Bundesliga - 31ème j. | Les notes de Mayence - Bayern (2-1)

Homme du match : Niakhaté (8) : Du très haut-niveau ! Le jeune international espoir français a livré un match défensif en tout point remarquable. Très sûr dans ses interventions, d'une solidité sans faille face aux attaquants adverses, il a été le gros grain de sable qui a perturbé la machine offensive bavaroise.

Mayence (3-4-1-2)

Zentner (6) : Un match solide de sa part. Il n'a commis aucune erreur, étant très propre dans ses interventions et écartant les tentatives bavaroises sans le moindre souci. Il n'a cédé que dans les dernières secondes battu de près par Lewandowski après une erreur de Hack.

Niakhaté (8) : Voir ci-dessus.

Hack (6) : Assez performant dans ce match, il a bien contenu Lewandowski sur la totalité de la rencontre. Il a réalisé plusieurs interventions de qualité pour écarter le danger à de nombreuses reprises. Par contre, il a totalement raté sa dernière tête du match offrant le but de l'honneur à Lewandowski.

St.Juste (6,5) : Très intéressant dans sa copie défensive, il a surtout été très difficile à passer et à éliminer pour ses adversaires. Il a multiplié les bonnes interventions que ce soit dans les duels ou sur les centres pour préserver son but.

Mwene (5,5) : Il n'a pas toujours été à la fête, étant chahuté sur le plan défensif par un Sané remuant puis par Gnabry. Il a sans doute concédé trop d'espaces à ses adversaires. Par contre, il fut assez bon en contre-attaque jouant rapidement et justement. En plus, il a déposé un magnifique coup-franc sur le crâne de Quaison sur le second but de Mayence.

Barreiro (6) : Superbe prestation sur le plan défensif. Il a bien muselé le milieu du Bayern par la qualité de ses déplacements, sa débauche d'énergie et sa solidité dans les duels. Kohr l'a remplacé (90').

Latza (5) : Il a connu trop de déchet dans l'utilisation du ballon ce qui ne lui a pas toujours permis de pouvoir aider au jeu offensif. Néanmoins, défensivement, il a été utile par ses très nombreuses et très intenses courses qui ont soulagé son arrière-garde.

Da Costa (6,5) : Très sérieux dans les tâches défensives, il a vraiment gêné le jeu du Bayern par son pressing et l'intensité mise dans les duels. Sa projection vers l'avant a aussi été intéressante, il est d'ailleurs impliqué dans de nombreuses situations de contres. Brosinski l'a remplacé (89').

Quaison (7) : Un poison ! La défense du Bayern a eu du mal à contenir sa fougue et son influence dans ce match. Très incisif au pressing, il s'est montré très efficace balle au pied profitant des espaces pour mettre en difficulté la défense bavaroise. Il a créé ou s'est créé plusieurs occasions avant de trouver la faille de la tête (37') sur coup-franc. Boëtius l'a remplacé (68').

Onisiwo (5,5) : Prestation correcte de sa part. Sans être aussi influent que ses autres partenaires d'attaque, il a su mettre en difficulté la défense bavaroise par la qualité de ses courses et un pressing très important. Toutefois, il a parfois pêché dans le dernier geste près des buts de Neuer. Glatzel a pris sa place (80').

Burkardt (6) : Il a livré une bonne prestation. Très agressif dans son pressing comme la plupart de ses partenaires d'attaque, il a également été très actif sur les offensives de son équipe, exploitant bien la profondeur. En outre, il a ouvert le score d'une frappe mal maîtrisée par Neuer (3'). Touché dans un contact, il a été remplacé à la mi-temps par Oztunali.

Oztunali (4,5) : Pas assez influent ! Il n'a pas eu les ballons et les occasions à exploiter de son prédecesseur mais il a surtout manqué d'impact n'arrivant pas suffisamment à mettre en difficulté la défense adverse.

Bayern Munich (4-2-3-1)

Neuer (5) : Un match plutôt maîtrisé dans l'ensemble avec un jeu au pied très sollicité, pressé mais performant. Il a aussi réalisé un superbe arrêt devant Quaison qui a retardé l'arrivée du second but adverse. Toutefois, sur le premier but, il a commis une grosse faute de main qui a pénalisé son équipe d'entrée.

Davies (4) : Une rencontre à oublier ! Offensivement, il a été bien en-deça de ses prestations habituelles, n'arrivant pas à prendre de la vitesse et étant très imprécis dans ses centres. Derrière, il fut loin d'être irréprochable laissant trop d'espaces dans son dos notamment en première période.

Alaba (5) : Il a souffert face aux attaquants adverses ! L'agressivité et la vivacité des attaquants de Mayence ne l'ont pas aidé à performer. Pris de vitesse trop souvent par les petits formats adverses, il a concédé bien trop d'occasions. Le pressing adverse a aussi gêné son jeu au pied même si celui-ci fut très utile à son équipe pour se sortir de certaines situations dangereuses. Gnabry l'a remplacé (70').

Boateng (4,5) : Un match assez difficile pour lui. Il a énormement souffert en première période sur les offensives adverses, étant trop souvent pris de vitesse et commettant trop d'erreurs mais aussi de fautes. En seconde période, ce fut un peu plus calme pour lui même si son jeu est resté assez rugueux.

Pavard (5) : Défensivement, il a laissé trop d'espaces et de libertés à ses vis-à-vis, notamment en première période. Il a concédé trop d'occasions et n'a pas eu le rendement souhaité. Offensivement, son apport fut trop limité sauf sur sa marque de fabrique que sont les frappes de loin sur lesquelles il s'est montré dangereux.

Goretzka (4) : Effacé ! Son apport dans l'entrejeu a été limité. Il a été trop peu efficace défensivement étant bien trop facilement éliminé sur les attaques adverses. Balle au pied, ce ne fut pas forcément meilleur. Il a rarement mis en difficulté la défense adverse mais au moins il n'a connu trop de déchet dans ce domaine. Remplacé dès la mi-temps par Kouassi.

Kouassi (5,5) : L'ancien titi parisien a amené de la solidité à l'entrejeu bavarois, permettant de soulager plus souvent sa défense. Son entrée a permis à son équipe de moins subir défensivement notamment sur les contres adverses.

Kimmich (5,5) : Ce fut loin d'être son meilleur match sous le maillot du Bayern. Il a connu du déchet dans la passe, même s'il a souvent été audacieux notamment sur les services longue distance. Par contre, il a fait preuve d'abnégation dans les duels, sur les deuxièmes ballons et dans le repli défensif.

Coman (4) : Il a trop raté ! Trop de déchet technique et trop d'imprécisions balle au pied à mettre à son actif. Il a fait peu de différences en attaque sur sa vitesse et ses dribbles. Mais c'est surtout dans la construction des actions que son déchet a contrarié les plans de son équipe. Il a cédé sa place dès le repos à Musiala.

Musiala (5) : Il a amené de la spontanéité dès son entrée en jeu tentant de déstabiliser le bloc adverse. Mais, rapidement, il est tombé dans le faux rythme dans lequel s'est enfermé son équipe n'arrivant pas à trouver les espaces, ni ses partenaires par la passe.

Müller (5,5) : Pris dans l'étau défensif adverse, il n'a pas eu son rendement habituel. Toutefois, il a été l'un des seuls de son équipe à dynamiser le jeu, à l'accélérer avec des gestes en première intention, des déplacements variés. C'est ainsi qu'il a été impliqué sur les meilleures situations du Bayern.

Sané (5) : Un goût de trop peu ! On ne peut pas lui reprocher son engagement et son repli défensif qui ont été présents. Néanmoins, son apport offensif fut lui bien plus limité. Il n'a pas suffisamment pesé manquant d'imagination sur ses initiatives. Il a été remplacé dès la mi-temps par Choupo-Moting.

Choupo-Moting (5) : Son apport offensif, notamment dans la surface, ne fut pas des plus importants. Il n'a pas bien saisi les rares occasions à sa disposition et il n'a pas su mettre à défaut la défense adverse. Toutefois, son état d'esprit et son abnégation sont encore à louer avec une débauche d'énergie dans le repli défensif.

Lewandowski (5) : Transparent pendant une heure de jeu avec une seule occasion galvaudée en première période, il a longtemps été incapable de prendre le dessus sur la défense adverse. Toutefois, il a été de plus en plus dangereux à l'approche de la fin du match marquant même un but opportuniste dans les derniers instants.

Voir aussi :