* Bundesliga (ALL) *

Bundesliga - 11ème j. | Les notes de Dortmund - Stuttgart (1-5)



Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)

L'Homme du Match : Wamangituka (8) : Incroyable de vivacité, le jeune Congolais a été de partout, empoisonnant complètement une défense du BvB aux abois. Capable d'aller défendre puis de repartir de l'avant pour être à l'arrivée d'une attaque placée, il a provoqué de nombreuses situations avant de transformer le pénalty puis d'inscrire en toute sérénité un doublé par la suite. Le Vbf dispose d'une sacrée paire d'attaquants pleins d'espoirs avec Wamangituka et Coulibaly !

Dortmund (3-4-3)

Burki (4.5) : Jamais décisif, on ne peut non plus lui imputer réellement le moindre but, puisqu'il a été régulièrement fusillé à bout portant, même si sa non-sortie hésitante sur le but de Coulibaly peut sembler un peu coupable.

Akanji (5.5) : Le moins mauvais derrière, il a été présent et à tenté à plusieurs reprises d'avancer dans l'entrejeu pour distribuer assez haut, mais il a été relativement mal suivi par des coéquipiers pour la plupart en dessous ce soir.

Hummels (4.5) : En retard au placement sur deux des quatre buts, il n'a jamais su bien faire dans cette partie, en dessous de sa rigueur habituelle et sans aucune inspiration à la relance

Can (4) : Totalement à côté de son sujet encore ce soir, il ne cesse de décevoir, et se fait plus remarquer par une nervosité exacerbée que par un jeu appliqué malhereusement. Pris de cours par la fougue de Coulibaly, il n'a pas réussi à lui opposer son autorité naturelle ce soir.

Guerreiro (3.5) : Un naufrage défensif ce soir, il a distribué les passes quasi décisives à l'adversaire, a perdu énormément de ballons et n'a jamais été dans le bon tempo au replacement. Pourtant, on a eu le sentiment de le voir très volontaire, mais il n'y était réellement pas !

Witsel (4) : Habituelle plaque tournante du jeu de Dortmund, il aura encore touché beaucoup de ballons, mais n'a quasiment pas couru, se contentant de relayer sans créativité les ballons reçus, et n'a pas non plus été convaincant aux duels, quasiment tous perdus.

Bellingham (4.5) : On le sentait parti pour une belle rencontre, remuant et capable de jouer avec verticalité ... Puis il est tombé dans les mêmes travers que le reste de l'équipe, désinvolte et beaucoup moins rigoureux au fil du match. On l'a même senti presque désabusé, impuissant dans cette rencontre catastrophique de siens.

Morey Bauza (3.5) : Très en dessous, aucun apport à l'équipe, aucune inspiration, il a livré un match navrant  et n'aura jamais pesé sur l'adversaire. A oublier.

Sancho (5.5) : C'était plutôt pas mal de sa part, malgré un peu de déchet, il est un des seuls à avoir constamment essayé et à avoir poursuivi les efforts jusqu'à la fin de la rencontre alors que l'attitude du reste du groupe était à une inquiétante désinvolture générale.

Reyna (5.5) : Bon en première période, qu'il conclue par un but superbe de l'extérieur du pied, il a disparu ensuite en seconde, totalement endormi par le naufrage collectif des jaunes et noirs.

Reus (4.5) : Très peu en vue, il a essayé d'être percutant et a un peu gêné les rouges et blancs en première mi-temps, puis il a complètement démissionné ensuite, ne donnant plus le moindre fil à retordre à qui que ce soit.

Stuttgart (3-5-2)

Kobel (5.5) : Peu sollicité par une équipe de Dortmund apathique, il a tenu sa ligne avec sérieux et a plutôt assuré proprement sa relance.

Kempf (6.5) : Une assise défensive des grands soirs pour lui, qui a constamment dérangé Sancho l'empêchant de s'exprimer, et surtout à délivré des relances d'une précision millimétrées, lançant de très bonnes offensives pour ses coéquipiers.

Anton (6) : Un défenseur central sérieux, appliqué et qui rassure, même s'il a eu un ou deux ratés en fin de match probablement dûs à la fatigue, mais il a beaucoup donné auparavant, solide au duel et avec une anticipation du placement de qualité.

Mavropanos (6) : Alors qu'il était assez mal rentré dans son match, brouillon sur ses premières interventions, il a ensuite pris beaucoup d'assurance et surtout d'autorité pour aller régulièrement récupérer des ballons dans les pieds adverses et imposer à ces derniers une présence forte et sereine.

Sosa (6) : Un travail de distribution incroyable pour ce joueur qui est un peu l'artisan de l'ombre de ce type de victoire. On le voit peu, mais finalement on réalise qu'il a été sur le passage de la plupart des phases de jeu, et a délivré une passe décisive notamment

Managala (5.5) : Pas avare d'efforts, il a su peser sur l'entrejeu notamment par ses déplacements y compris sans ballon. Cependant, il a parfois été un peu tendre au duel, laissant parfois filer l'adversaire.

Endo (5) : Probablement un peu au dessous du reste du groupe aujourd"hui, il a notamment eu une première période très délicate avec un déchet important et des fautes à répétition, avant de gagner en assurance pour participer au festival de la deuxième mi-temps.

Forster (7) : Un but, plusieurs occasions, il a eu cette faculté d'être visionnaire dans ses courses et de se retrouver régulièrement au bon endroit au bon moment, ce qui n'est pas du tout un hasard.

Coulibaly (7.5) : Le tout jeune français a été lumineux ce soir, inspiré du début à la fin et en parfaite entente avec Wamangituka et Forster, il a conclu son festival de bons choix par un but superbe.

Wamangituka (8) : Voir ci-dessus

Klimowicz (6.5) : Remuant, imprévisible, ses courses multi-directionnelles ont énormément dérangé la défense du Borussia qui n'avait pas besoin de ça pour être particulièrement mauvaise ce soir. Il trouve le poteau en seconde période mais aura largement contribué à l'excellente animation offensive du soir.

 

Fermer
Fermer