Bundesliga – 2ème j. | Les notes de Hanovre 96 – Dortmund (0-0)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Linton Maina (8) : Le jeune ailier droit de 19 ans, placé en tant que milieu droit dans un 4-4-2, a impressionné par sa faculté à reproduire les efforts d’une moitié de terrain à l’autre. Technique et rapide, on l’a vu faire de longues courses en fin de match afin de compenser les montées de son latéral. Agréablement surprenant.

Hanovre 96 (4-4-2)

Esser (5) : Match tranquille pour le portier. Il n’a pas eu grand chose à faire mais est tout de même sauvé par la barre transversale (42′) et son poteau (60′) alors qu’il semblait battu.

Albornoz (6,5) : Le latéral gauche a réalisé de belles montées et a souvent été trouvé esseulé sur son côté, grâce à son excellent positionnement excentré. Bonne prestation défensive.

Wimmer (5) : Il a été plutôt bon tout au long de la partie, mais se fait surprendre deux fois d’affilées (40′, 42′) par la prise de profondeur de Reus. Le défenseur central a parfois mal géré ses alignements.

Anton (6) : Meilleur que son compère défensif. Ses relances n’ont pas mis en difficulté son équipe et il a su intervenir aux moments opportuns.

Sorg (6,5) : À l’image de son pendant à gauche, son positionnement offensif a permis de créer des brèches au large et ses centres, sans trouver toujours preneur, ont quelques fois mis en danger l’arrière-garde du BVB.

Fossum (5,5) : Bon dans l’entrejeu, il a également été précis dans ses passes et ses transversales verticales. A eu cependant moins d’impact que Walace.

Walace (7) : Grosse partie du Brésilien. Il a donné le ton d’entrée en faisant parler sa taille, mais a aussi impressionné par ses qualités de vitesse et de technique.

Bebou (6,5) : Excellent en début de match, dribblant et courant à tout va, il a ensuite un peu disparu de la circulation tout en faisant le travail nécessaire.

Asano (4,5) : L’attaquant n’a absolument pas pesé offensivement, malgré un taux de possession assez conséquent de son équipe en première période. Ce dernier a tout de même été généreux sur le pressing en gênant la première relance du Borussia.

Füllkrug (4,5) : À l’instar de son coéquipier d’attaque, son apport offensif a été plutôt faible, tout en se mettant au service du collectif défensivement.

Maina (8) : Voir ci-dessus.

Borussia Dortmund (4-3-3)

Bürki (5,5) : Très peu de travail à réaliser pour le gardien suisse. Il a effectué plusieurs bonnes relances au pied et n’a pas commis de bévues.

Schmelzer (5,5) : Le latéral gauche allemand est monté en puissance au fil de la rencontre, pesant plus sur son côté offensivement alors qu’il a parfois souffert face aux montées successives de Main ou Sort.

Diallo (6) : Serein défensivement et fort au duel, il a parfois manqué quelques sorties de balles mais sans conséquence pour son équipe.

Akanji (6,5) : Le jeune défenseur central (23 ans) a assuré en jouant sans se compliquer la vie, et en assurant la plupart de ses relances vers ses milieux.

Pisczczek (6,5) : Malgré la vivacité de son vis-à-vis Bebou, il a su contenir la plupart de temps l’attaquant et est monté de plus en plus souvent au fil de la partie.

Witsel (6) : Assez transparent en début de match, le Belge a musclé son jeu pour réguler l’organisation défensive mais aussi offensive de son équipe. A bien servi ses relayeurs.

Dahoud (7,5) : Le titre d’homme du match s’est joué entre lui et Maina. Même s’il n’est pas l’heureux élu, il a été le véritable métronome des jaunes et noirs, en gérant bien les transitions et en mettant de la vitesse dans ses courses et ses transitions.

Delaney (5) : Le Danois est très mal rentré dans son match et n’a pas eu d’impact au milieu. Même s’il a légèrement haussé son niveau de jeu, la rencontre fut très compliquée pour lui aujourd’hui; décrochant très souvent pour venir chercher les ballons dans une position trop reculée.

Reus (6) : L’Allemand aurait pu obtenir une bien meilleure note sans ses deux énormes ratés devant les cages à deux minutes d’intervalle (40′, 42′). Il a quand même été généreux et a réalisé plusieurs courses folles.

Philipp (4) : Plutôt transparent en attaque, ne bénéficiant que de très peu d’espaces pour s’exprimer, l’habituel meneur de jeu a certainement été perturbé par cette position de faux n°9.

Wolf (4,5) : Peu présent sur les phases placées de son équipe, son repli défensif a tout de même été important sur son côté droit.

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.