Bundesliga – 32ème j. | Les notes de Bayern – Hanovre (3-1)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Joshua Kimmich (8) : Avec plus de 120 ballons touchés, il s’est incontestablement révélé comme l’homme fort du Bayern cet après-midi. Impressionnant dans sa dépense d’énergie, auteur de nombreuses passes clés, il a également exposé une belle variété de centres, offrant une passe décisive à Lewandowski.

 

BAYERN (4-2-3-1) :

 

Ulreich (6) : Il n’a pas eu grand chose à se mettre sous la dent, et n’a rien pu faire sur le penalty transformé par Hanovre. Il s’est montré plus serein que lors de ses précédentes sorties.

Kimmich (8) : voir ci-dessus

Süle (7) : Concentré et impliqué, il a rendu une copie très satisfaisante défensivement, se montrant très autoritaire sur plusieurs interventions.

Boateng (6) : Il a provoqué un penalty discutable qui a permis à Hanovre de réduire l’écart mais, dans l’ensemble, sa prestation reste correcte.

Alaba (6) : Il ne s’est pas tellement montré au cours du match, hormis sur deux frappes flottantes qui auraient pu tromper le portier adverse. Remplacé par Rafinha en fin de match.

Thiago (7) : L’indiscutable milieu bavarois a signé une prestation satisfaisante, offrant constamment des solutions au milieu de terrain à ses partenaires, et clairement un ton au-dessus techniquement.

Goretzka (6) : Malgré son but, il n’a pas suffisamment pesé sur le jeu offensif de son équipe, manquant d’ailleurs le doublé faute de concentration.

Gnabry (6) : L’un des hommes forts du Bayern sur les dernières semaines ne s’est pas montré aussi décisif aujourd’hui, mais a affiché une belle complémentarité avec Kimmich sur le flanc droit, où le jeu des Munichois a clairement penché. Remplacé par Ribéry, buteur.

Müller (7) : Bien plus à l’aise dans ce registre en soutien de Lewandowski, il a mis ses qualités au service du collectif, comme il le fait si bien. Ses multiples appels et ses quelques occasions ont dynamisé le jeu offensif de son équipe.

Coman (6) : Le jeu du Bayern penchant majoritairement à droite, le Français n’a pas été si en vue cet après-midi, mais a tout de même distillé deux passes décisives. Remplacé par Robben.

Lewandowski (6) : Le buteur polonais a beaucoup proposé aujourd’hui, inscrivant l’ouverture du score d’une belle tête sur un centre de Kimmich. En seconde période, il s’est toutefois moins montré.

 

HANOVRE (4-4-2) :

 

Esser (7) : Le portier d’Hanovre a eu, comme il pouvait s’y attendre, beaucoup de travail à effectuer face au leader du championnat. Il s’est montré décisif et concentré à de nombreuses reprises, évitant ainsi à son équipe une addition plus salée.

Sorg (5) : Sur son flanc droit, il ne s’est jamais vraiment montré à son avantage, face à Coman puis face à Ribéry, souvent en retard dans sa lecture du jeu.

Anton (5) : Il a lui aussi passé un après-midi délicat, et n’a pas toujours imposé son autorité dans sa surface face à Müller et Lewandowski notamment.

Felipe (6) : Prestation satisfaisante pour le défenseur central, qui a été auteur de plusieurs interventions cruciales pour maintenir son équipe à flot. Touché, il a dû céder sa place à Wimmer.

Albornoz (6) : Malgré l’adversité sur le flanc droit du Bayern, il s’est battu pour résister aux incursions des joueurs munichois, et a été auteur de quelques bonnes interventions.

Ostrzolek (5) : Peu en vue, il a souffert, à l’image de son équipe, face à un adversaire clairement au-dessus dans ce choc des extrêmes en Bundesliga.

Schwegler (5) : Il n’a pas démérité, n’étant qui plus est pas en pleine possession de ses moyens physiques, mais a globalement souffert sur l’intégralité de la rencontre.

Walace (5) : Polyvalent dans la tactique élaborée par son entraîneur, il a trop souvent manqué de lucidité dans ses choix en seconde période.

Haraguchi (6) : Joueur le plus remuant en première période du côté d’Hanovre, il a dû multiplier les courses tout au long du match afin de réduire les espaces et de gêner la progression bavaroise.

Maina (7) : Sans doute le meilleur joueur de champ de son équipe cet après-midi. Malgré le peu d’incursions offensives réalisées par Hanovre, il montré tout son dynamisme, dézonant à de nombreuses reprises. Remplacé par Prib.

Weydandt (4) : Transparent en première période, il a logiquement été remplacé au retour des vestiaires par Jonathas, auteur de la réduction du score avant d’être expulsé dans la foulée.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.