les notes de Bayern Munich – Mayence...

Bundesliga – 3ème j. | Les notes de Bayern Munich – Mayence 05 (6-1)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match: David Alaba (7,5) : Le latéral gauche autrichien a réalisé un match complet réussissant à avoir un impact décisif sur le plan offensif et défensif. Sur son côté gauche, il a d’abord calmé les ardeurs des joueurs de Mayence dans les dix premières minutes avant d’aller de l’avant. Il a cherché durant le match à combiner avec Perisic notamment. Ses débordements ont permis au Bayern de monter plus haut sur le terrain et d’adopter une posture plus offensive. Il est également l’auteur d’un coup franc direct somptueux qui donne l’avantage à son équipe juste avant la mi-temps (45+ 2’). En seconde mi-temps, il a redoublé d’intensité pour apporter une présence offensive sur les côtés. Il a cette faculté, par ses passes et ses décalages incessants, de faire briller l’attaque bavaroise.

 

Bayern Munich (4-2-3-1)

 

M. Neuer (5,5) : Le goal de Munich n’a pas réalisé une bonne première mi-temps en ne s’imposant pas dans les airs sur le centre de Pierre Gabriel qui amène le but de Mayence. En seconde mi-temps, il a plus eu un rôle de spectateur que d’acteur au vue du nombre très faible d’incursions adverses dans sa surface de réparation.

B. Pavard (6) : Peu à l’aise défensivement en première période, il parvient sur un centre de Perisic au second poteau de marquer le but de l’égalisation pour son équipe (35′) sur une superbe reprise de volée dont il a le secret. Mis à part ce coup d’éclat, le latéral droit français est fautif sur le premier but de Mayence. En effet, il oublie de marquer son joueur, Boêtius qui peut ainsi marquer de la tête. En seconde mi-temps, il se signale offensivement  en servant parfaitement Persisic pour le troisième but bavarois. Un match parfait, sur le plan offensif pour le français.

N. Süle (6) : Aligné en défense centrale au côté de Hernandez, il s’est montré  appliqué sur les relances qu’il a dû réaliser.

L. Hernandez (6) : Le défenseur central  s’est montré durant toute la rencontre plutôt serein dans les quelques interventions qu’il a dû réaliser. Il a également participé au jeu offensif de son équipe par ses relances justes et précises.

D. Alaba: Voir ci-dessus.

J. Kimmich (6,5): La pièce maîtresse du milieu de terrain bavarois a eu, une nouvelle fois, un impact décisif sur la rencontre. Il a orienté le jeu de son équipe, privilégiant les côtés ce qui a permis d’ouvrir de l’espace dans l’axe. Il réalise une passe décisive à l’attention de Coman sur corner. Un match abouti.

Thiago (5) : Par rapport à ses coéquipiers, l’expérimenté milieu de terrain espagnol a été moins en vue et surtout moins disponible. Il manque de peu en toute fin de première période d’inscrire un but mais sa reprise de volée n’est pas assez contrôlée. Remplacé par M. Cuisance (79’).

K. Coman (6,5) : L’ailier français a encore brillé sur ce match montrant toute son explosivité côté droit. Il a apporté offensivement à son équipe par ses débordements  incessants amenant souvent des centres, parfois imprécis, cependant. Toujours très actif, il a souvent renversé le jeu, faisant passer le ballon côté gauche pour libérer de l’espace. A la 64’ il marque suite à un corner de Kimmich. Il inscrit son premier but de la saison en bundesliga.

P. Coutinho (5): Le brésilien fêtait ici sa première titularisation sous ses nouvelles couleurs. Cela ne l’a pas réellement motivé. En effet, il est apparu souvent en retrait sur les phases offensives, touchant peu de ballons. Remplacé par T. Müller (6) (67’) auteur d’une entrée aboutie réalisant une passe décisive pour Coman et une autre pour Davies. Un esprit compétiteur qui devrait plaire à son  entraîneur.

I. Perisic (6): Pour sa première titularisation dans le onze de Kovac, l’attaquant croate a montré deux visages bien distincts l’un de l’autre. Il a d’abord manqué d’efficacité et de lucidité, sur ses centres, trop longs et imprécis. Il rate une possibilité d’ouvrir le score à la 29′ où le cadre se dérobe face à sa frappe. Malgré cette mauvaise entame de match, Perisic va continuer ses efforts et ne rien lâcher. Un choix qui va s’avérer payant: à la 35′, il délivre une passe décisive pour Pavard et marque le troisième but de son équipe de la tête sur une remise de Pavard (53′). Un état de forme qu’il faudra confirmer dès  le prochain match. Remplacé par A. Davies (6) (66′) qui profite de l’ultra domination de son équipe dans les trente dernières minutes du match pour inscrire un but (80′) sur une passe de Müller. Une entrée décisive qui permet  à ce jeune attaquant canadien de 19 ans de gagner en confiance.

R. Lewandowski: La vedette polonaise de cette attaque bavaroise a été peu en vue en première mi-temps, touchant peu de ballons et ne parvenant pas à s’imposer dans les airs sur des centres de Perisic ou de Coman. Cependant en fin de première période, il provoque  le coup franc qui amène le second but bavarois. En seconde période, il est monté en régime, à l’instar de son équipe. Il inscrit au passage son sixième but de la saison (77′), une frappe limpide à ras terre. Imparable !

 

Mainz 05 (4-3-1-2)

 

F. Müller (3): Malgré deux buts  encaissés en première période, on ne peut reprocher grand chose au goal de Mayence. En effet, il a été l’auteur de nombreuses interventions décisives notamment  à la 34′ face à Coutinho. Une relative solidité intéressante. En seconde mi-temps, il est resté stoïque sur sa ligne ne réalisant plus aucun arrêt.

R. Pierre – Gabriel (5): Pour son premier match, le latéral droit français n’a eu besoin que de 6 minutes pour se signaler sur son côté. Il arrive à prendre par surprise le bloc défensif de Munich en adressant un centre vers Boëtius qui marque le premier but de la partie. Sur le reste du match, l’ancien monégasque a tout donné pour tenter de repousser les ardeurs des attaquants adverses mais il a été malheureusement trop seul dans cet état d’esprit et n’a pu compter sur ses coéquipiers pour lui venir en aide.

M. Niakhate (3,5) : Le défenseur français a peu pesé sur ce match. Il a semblé prendre peur à chaque accélération de l’équipe adverse. Un mental défaillant pour un joueur de 23 ans qui tarde à confirmer les espoirs placés en lui.

A. Hack (3) : Le défenseur central de Mayence a été, comme ses coéquipiers, très en difficulté face aux éléments offensifs bavarois. A la 45+1′ il fait une faute sur Lewandowski qui amène le coup franc de Alaba et le second but bavarois.

Aaron Martin (3) : L’arrière gauche de Mayence a paru en difficulté physiquement face à l’intensité mise par les attaquants munichois. Il a totalement disparu en seconde période où son équipe encaisse 4 buts.

B. Baku (4) : Le milieu de terrain allemand a permis à son équipe, en première mi-temps de réaliser quelques contre – attaques en prenant le rôle de meneur de jeu. Cependant, il a manqué de justesse technique balle au pied. Il tente, en seconde mi-temps, d’apporter défensivement, sans succès.

E. Fernandes (2): Un match fantomatique pour l’international suisse tant en première qu’en seconde mi-temps. Déchet technique et pertes de balles ont été son crédo.

D. Latza (5,5): Le milieu de terrain allemand, capitaine de cette équipe a réalisé une bonne première mi-temps. Il s’est notamment signalé par des actions défensives (18′) sur Coman. Cependant, il a eu du mal à relancer son équipe car il a été, le plus souvent pris  en tenaille par plusieurs bavarois au milieu de terrain. Remplacé à la mi-temps par P. Kunde (4) qui a sombré, comme toute son équipe.

J. Boëtius (5): Face à une adversité de ce calibre, il est difficile d’être décisif. Le but de Boëtius à la 6’ est donc un fait louable. En effet, grâce à un bon placement, il a pu se démarquer et armer sa tête pour tromper Neuer. Un but qui permet de sauver l’honneur.

K. Onisiwo (3) : L’attaquant autrichien a souffert durant ce match ne touchant que très peu de ballons. Il n’a pu développer son jeu face à une défense munichoise irréprochable. Remplacé par J. St. Juste (83’).

J. Burkardt (3) : Seul en pointe il n’a pas existé durant le match. En première mi-temps il a fait des efforts pour décrocher et essayer de toucher le ballon, sans réussite. Remplacé par À. Szalai (56’).

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...