Argentine - Mexique (2-0) : Les notes complètes [Coupe du Monde - 2ème j.]

Homme du match - Lionel Messi (7,5) : Il n'est pas celui qui a réussi le plus de passes, de dribbles ou de centres. Mais le joueur du Paris Saint-Germain à su apporter ce dont son équipe avait besoin : du réalisme. Buteur, c'est lui qui débloque le match après l'heure de jeu. Passeur décisif sur le second but, il permet à l'Albiceleste de faire le break et de signer une victoire précieuse.

Argentine (4-4-2) :

D.Martinez (6) : Le gardien argentin n'a eu que très peu de travail à faire. Il a su se montrer précis sur ses relances rapides à la main.

G.Montiel (4) : Le latéral du FC Séville ne s'est pas montré à son avantage ce soir. Souvent dépassé dans les duels, il n'a pas eu l'apport offensif attendu et a déçu. Remplacé par un Molina plus convaincant.

N.Otamendi (6) : Un match solide de la part du joueur de Benfica. Fort dans les duels, il a également réussis plusieurs interventions précieuses : que ce soit par le tacle ou lors d'interceptions sur les offensives adverses.

Li.Martinez (5) : Une performance moyenne pour le défenseur central de Manchester United. Plutôt rassurant dans ses passes, on note tout de même une nette différence en termes de duels remportés et d'interventions défensives comparé à son homologue en charnière centrale.

M.Acuna (5,5) : L'autre latéral du FC Séville aura lui été plus en réussite. Sans briller, il a tout de même montré une activité plus conséquente et une volonté de jouer vers l'avant qui a logiquement entrainé un peu de déchet.

G.Rodriguez (5) : Une performance en demi-teinte pour le milieu du Bétis Séville. Très propre dans ses transmissions, il a eu beaucoup de mal a récupérer les ballons perdus par les siens au milieu du terrain. Remplacé par Fernandez, auteur d'une entrée aboutie avec notamment un but à la clé.

R.De Paul (6) : Un match plutôt réussi pour le milieu relayeur de l'Atlético Madrid. Plus présent que Rodriguez dans le coeur du jeu, il a pesé sur le collectif argentin. Seul point noir, un nombre de ballons perdus trop conséquent.

A.Di Maria (7) : Une belle prestation du milieu offensif de la Juventus Turin. Passeur décisif, le joueur âgé de 34 ans à une nouvelle fois démontré toute sa qualité technique à travers ses passes, sa qualité de dribble et sa faculté à éliminer en un contre un. Remplacé par Romero.

A.Mac Allister (7,5) : Un match référence pour le joueur de Brighton. Titulaire surprise sur le côté gauche, il a dynamité l'attaque des siens. Efficace dans les duels, il a fait preuve d'une qualité technique impressionnante qui lui a permis d'être précieux dans le jeu offensif de l'Albiceleste. Remplacé par Palacios.

L.Messi (7,5) : Voir ci-dessus.

L.Martinez (4) : Une rencontre difficile pour la star de l'Inter Milan. Esseulé, il n'a eu que très peu d'opportunités de s'illustrer et n'est pas parvenu à se défaire du marquage adverse. Remplacé par Alvarez, plus disponible dès son entrée en jeu.

 

Mexique (5-3-2) :

G.Ochoa (5) : Contrairement à son habitude, le célèbre gardien mexicain n'a pas brillé ce soir. Plutôt bon dans son jeu au pied, il n'a que peu de travail à faire. Sur ses interventions, il encaisse deux buts sur lesquels il n'est cependant pas directement fautif.

K.Alvarez (3,5) : Une mauvaise prestation pour le latéral qui n'a pas réussi à exister dans son couloir. Imprécis offensivement et souvent dépassé sur le plan décisif, il est tout simplement passé à côté de son match. Remplacé par Jimenez.

N.Araujo (6) : Un match solide pour le défenseur central, qui a su rassuré sa défense et même se projetter lorsque le jeu s'y prêtait. Une performance qui l'a certainement mis en avant aux yeux du grand public.

C.Montes (6) : Tout comme Araujo, le défenseur mexicain s'est montré à son avantage. Très solide face à Lautaro Martinez qui ne l'a pas fait trembler, il s'est même distingué par son aisance technique sur plusieurs situations.

H.Moreno (5,5) : Une performance semblable à ses compères en défense centrale : solide et sérieuse. Cependant, il a parfois manqué de justesse technique dans ses transmissions, ce qui n'était pas le cas de ses deux coéquipiers.

J.Gallardo (4,5) : Le latéral gauche mexicain à eu du mal à exister dans ce match. Très discret sur le plan offensif, il n'a pas toujours été juste dans ses interventions défensives. Les latéraux auront été un réel désavantage pour l'équipe du Mexique ce soir.

H.Herrera (6) : L'ancien joueur du FC Porto et de l'Atlético Madrid déçoit rarement sous la tunique verte. Fidèle à lui même, il a de nouveau réalisé une bonne prestation dans ce match attendu. Précieux dans ses interventions devant la défense, il a tenté de tirer les siens vers le haut. Dommage qu'il ne soit pas parvenu à remporter plus de duels face au milieu de terrain adverse.

L.Chavez (5) : Une performance mitigée pour le milieu de terrain mexicain. Précis dans ses transmissions, il a fait du bien à son équipe dans la conservation du ballon au milieu du terrain. Ce fût son seul point fort, puisqu'il n'est pas parvenu à créer de véritables décalages ni à faire des différences individuelles pour créer le déséquilibre et apporter le danger comme on pouvait l'attendre.

A.Guardado (7) : Sorti prématurément peu de temps avant la pause, le capitaine de la sélection mexicaine était jusqu'à présent dans un grand soir. Très présent à la récupération et imposant dans les duels, il avait très bien montré la voie à ses coéquipiers. Remplacé par Gutierrez (6,5), auteur d'une belle performance dans un registre comparable à son coéquipier : très bon à la récupération et souvent présent dans le coeur du jeu.

H.Lozano (4) : Une soirée difficile pour l'ailier du Napoli. Très peu servit, il n'est pas parvenu à donner du fil à retordre à la défense de l'Albiceleste. Malgré ses qualités évidentes, il s'est montré imprécis dans ses passes et n'a pas pesé sur le jeu offensif des siens. Remplacé par Alvarado.

A.Vega (5) : C'était sans aucun doute une rencontre difficile à négocier pour les attaquants mexicains. Rarement en position offensive, il n'a pas su tirer son équipe vers le haut, à l'image de son coéquipier Lozano. Cependant, il a eu le mérite de paraître plus impliqué dans la récupération de son équipe et d'exercer une pression plus importante sur le jeu adverse. Remplacé par un Antuna qui n'aura guère su faire mieux.

Lire plus