Bundesliga – 25ème j. | Les notes de Bayern Münich – Wolfsbourg (6-0)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : James Rodriguez (7,5) :

Un des principaux artisans de cette raclée infligée au modeste club de Wolsbourg cet après-midi. Le colombien a éclaboussé la rencontre de tout l’étendue de son talent. Auteur de nombreux gestes de classes, il repart avec un petit but mais avec la fierté d’avoir été très bon, voire excellent, dans ses transmissions courtes ou longues, ses dribbles. A lui tout seul, il a mis en grandes difficultés le milieu et la défense adverse.

 

Bayern Münich (4-2-3-1) :

 

Neuer (5,5) : Rien de bien intéressant à se mettre sous la dent pour le portier allemand, tant l’équipe adverse n’eut la possibilité de se montrer dangereuse en attaque.

Rafinha (6) : Infranchissable le peu de fois où les joueurs de Wolfsbourg ont tenté d’attaquer.

Hummels (6) : Pas mis en danger lors de ce match. Il a su contenir les joueurs adverses dans leur propre camp.

Boateng (5,5) : Un bon match de la part de Jérôme Boateng, lui qui apprit cette semaine qu’il n’avait pas été appelé par la Mannschaft. Il est moins bien noté que son compatriote Hummels puisqu’il a joué le rôle de dernier défenseur et ne s’est pas projeté comme on pouvait s’y attendre. Ce qui n’enlève en rien la qualité e son match !

Kimmich (7) : Parfait ! L’équipe adverse restant la plupart du temps dans sa moitié de terrain, le latéral droit bavarois s’est montré ultra-offensif ! Des centres dangereux à répétition, des dribbles réussis dans la défense adverse; Kimmich finit même ce match avec un but grâce au centre impeccable du tricolore Ribery.

Martinez (5,5) : Certainement le joueur de champ le moins en vue du côté du Bayern même s’il a été lui aussi été infranchissable. Remplacé par le tout jeune Leon Goretzka qui, contrairement au joueur sortant, s’est montré bien plus offensif avec notamment deux belles reprises de volée bloquées toutes deux par le gardien Casteels.

Alcantara (7) : Quel match de l’international espagnol ! Sa relation technique avec James a été l’élément contrecarrant les plans de Wolfsbourg. Il a joué son rôle de régulateur en récupérant les ballons dans les pieds des joueurs adverses en tentant de transmettre de bons ballons dans la foulée soit à ses ailiers soit au polonais Lewandowski.

James Rodriguez (7,5) : voir ci-dessus. Remplacé en cours de jeu en seconde mi-temps, c’est à Renato Sanches d’essayer de faire aussi bien que l’homme de ce match. Finalement il a plus joué un rôle défensif pour assurer à son équipe de finir la rencontre sur un « clean sheet« ; c’est-à-dire sans encaisser de but.

Gnabry (6,5) : Si le Bayern s’imposait deux buts à zéro à la pause, Serge Gnabry n’y est sans doute pas pour rien. En effet il est l’auteur de l’ouverture du score en passant devant Knoche sur ce centre ras-de-terre de la part de Müller, il n’a ensuite plus qu’à pousser la balle au fond des filets. Sur le deuxième but il sert idéalement Lewandowski avec un centre parfait; fuyant et entre le gardien et la défense. Après dix minutes de jeu en seconde période il est remplacé par Ribery faisant une entrée remarquable. On peut avoir le sentiment de ne pas l’avoir beaucoup vu à l’oeuvre mais à la fin, il finit avec trois passes décisives pour les trois derniers buts du Bayern.

Müller (6,5) : Au fil de la rencontre Thomas Müller a élevé de plus en plus son niveau de jeu. Même si au compteur personnel il ne repart « qu’avec » un seul but, splendide d’ailleurs, il a toujours cherché à rechercher son avant-centre Lewandowski. Mais en dernier lieu c’est bien lui qui reprend en une touche ce centre de Ribery, prenant à contre-pied Casteels.

Lewandowski (7) : Très disponible au sein d’une défense de Wolsbourg à la rue. Il a beaucoup tenté cet après-midi et à la clé pour lui un doublé. Dans un premier temps comme expliqué précédemment il est à la réception de ce centre de Gnabry en première mi-temps. Puis, il ajuste le gardien adverse d’une belle tête imparable sur un centre de Ribery cette fois.

 

Wolsbourg (4-3-3) :

 

Casteels (3,5) : Difficile de mettre plus pour un gardien qui prend six buts en une partie. Il est sauvé par ses quelques arrêts, mais les errances de sa défense ne l’ont pas mis en valeur.

Roussillon (4) : James Rodriguez et Kimmich pouvaient trop facilement s’approcher des buts. Lorsqu’une équipe ne peut se montrer en attaque, ses défenseurs doivent faire suffisamment d’effort pour ne pas mettre en trop grandes difficultés son gardien, surtout face à une équipe dotée de talent comme le Bayern.

Brooks (4,5) : Tout comme son arrière gauche, le danger est le plus souvent venu de son côté puisqu’ils manquaient tous deux d’agressivité pour la récupération du ballon.

Knoche (5) : Mise à part sa mauvaise intervention sur le premier but, l’axe droit de la défense de Wolsbourg a plus ou moins fait le boulot; même si cela reste bien entendu assez médiocre.

William (4,5) : Était-ce les ailiers bavarois qui étaient trop forts ou alors les latéraux qui ne défendaient pas suffisamment et pas assez bien ? Sûrement les deux. Que ce soit Gnabry ou bien Franck Ribery, ces deux ailiers gauches ont mis à mal le couloir droit de la défense des visiteurs.

Arnold (5,5) : Quelques interceptions à son compteur mais des ballons trop rapidement perdus. Des pertes de balles soit en se projetant devant mais vite stoppé pas les défenseurs ou milieux du Bayern, soit en envoyant de longs ballons devants pour donner quelques secondes de répit à l’équipe. Remplacé par le jeune allemand Rexhbecaj qui n’a su se montrer plus important que le joueur sortant de ce changement.

Guilavogui (4,5) : Assez étonnant de voir Guilavogui ne pas mettre autant d’intensité que d’ordinaire. Plusieurs fois il laisse trop d’espace dans son dos, ce qui a été excellemment utilisé par le Bayern.

Gerhardt (4) : Totalement absent des débats sur ce match. Malli le remplace dans les toutes dernières minutes du match, ce qui ne lui suffit pas pour pouvoir juger sa prestation.

Brekalo (5) : De rares incursions dans le camp du Bayern mais rien de bien inquiétant pour l’équipe bavaroise.

Weghorst (5) : Il n’a pas pesé sur la défense adverse et à passer la quasi-totalité de son match dans sa moitié de terrain. Il défendait comme il pouvait, comme un attaquant.

Mehmedi (5) : Tout comme ses camarades d’attaque, il n’a pas pu attaquer dans ce match. Un match très moyen pour le suisse qui espérait sans doute un tout autre scénario cet après-midi. Remplacé par Steffen qui n’en fit pas plus.

Romain Caballero.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.