* Bundesliga (ALL) *

Bundesliga - 21ème j. | Les notes de Bayern - Bielefeld (3-3)



Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)

Homme du match : Vlap (7) : Excellente première pour le transfuge d'Anderlecht ! Le Néerlandais a pesé sur la défense du Bayern par l'intelligence de ses courses, sa bonne gestion des contres et un certain opportunisme qui lui a permis de trouver le chemin du but (9'). Il a aussi déposé un corner sur la tête de Pieper sur le deuxième but de l'Arminia. Cordova a pris sa place (62').

Bayern Munich (4-2-3-1)

Neuer (4,5) : Le portier de la Mannschaft ne fut pas vraiment décisif dans cette partie. Concédant trois buts, ne faisant pas de miracles et se montrant même passif sur ces réalisations de l'Arminia.

Davies (6) : Il est monté en puissance dans cette rencontre. Après un début de match timide, il a progressivement pris la mesure de ses adversaires, se montrant assez efficace. Défensivement, il a concédé assez peu d'occasions en comparaison de ses partenaires. Offensivement, ses montées ont été de plus en plus tranchantes, amenant du danger et éliminant des adversaires. C'est lui qui a marqué le dernier but bavarois d'une belle reprise permettant aux siens de prendre un point (69').

L.Hernandez (4,5) : Une prestation décevante pour le Français qui n'a pas toujours su être efficace sur le plan défensif. Un peu naïf, il a été pris de vitesse sur le premier but avant d'être à nouveau déficient sur le troisième. Il a manqué de rigueur sur son placement défensif à de trop nombreuses reprises dans ce match.

Süle (4) : Trop lent, trop fébrile, il a été en grande difficulté ce soir. Il a concédé beaucoup d'occasions, n'étant pas un modèle de sûreté. Son placement a fait défaut sur les deux premiers buts, tandis que sur le troisième c'est sa grande passivité qui est à noter.

Sarr (5) : Match moyen pour l'ancien marseillais. Il a plutôt bien tenu son rôle défensivement avec un repli efficace la plus part du temps. Toutefois, sur le troisième but, il s'est fait déposé à la course par Voglsammer ce qui lui est arrivé plusieurs fois après le repos. Offensivement, son influence fut bien trop limitée. Remplacé par Kimmich (58').

Alaba (4,5) : On reste sur notre faim avec l'Autrichien. Dans ce poste de milieu défensif, il n'a pas été toujours très sûr sur le plan défensif, étant souvent transpercé sur les contres adverses. Son apport sur le plan offensif fut très loin d'être satisfaisant, il a été assez imprécis n'arrivant pas à mettre en difficulté l'arrière-garde adverse. Il sauve un peu sa performance en délivrant une belle passe décisive sur le but de Lewandowski (48').

Tolisso (5) : Une première période assez médiocre. Il fut assez fébrile dans l'entrejeu manquant de confiance et de mordant dans des conditions un peu difficiles. Ensuite, bien aidé par un collectif plus performant, il a pris du galon, se montrant plus agressif et plus efficace dans l'entrejeu. Il a été récompensé d'un beau but de la tête (57').

Coman (6,5) : Sa vitesse et sa capacité à déborder ont été bien utiles à son équipe et bien pénibles à ses adversaires. Il a fait de nombreuses différences sur son côté, amenant souvent le ballon dans la surface et donc le danger sur le but d'Ortega. Il a été bien plus collectif que Sané, jouant avec plus de simplicité que son pendant de l'autre côté.

Choupo-Moting (5) : Une première période difficile où sa performance fut plus proche du néant qu'autre chose. Il semblait perdu sur le terrain, n'arrivant pas à exister. Après le repos, ce fut bien meilleur. Il ne fut certes pas le plus dangereux mais son apport au jeu collectif fut indéniable. Il a su mieux se fondre dans le collectif, accompagnant souvent les meilleurs actions de son équipe.

Sané (5,5) : Très actif, il a fait preuve de spontanéité et de dynamisme dans ce match. Il a accumulé les courses sur son côté droit n'ayant toutefois pas l'efficacité recherchée. Il a pêché par excès d'individualisme, jouant trop souvent sa partition seul dans son coin. Ses choix ont souvent été discutables, frappant quand il fallait passer ou l'inverse. Cependant, il fut au départ de deux des trois buts de son équipe.

Lewandowski (6,5) : Un peu effacé en première période durant laquelle il fut bien contenu par la défense adverse, il s'est réveillé après le repos. Cela n'a pas traîné puisque trois minutes après le retour sur la pelouse, il a inscrit un magnifique but plein de sang-froid et de maîtrise technique. Ensuite, il a eu une activité importante pour aider les siens à marquer le plus possible mais il a été parfois un peu brouillon dans les échanges avec ses partenaires.

Arminia Bielefeld (4-2-3-1)

Ortega (4,5) : Le gardien de l'Arminia a été relativement impuissant sur les trois buts bavarois, n'arrivant pas à être décisif. Ses relances au pied ont été parfois dangereuses, étant assez imprécises. Il a toutefois été performant dans ses sorties aériennes sur coups de pied arrêtés.

Laursen (4,5) : Il a grandement manqué d'agressivité dans cette partie, étant bien trop gentil et laxiste devant les attaques de Sané. Il a offert trop de libertés à l'ailier du Bayern et n'a pas vraiment su se montrer solide sur le plan défensif. Il a aussi peiné dans l'utilisation de la balle avec un déchet qui a gêné les relances de son équipe.

Nilsson (5) : Une prestation relativement correcte. Mais, il aura connu quelques absences qui se sont payées cash. Il fut parfois assez laxiste sur le marquage, comme ce fut le cas sur le deuxième but adverse. Il ne fut pas non plus exempt de tout reproche sur le premier but.

Pieper (5,5) : Pendant une heure, il fut vraiment très performant, arrivant bien à contenir les attaquants du Bayern. En plus, il a réussi à marquer un superbe but de la tête (37') sur un corner. Ce fut ensuite un peu plus difficile physiquement, il a été bien moins efficace dans ses interventions devant la multiplication des assauts bavarois.

Brunner (4,5) : Il a été en difficulté devant les fulgurences de Coman qui l'a trop souvent éliminé par ses courses, ses débordements et ses dribbles. Défensivement, il a trop sous-performé manquant d'efficacité dans les 20 derniers mètres.

Prietl (6) : Relativement performant et efficace dans l'entrejeu, il a posé des problèmes au Bayern par son activité et son impact physique. De nombreux contres intéressants sont partis de ses pieds, il a su jouer rapidement vers l'avant et aérer le jeu collectif de son équipe.

Kunze (4,5) : Bien plus effacé que Prietl, il a rarement été en mesure de peser dans cette partie, notamment avec le ballon. Cependant, il n'a pas été avare d'efforts physiques sur le plan défensif.

Voglsammer (6,5) : Ses courses tranchantes ont été un vrai problème pour la défense du Bayern. Il a été dangereux sur les phases de contres, jouant avec simplicité et intelligence. Il fut passeur décisif sur le troisième but de sa formation après avoir pris de vitesse Sarr. Seufert a pris sa place (62').

Vlap (7) : Voir ci-dessus.

Doan (non noté) : Sorti blessé (41') et remplacé par Gebauer (5,5) : Il a fait une entrée intéressante, réussissant à poser quelques problèmes au Bayern notamment sur contre-attaque. Il a d'ailleurs marqué le troisième but de son équipe (49') à la réception d'un bon centre de Voglsammer. Toutefois, on l'a surtout vu dans le domaine défensif où il fut généreux dans l'effort ce qui ne fut pas de trop face à l'activité de Coman.

Klos (4,5) : L'attaquant de l'Arminia ne fut pas le plus en vue dans cette rencontre. Il fut même bien plus effacé que les autres joueurs offensifs de son équipe. Il n'a pas souvent réussi à se créer des occasions, touchant trop peu de ballons et n'ayant pas beaucoup d'ouvertures. Toutefois, il a été privé d'une passe décisive pour un hors-jeu limite dans le dernier quart d'heure. Van der Hoorn l'a remplacé (89').

Fermer
Fermer