Homme du match : Reus (7,5) : Il a sorti le costume taille patron ! Il a livré un match dans le bon tempo, sentant bien les actions même en début de match quand son équipe était en difficulté. Il est ainsi à l'origine de plusieurs occasions, il est passeur décisif sur le premier but (45') et buteur le second (54'). Remplacé par Schmelzer (83'). Moenchengladbach (4-4-3) Sommer (5,5) : Il n'a pas beaucoup de choses à se reprocher. Sans doute, une sortie un peu naïve sur le premier but adverse où sa lecture des évènements fut trop lente. Wendt (5,5) :...

Homme du match : Ribéry (8) : Pour son dernier match sous le maillot du Bayern, Franck Ribéry a régalé, et ce malgré le fait qu'il n'était pas titulaire au coup d'envoi. Il a signé ses adieux de la plus belle des manières, en inscrivant un but magistral, à l'image de sa carrière.   BAYERN (4-2-3-1)   Ulreich (6) : Face à une formation de Francfort inoffensive, il n'a pas eu grand chose à faire, se contentant de négocier quelques relances au pied. N'a rien pu faire devant Haller, buteur pour l'Eintracht, à bout portant. Kimmich (6) : Impliqué comme à son habitude, le latéral...

Homme du match : Ibrahima Konaté (7) : Le pilier de la meilleure défense de Bundesliga cette saison a fait honneur à son statut, livrant une prestation très solide du haut de ses 19 ans. L'ancien joueur de Sochaux s'est offert le luxe de mettre en échec Robert Lewandowski à plusieurs reprises, grâce notamment à ses qualités physiques.   LEIPZIG (4-4-2)   Gulacsi (6) : Le portier de Leipzig a préservé sa cage inviolée face à la meilleure attaque du championnat, ce qui n'est pas rien. Il s'est notamment montré décisif à deux reprises face à Serge Gnabry, en première période. Klostermann (5) : Plutôt discret,...

Homme du match : Joshua Kimmich (8) : Avec plus de 120 ballons touchés, il s'est incontestablement révélé comme l'homme fort du Bayern cet après-midi. Impressionnant dans sa dépense d'énergie, auteur de nombreuses passes clés, il a également exposé une belle variété de centres, offrant une passe décisive à Lewandowski.   BAYERN (4-2-3-1) :   Ulreich (6) : Il n'a pas eu grand chose à se mettre sous la dent, et n'a rien pu faire sur le penalty transformé par Hanovre. Il s'est montré plus serein que lors de ses précédentes sorties. Kimmich (8) : voir ci-dessus Süle (7) : Concentré et impliqué, il a rendu une...

Homme du match : Mathenia (7) : Auteur d'un arrêt décisif dans les dernières secondes devant Kingsley Coman, le portier de Nuremberg a permis aux siens de conserver le point du nul dans ce derby. Auparavant, il s'était déjà mis en évidence sur deux belles claquettes, sur des coups francs bavarois.   NUREMBERG (4-1-4-1) :   Mathenia (7) : voir ci-dessus Bauer (7) : Le latéral droit de Nuremberg a fourni des efforts considérables, mettant en échec Coman à plusieurs reprises. Il s'est notamment fait remarqué avec ses dégagements peu académiques, mais décisifs dans ce derby. Remplacé par Ilicevic. Mühl (5) : Le rugueux défenseur central a réalisé une prestation...

L'homme du match : Pavlenka (7) : Il a longtemps cru permettre à son équipe du Werder d'accrocher le point du nul grâce à plusieurs parades décisives, dont une magistrale sur une frappe à bout portant de Serge Gnabry. Il s'est finalement incliné, malheureux suite à une frappe contrée par un de ses coéquipiers.     BAYERN (4-2-3-1)   Ulreich (5) : Titulaire à la place d'un Neuer blessé, le gardien allemand s'est fait peur, la faute à plusieurs relances au pied ratées et un manque de repères avec sa défense. Il n'a pratiquement rien eu à faire en terme d'arrêts. Kimmich (7) : Le latéral droit du...

Homme du match: Neuhaus (7,5): Assurément le meilleur joueur de ce match! Dans tous les bons coups, le joueur de 22 ans. a montré de bonnes choses. Buteur, mais aussi dynamiteur des offensives de son équipe. Il est partout sur le terrain! Finalement, l’historique Lars Stindl, dont la non titularisation pouvait paraître surprenante, le remplacera (87’).   BORUSSIA MÖNCHENGLADBACH (3-5-2)   Sommer (7): Il est important et réalise l’une de ses meilleures saisons. Le portier international suisse multiplie les arrêts importants. Ginter (6,5): Important, l’international allemand a montré de bonnes choses. Il tente également sur le plan offensif avec une belle frappe en fin...

Homme du match: Lewandowski (8): Se reflète à travers ce match, amplement réussi, les qualités de l'attaquant, surement, le plus complet au monde. Un joueur qui presque se vivifierait avec l'âge, à en voir à 30 ans ses percussions, sa vitesse, sa qualité dos au jeu, sa conservation de balle, son intelligence. Doublé ce soir, presque une banalité. Le premier but survient à la suite d'une passe de Zagadou interceptée. Alors que l'on croit Bürki en avance, Robert se targue d'un petit sombrero sur le portier suisse, avant de réussir une volée loin d'être simple à réaliser, devant les...

L'homme du match : Rodriguez (8) : Auteur d'un triplé, le Colombien avait de l'envie ce soir. Auteur de plusieurs frappes inquiétantes, il a réussi à porter le Bayern face à une équipe de Mayence bien faible. Bayern Munich (4-2-3-1) Neuer (5) : Il n'a pratiquement rien eu à faire pendant ce match et s'est contenté de capter des centres et des ballons tirés depuis les corners. Il fait peur à l'Allianz Arena alors que Mateta le pressait de près, mais il a finalement récupéré le ballon. Kimmich (8) : Sa performance a été impressionnante. Offensivement, il a été impeccable, capable de centrer dans...

Homme du match: Orban (7,5): L’international hongrois est un roc défensif pour son équipe et il l’a encore prouvé sur le terrain de Gelsenkirchen cet après-midi. Le capitaine est important dans ses récupérations, ses duels qu’il remporte la plupart du temps et sa relance toujours propre. Un grand match pour le capitaine du RB Leipzig.   FC SCHALKE 04 (3-1-4-2)   Nübel (5,5): Un match plutôt terne pour l’allemand. Il réalise un bon arrêt avant de céder et encaisser un but très tôt dans la partie. Peu en vue, il réalise un match correct. Bruma (6): Arrivé en prêt de Wolfsburg en janvier, le...