Bundesliga – 11ème j. | Les notes de Dortmund – Bayern Munich (3-2)

- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Witsel (7) : Un véritable box to box, aussi à l’aise balle au pied que dans le combat. Il s’est tout autant signalé en récupérant des ballons chauds dans sa surface qu’en organisant et en fluidifiant le jeu du BVB. Sa passe décisive à la 73′ sur un renversement de jeu pour Alcacer est symptomatique de son intelligence de jeu au-dessus de la moyenne.

Dortmund (4-5-1)

Hitz (5,5) : Une belle parade à la 33′ sur une frappe de Kaiser Franck et deux buts concédés à bout portant : mention AB.

Hakimi (5,5) : Délaissé par un repli discutable de Bruun Larsen sur le premier but, il laisse tout le temps à Gnarbry de trouver la tête de Lewandowski (26′). Par contre sur le plan offensif, le joueur prêté par le Real Madrid répète les courses à haute intensité d’une manière remarquable. Averti à la 36′.

Zagadou (5,5) : Présent dans les duels et précieux dans le jeu aérien du haut de son 1m96, il est malgré tout un peu loin de Lewandowski sur le premier but bavarois.

Akanji (5,5) : Encouragé par Lucien Favre, il a constamment cherché à casser des lignes par la passe. Ses prises de risques bien que pas toujours payantes ont accéléré le jeu du BVB.

Piszczek (5) : Parfois coupable d’un placement douteux et embêté par Ribéry, il délivre cependant une passe dé pour le but délicieux de Reus (67′).

Witsel (7) : Voir ci-dessus.

Weigl (4) : Très peu en vue sur ses 45 minutes sur le pré. Peu de ballons touchés (31) et seulement 24 passes. Son remplacement à la mi-temps par Dahoud (5) coïncide avec le meilleur visage affiché par les jaunes et noirs.

Reus (6) : Le capitaine des locaux a une première fois enflammé le Signal Iduna Park en provoquant un penalty douteux (48′), puis l’a frustré avec des manqués incroyables pour un joueur de sa trempe, avant de finalement le faire s’embraser avec une demie-volée splendide (67′).

Bruun Larsen (5,5) : Des qualités offensives indéniables mais trop peu de replis défensifs.

Sancho (6) : En première mi-temps il a été bien muselé par Alaba voire par certains retours de Ribéry, en seconde l’histoire a été tout autre. Il a donné le tournis à Hummels (sorti sur blessure) et a été un poison constant.

Götze (4) : Dans un BVB qui jouait clairement le contre il a eu du mal à peser en pointe. Remplacé par Alcacer à la 59′.

 

Bayern Munich (4-3-3)

Neuer (4) : En difficulté cette saison, il semblait s’être bien repris avec son face à face gagné devant Reus (9′) ou sa bonne lecture sur le centre de Bruun Larsen (15′) mais il concède un penalty très voire trop discutable à la 47′ et se couche trop vite face à Alcacer sur le but du 3-2 (73′).

Kimmich (6) : Il aurait pu être l’homme de cette seconde mi-temps si Alcacer n’avait pas détruit les derniers espoirs bavarois à la 73′. En effet, il délivre d’abord une merveille de balle lobée pour Lewandowski pour le but du 1-2 (53′) avant de sauver un ballon sur sa ligne 5 minutes plus tard (58′). Mais dans un Klassiker seule la victoire est belle.

Boateng (5) : Timide et pas à l’aise face à la vitesse des attaquants du BVB en transition rapide, il a été trop neutre.

Hummels (3) : Dès la 9′ minute il se fait chipper le ballon dans les pieds par Reus qui file au but avant de louper son face à face avec Neuer. En seconde mi-temps c’est Sancho qui s’est amusé avec lui, d’abord à la 58′ avec un bon travail puis à la 62′ sur une accélération fatale pour Hummels puisqu’il sort blessé dans la foulée (66′), remplacé par Süle.

Alaba (5) : Plus tranchant dans ses interventions que lors de ses dernières sorties, notamment en première mi-temps. De plus, sa relation avec Ribéry est vraiment un atout pour le FCB.

Müller (4) : Il a créé des espaces en faisant des appels entre les lignes dont il a le secret mais a été trop discret. Remplacé par Wagner à la 82′.

Martinez (5) : Bon quand son équipe dominait dans le premier acte, il a souffert quand le BVB s’est rebellé dans le second.

Goretzka (4,5) : Il a donné l’impression d’avoir du mal a se situer et a peu amener de danger dans la surface adverse.

Gnabry (6) : Quelques bons mouvements, un centre déposé sur le crâne de Lewandowski pour le premier but et surtout une merveille de talonnade pour Kimmich sur le second but du FCB. Des éclairs mais pas assez de présence dans le jeu.

Ribery (6) : Très actif sur son côté, il a montré que même à 35 ans il avait l’envie d’un mort de faim et la classe d’un « grand », comme sur cette passe dans un périmètre réduit pour Alaba à l’heure de jeu. Averti à la 55′ pour une faute d’anti-jeu.

Lewandowski (6,5) : L’un des grands bonhommes de l’histoire des Klassiker a une nouvelle fois frappé et plutôt deux fois qu’une. Souvent bien placé, il a inscrit un doublé de la tête et a même cru offrir le nul aux siens en toute fin de match (finalement signalé hors-jeu).

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.