Accueil * Bundesliga (ALL) * Bundesliga – 18ème j. | Les notes de Hertha – Bayern (0-4)

Bundesliga – 18ème j. | Les notes de Hertha – Bayern (0-4)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Muller (8) : Il était partout ! Le champion du monde allemand a imprimé sa marque sur cette rencontre avec une activité incessante et importante. Il a régné en maître sur son côté droit, avec ses débordements et ses centres. Il a été un danger permanent pour Jarstein, finissant par faire céder le portier berlinois en ouvrant le score et délivrant un caviar sur le but de Perisic. Gnabry l’a remplacé (87′).

Hertha Berlin (4-1-4-1)

Jarstein (4,5) : L’addition est lourde pour lui. S’il a retardé l’échéance pendant une bonne partie de la rencontre, il n’a pas réussi à empêcher les quatre buts munichois. Sur le dernier, il est coupable d’une faute de main évidente.

Plattenhardt (3,5) : Muller l’a fait souffrir pendant ce match ! Le latéral allemand a connu de grosses difficultés à contenir son aîné, étant souvent dépassé voire éliminé par le Munichois. Offensivement, il n’a pas été une menace pour la défense bavaroise, étant trop peu souvent dangereux.

Torunarigha (3) : Il n’a pas incarné une opposition très solide aux nombreux assauts bavarois. Souvent facilement éliminé, il a été d’une passivité beaucoup trop importante sur les centres et les coups de pied arrêtés.

Boyata (4) : Un peu plus résistant que son compère de l’axe central, il a néanmoins commis de trop nombreuses erreurs. Ce fut surtout des fautes de placement et de marquage qui ont eu pour conséquence de fragiliser son gardien pendant la partie.

Klunter (5) : Plus efficace que ses équipiers de la défense, il a su bien défendre son côté et laisser peu de possibilités de débordements aux Bavarois. Par contre, il a été souvent médiocre dans l’utilisation du cuir avec un déchet technique important.

Ascacibar (5,5) : L’Argentin a été combattif en milieu. Il a beaucoup aidé sa défense face aux nombreux assauts bavarois, compensant les errements de ses coéquipiers, et il a réalisé plusieurs interventions importantes.

Dilrosun (3,5) : Peu en réussite, il n’a pas toujours fait bon usage des ballons mis à sa disposition. Il n’a pas eu beaucoup de poids en milieu face au rouleau compresseur bavarois, ayant peu de possibilités offensivement et subissant beaucoup les attaques adverses défensivement. Mittelstadt l’a remplacé (82′).

Grujic (5) : Il s’est démené en milieu de terrain, étant l’un des joueurs les plus efficaces au sein de sa formation notamment dans la récupération du ballon. En outre, il a été au départ de plusieurs contres berlinois grâce à sa bonne projection vers l’avant.

Darida (4) : Assez effacé en milieu de terrain, il a été dominé par ses vis-à-vis bavarois pendant cette partie. Trop peu souvent en possession du ballon, il a surtout été cantonné à des tâches défensives. Ce fut loin d’être une réussite, il s’est fait régulièrement transpercé par les passes adverses. Wolf a pris sa place (68′).

Lukebakio (3) : Sevré de ballons, il n’a pas pu s’exprimer convenablement durant cette partie. Sur ses rares possibilités, il a fait preuve de maladresse, ne réussissant pas la moindre différence. Kopke a pris sa place (82′).

Selke (5) : Trop peu d’occasions pour lui mais, pourtant, une prestation qui sort du lot au sein de son équipe. Grâce à ses déplacements et son jeu balle au pied, il a su exister dans la défense bavaroise et même aider sa formation à se créer plusieurs situations.

Bayern Munich (4-2-3-1)

Neuer (7) : Il n’a pas forcément été harcelé par l’attaque du Hertha, ne concédant qu’une frappe cadrée. Mais, sur celle-ci, il a réalisé une manchette magistrale sur sa ligne, à l’image de ses interventions et de ses sorties dans ce match, maitrisée et propre.

Davies (6,5) : Le latéral canadien a encore accumulé les montées offensives sur son côté, alimentant souvent ses attaquants et offrant une solution de passe pour eux. Il n’a pas toujours joué juste mais ses efforts ont progressivement payé, étirant de plus en plus le bloc berlinois qui a fini par céder. Dajaku a pris sa place (80′).

Alaba (6,5) : Rien à dire pour l’Autrichien qui a vécu un match très paisible avec une bonne maîtrise dans les rares moments intenses qu’il a eu à gérer.

Boateng (6) : Une bonne copie pour lui dans un match où il n’a pas vraiment été poussé dans ses derniers retranchements. Toutefois, il a parfois fait preuve d’un certain déchet technique dans la relance.

Pavard (6) : Il a eu parfois quelques oublis sur son côté, laissant quelques espaces aux attaquants berlinois sur leurs rares incursions. Mais, globalement, il a offert une prestation sérieuse avec une bonne efficacité sur le plan défensif.

Goretzka (5,5) : Parfois un peu effacé dans l’entrejeu, il a su garder une certaine constance dans le jeu collectif avec un jeu de passe propre et fluide et une bonne utilisation de l’espace sur le terrain.

Thiago Alcantara (7,5) : Dominateur, il a affiché une supériorité évidente dans l’entrejeu. Il a bien géré la transition défense-attaque, étant très présent à la récupération et ayant une belle capacité de passe vers l’avant. La qualité de son placement a aussi donné de la fluidité au jeu collectif bavarois.

Muller (8) : Voir ci-dessus.

Coutinho (6,5) : Il a beaucoup guidé le jeu bavarois en milieu, portant souvent le ballon et orientant les offensives de son équipe. Il a parfois manqué de justesse dans ses intentions, notamment en première période durant laquelle il a eu un déchet technique trop important. Mais, cela s’est atténué en seconde période, lui permettant d’être décisif dans la zone de vérité. Remplacé par Cuisance (82′).

Lewandowski (6,5) : Le Polonais n’a pas eu autant d’occasions qu’à l’accoutumée cet après-midi. Toutefois, son jeu dos au but a été précieux pour permettre à son équipe de pénétrer dans la défense adverse. Il a quand même eu la possibilité de chauffer les gants du portier adverse et d’ajouter un but (sur pénalty) supplémentaire à sa collection personnelle.

Perisic (7) : Il a régulièrement pesé sur la défense adverse par ses appels et ses déplacements. Tranchant, il a souvent fait des différences sur ses prises de balles et sur ses dribbles, ce qui lui a permis de porter le danger sur le but adverse. Sa complicité avec Muller ou Coutinho a aidé le collectif bavarois à étouffer la défense et le milieu berlinois.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...