Angers - Troyes (2-1) : Les notes complètes [Ligue 1 - 22èmej.]

Homme du match : Mangani (6.5) : Sans être étincelant cet après midi, le milieu angevin a été l'auteur d'une nouvelle performance solide. Il se met surtout en évidence en convertissant avec sang froid les deux penaltys angevins. Les deux buts étant frappés du coup de pied, plein axe, sous la barre.

Angers (3-5-2)

Petkovic (6.5) : Mis à contribution dès le premier quart d'heure, il doit s'incliner après avoir sorti une belle parade. Même s'il a pu faire quelques sorties peu académiques, il est resté vigilant sur les coups-francs troyens en s'imposant le plus souvent. Il fut également bien placé sur les tirs cadrés troyens ce qui lui permit de capter plutôt facilement les tentatives.

Traoré (6) : Le capitaine angevin a été solide, dégageant plusieurs ballons de la tête. Il a parfois été pris de vitesse par les déplacements de Rodrigues mais dans l'ensemble il est resté serein et n'a pas été inquiété outre mesure.

Manceau (6) : A l'instar de Traoré, il a livré un match sérieux. Sans dépassement de fonctions, il est resté sobre et efficace dans ses interventions.

Mendy (6.5) : Dans la lignée de sa bonne prestation à Lorient, sa titularisation en défense centrale n'a pas déçu. Il s'est même autorisé quelques montées de balle dans la partie adverse dont une montée qui l'amènera jusque dans la surface pour centrer en retrait.

Pereira Lage (5) : Il a eu un peu de mal à proposer sur son aile. Il provoque le deuxième pénalty en éliminant Biancone facilement. Un peu plus en jambes et présent offensivement en seconde période.

Cabot (6.5) : Très vite dans son match, il n'a pourtant pas réussi, en première période, à se montrer dangereux offensivement, la faute au bon pressing de Conté. Toujours à l'aise défensivement, il lui a rendu la pareille en ne lui laissant pas grand chose après le but troyen. Plus en vue dans le camp troyen dans le second acte, il a dû sortir sur blessure et être remplacé par Capelle.

Mangani (6.5) : Voir ci-dessus.

Bentaleb (5) : Un peu éclipsé en première période, il n'a pour l'instant pas vraiment réussi à faire sa place dans l'équipe angevine. Même s'il a su imposer son physique dans le registre défensif, il n'a pas trop porté le ballon et on l'a découvert aux avants postes uniquement dans les dernières minutes. Il est sorti remplacé par Fatar.

Fulgini (5.5) : Moins en vue que face à Lorient, il n'a pas joué suffisamment à l'instinct. Il aurait eu plus de succès s'il avait joué à une touche sur certaines actions. Il a beaucoup couru et a semblé très émoussé en fin de match.

Brahimi (5.5) : Une performance en demie-teinte. Il a touché énormément de ballons et s'est montré dangereux plusieurs fois. Il provoque le premier pénalty et permet aux angevins d'espérer revenir au score assez tôt dans ce match. Il tergiverse par moments un peu trop ce qui lui coûte quelques pertes de balles. Quelques mauvais choix également.

Ninga (4.5) : Pas avare d'éfforts notamment sur le pressing, il n'a pas gagné suffisamment de duels. Des remises assez simples manquées également. Sur un beau centre de Fulgini en retrait, il ne joue pas assez vite et se fait contrer, gâchant l'offrande. Il est sorti remplacé par Taïbi.

Troyes (4-1-4-1)

Gallon (5) : Hormis sur les coups de pieds arrêtés, il n'a pas vraiment été mis à contribution. Impuissant, il doit s'incliner sur les deux pénaltys sur lesquels il plonge du même côté alors que le ballon est frappé plein axe.

Bianconé (4.5) : Il est beaucoup monté sur son aile mais sans pour autant créer le danger. Il est l'auteur de la deuxième faute sanctionnable dans la surface. Eliminé un peu naivement, il retient par la suite Pereira Lage par l'épaule. Il a manqué des centres importants en fin de match.

Palmer-Brown (5.5) : Il a livré un match plutôt correct et n'a pas été mis véritablement en danger. II a notamment livré un beau duel avec Brahimi.

Salmier (5) : Il a réalisé plusieurs interventions décisives mais il s'est montré fautif alors qu'il s'était fait éliminer par Brahimi. Il permet aux angevins de revenir assez rapidement au score. En deuxième période, il sauve son équipe en se jetant sur un tir angvein, préservant l'espoir.

El Haajam (4.5) : Il a été pris de vitesse par Brahimi et a commis plusieurs fautes. Il a été remplacé par Baldé à la mi-temps.

Tardieu (6.5) : Très à l'aise techniquement, il a organisé le jeu troyen avec une grande facilité en première période. Des passes souvent précises et inspirées. Il a joué plus haut dans le second acte mais n'est pas parvenu à prendre à défaut la défense angevine. Certains de ses coups-francs ont été remarquablement tirés.

Chambost (5) : Il a récupéré un bon nombre de ballons et a permit à son équipe de se projeter rapidement en jouant juste la plupart du temps. Il a été un peu moins en vue en seconde période.

Conte (5.5) : Sur un contre, il amène le but troyen en centrant dans le dos de la défense pour Rodrigues. Il a effectué un bon pressing sur Cabot gênant le défenseur la première demi-heure. L'angevin ayant pris le dessus par la suite il a été moins en vue sur son côté. Il fut remplacé par Dingomé.

Chavalerin (6) : Propre dans ses relances, il a été un rouage important de son équipe. Il a su se montrer dangereux quelquefois dans la surface, notamment une fois de la tête, ou en distillant quelques centres précis.

Domingues (6) : Le jeune troyen a été l'unique buteur de son équipe. Il a bien suivi au second poteau et a mis au fond le ballon répoussé par Petkovic. Quelques combinaisons intéressantes également mais surtout en première période. Sur un ballon aérien en seconde période, seul excentré au second poteau, il reprend de volée pour centrer mais aurait peut être pu tenter la frappe. Il a été remplacé par Camara.

Rodrigues (4) : Il a eu les occasions pour permettre à son équipe de faire mieux et de revenir au score.  D'abord de la tête, il ne la croise pas suffisamment et l'envoie sur le portier. Puis, sur un centre au millimètre de Tardieu, il juge mal la trajectoire et manque sa tentative reprenant qu'approximativement le cuir. Pour finir, sur un amorti poitrine suivi d'un ciseau, il expédie à nouveau le ballon sur Petkovic, tout heureux de s'en sortir si facilement.

Lire plus