Arsenal - Liverpool (3-2) : Les notes complètes [Premier League - 10ème j.]

Homme du match : Saka (7,5) : L'anglais a tourmenté la défense de Liverpool. Jamais ereinté, il est très discipliné dans le retour défensif, impressionant balle au pied, acteur majeur dans les transitions rapides et surtout auteur d'un doublé aujourd'hui. Enorme volume de jeu et tellement agréable à regarder, c'est un sompteux joueur de foot. Remplacé par Vieira (90+4).

Arsenal (4-2-3-1)

Ramsdale (6) : Belle partie du gardien de but qui a repoussé des ballons dangereux en direction de sa cage. Un jeu au pied toujours aussi intéressant, il fait une bonne prestation avec sa défense malgrés les deux buts encassés.

Tomiyasu (5,5) : Alligné à gauche, le japonais a montré sur le terrain pourquoi il était préféré à Tierney sur ce coté : véritable combattant, il a remporté énormement de duels et son agressivité à été cruciale pour garder son couloir le plus imperméable aux offensivex de Salah et Arnold.

Gabriel (5) : Le brésilien est un bon défenseur et son entente avec Saliba fait que la charnière centrale des gunners est globalement solide. Cependant, il n'est pas assez rassurant dans certaines de ses interventions, comme celle complétement ratée qui donne à Liverpool l'occasion qui amène leur premier but. Il doit se montrer plus concentré pendant l'ensemble du match. Heureusement il fait preuve d'autres qualités et sa projection aux avant-postes sur le premier but de Saka a clairement destabilisé la défense adverse sur la transition éclair.

Saliba (6) : Surement un des meilleurs espoirs d'Europe à ce poste de défenseur central, il a montré comment être impérial dans sa surface au grand Van Djik. Duel aérien, à l'épaule, gestion de la profondeur il est en progression match après match et devient un défenseur complet.

White (5,5) : En difficulté lors du temps fort des reds en première mi temps, il a subi la rapidité à combiner de l'adversaire sur son coté. Il a rendu une super copie en deuxième mi-temps en dédoublant avec Saka dans le parfait timing et en apportant le danger dans son couloir.

Xhaka (5) : A l'image de la physionomie du match, le milieu suisse n'a pas remporté la bataille du milieu de terrain en première mi-temps. Il a subi le gros volume de jeu du milieu de Liverpool et s'est donc un peu effacé, avant de revenir littéralement remonter les bretelles de Henderson en deuxième mi-temps pour lui montrer qui était le patron. Lorsque son équipe a le ballon, Xhaka s'épanouit pleinement en meneur de jeu offensif.

Partey (5,5) : Un peu effacé en première mi-temps, il a élevé son niveau de jeu en deuxième pour trouver de bonnes ouvertures et se monter disponible plus haut sur le terrain en conervant et en orientant parfaitement le jeu.

Martinelli (7) : Une aisance technique au dessus de la norme, ça donne un joueur dangereux à chacune de ses prises de balles. Il a tellement progressé ces derniers mois dans les choix offensifs, la finition, les centres, il devient un attaquant très dangereux redouté de toutes les défenses. Il a marqué au bout d'une minute et a mené à la perfection le contre qui amène le deuxième but de son équipe.

Odegaard (6,5) : Le meneur de jeu norvégien est encore au coeur de la réussite technique d'Arsenal. Ses passes ouvrent le jeu, il devient imprévisible aux abors de la surface par ses ballons distribués parfaitement, à l'image de sa passe décisive sur le but de Martinelli. Remplacé par Tierney (82ème).

Jesus (6,5) : Un combattant, un leader, un mort de faim, qui donne de sa personne dans chaque duel et fait la différence sur chacune de ses touches de balle. Encore un match de très haut niveau du brésilien, qui est décisif même sans marquer de buts. Remplacé par Nketiah (90+1).

Liverpool (4-2-3-1)

Alisson (5) : Le gardien de but brésilien n'a pas réalisé un très bon match. Beacoup trop de mésententes avec ses défenseurs, trois buts encaissés et une défaite.

Tsimikas (4) : Intérressant dans ses projections offensives, il était en réussite jusqu'à l'effondrement de son équipe et sa noyade face à Saka et Ben White.

Van Djik (4) : On ne reconnaît plus le néerlandais et sa justesse dans les duels, dans son jeu long et il il n'est plus du tout un élément rassurant de l'équipe. La défense centrale a eu énormément de mal à contenir les joueurs offensifs d'Arsenal. Il devrait passer un coup de fil à Saliba, histoire de sicuter un peu.

Matip (4) : Peu rassurant non plus, il ne peut plus compter que sur son impact physique pour contenir des joueurs qui sont pleins de talents balle au pied. Remplacé par Konate (69ème)

Alexander-Arnold (3,5) : Où est passé le latéral droit de Liverpool ? Il est parti en promenade de santé sur le crochet de Martinelli juste avant le but de Saka et n'est pas revenu à temps pour la seconde période. Encore en pleine errance défensive sur trop d'actions, il ne se distingue plus que par ses passes vers l'avant, et encore. Son couloir droit n'est plus aussi dangereux qu'à l'époque où Salah et lui étaient en maîtrise de leur meilleur football. Il est sorti par Klopp à la mi-temps. Aïe... Remplacé par Gomez (46ème).

Alcantara (4,5) : Bonne première mi temps du Brésilien dans le controle du milieu de terrain, il a perdu ses moyens face à l'élévation du niveau de jeu des gunners en seconde mi-temps et concède le penalty qui sera synonyme de défaite et de 3ème match sans victoire en Premier League.

Henderson (4,5) : Il a su s'imposer quand Arsenal ne montrait pas un beau visage, en orientant le jeu par de belles passes dans le bon tempo mais s'est vu rattrapé par la force du leader de Premier League : sa gestion d'un match dans les temps faibles comme dans les temps forts. Martinelli l'a invité à visiter le nord de Londres lors de son crochet avant son centre décisif au deuxième poteau sur la contre attaque qui amènera le deuxième but des gunners, pourtant dominé à ce moment du match.

Diaz (5,5) : Très bonnes 40 minutes du colombien qui est sorti sur blessure et qui a laissé son équipe sans son meillleur atout. Auteur de la passe décisive sur l'égalisation de Nunez, sa sortie n'est pas un simple fait de jeu mais a veritablement marqué le début de la perdition de Liverpool. Remplacé par Firmino (42ème).

Jota (4) : Difficile de se rappeler du match du portuguais tant il a été pauvre en apport technique et en différences dans les duels. Remplacé par Eliott (81ème).

Salah (4) : Salah est méconnaissable, il ne réussit plus à faire de son football une arme destructrice pour son équipe, il ne cadre plus, ne mystifie plus les défenseurs sur chacune de ses percussions, c'est triste à voir. Il semble regretter le départ de son bon vieil ami Mané et ne peut même plus compter sur son latéral pour avoir le contrôle technique dans son couloir.  Remplacé par Fabinho (69ème)

Nuñez (5) : Lorsque son équipe avait le ballon et contrôlait le jeu, l’Uruguayen a parfaitement utilisé la profondeur laissée par l’alignement de la défense d’Arsenal et a fait preuve d’une très bonne finition pour inscrire le premier but de son équipe et revenir au score à la 34ème minute. Il s’est éteint en deuxième période avec son équipe.

Lire plus