Angers SCO - Stade Rennais FC (1-2) : Les notes complètes [Ligue 1 - 12ème j.]

Homme du Match : Salama (7) : Un match plein d'abnégation, il n'a pas eu beaucoup de ballons à jouer mais les joue brillamment en prenant très souvent la bonne décision. Auteur du but de l'égalisation à la 53ème, sur lequel il effectue une course splendide depuis le milieu de terrain, il est mis en orbite grâce à un ballon élégamment servi par Hunou, avant de le glisser sous les jambes de Mandanda. Exemplaire, il s'est satisfait de ce qu'il a eu, et a satisfait son équipe par la même occasion. Remplacé par Sima à la 69ème, trop tôt après un match comme celui-ci, surtout au vu du résultat.

Angers SCO (5-3-2)

Bernardoni (6) : Avec de très bonnes parades, il a retardé l'échéance jusqu'au temps additionnel, et a peut-être regagné la confiance de son entraîneur, qui sait ?

Capelle (4) : Pas à son poste, il a été auteur d'un match assez insipide au terme duquel il n'a pas fait beaucoup de différences.

B. Mendy (4.5) : Est plusieurs fois monté aux avants-postes mais sa technique trop faible a quelquefois coûté des séquences de possession à ses coéquipiers.

Amadou (4) : Peut-être un des meilleurs des trois centraux Angevins sur ce match, le néo-titulaire livre 90 minutes de bonne facture. Mais le football est un sport où il y a du temps additionnel, l'ayant sans doute oublié, il se déconcentre et laisse le malicieux Abline lui passer devant, suite à quoi il commet l'irréparable. Il pourra s'en vouloir, car son équipe tenait 1 précieux point avant qu'il ne concède ce penalty à la 90+2ème...

Hountondji (6) : Solide, il a fait vivre le même enfer aux attaquants Rennais que lorsqu'il s'était imposé avec son ancienne équipe de Clermont. Perd aujourd'hui face à une autre ligne de son CV, mais s'est montré tout aussi performant.

Valery (6) : Grosse débauche d'énergie pour le piston droit, néo international Tunisien, qui a multiplié les courses sur son aile. Remplacé avec des crampes par Thioub à la 85ème, pour espérer la victoire, qui ne viendra pas.

Ounahi (4) : Absent sur le rectangle vert, on a parfois eu l'impression que son équipe jouait à 10.

Bentaleb (4) : Trop d'erreurs techniques, des fautes évitables même si il finit ce match sans carton, et un coup franc dangereux mais raté, il a manqué de beaucoup de choses.

Hunou (5) : A été bien aimable de ne pas livrer un trop bon match face à son ancien club. Entre gens de bonnes manières, l'autre transfuge Tait lui rendra la pareille.

Boufal (5.5) : A été bon pour servir Salama, positionné un peu en retrait, ce même Salama qu'il a laissé un peu seul à l'heure de presser. Remplacé par El Melali, rentré à la 86ème pour subir énormément de fautes Rennaises.

Salama : Voir ci-dessus.

Stade Rennais FC (4-4-2)

Mandanda (5) : Pas toujours serein, car oui c'est possible. Image parfaite à la 40ème minute, ou il oublie toute sa sérénité, mais fait preuve de générosité pour offrir un corner aux Angevins. Fait mieux que se rattraper, dans le temps additionnel pour lancer Abline de belle manière, lequel obtiendra malicieusement le penalty victorieux.

Truffert (4) : On l'a vraiment senti ailleurs, comme absent mentalement, et c'est techniquement que ça s'est ressenti. Remplacé par Meling à la 77ème.

Theate (4) : Trop lent pour donner son ballon, multipliant les touches de balle avant de faire la passe, trop lent sur le but de Salama ou il ne peut rien face à sa vitesse et est pris dès le départ sur l'appel de ce dernier, on a vu un mauvais match de la part du Belge, le premier depuis un bon bout de temps.

Wooh (4) : Une charnière centrale pourtant rarement mise en péril, mais qui n'a jamais su relancer intelligemment, en multipliant les touches de balle et en ignorant les appels du trio Terrier-Gouiri-Kalimuendo.

Traoré (6.5) : L'un des seuls à surnager. De retour de suspension, le capitaine tient la barre et montre l'exemple comme toujours, apportant du danger avec des centres venant de droite.

Terrier (5) : Ce n'est pas sur ce match qu'il pourra viser le mondial, 77 minutes bien tristes, au terme desquelles il est remplacé par Sulemana.

Tait (5.5) : En tant qu'ancien de la maison Angevine, il a été gentil de ne pas leur faire trop peur et de ne pas être trop dangereux. Gens de bonnes manières, nous le disions.

Xeka (6) : Toujours aussi précieux défensivement, il continue d'impressionner tant il paraît avoir ses marques dans une équipe qu'il continue pourtant de découvrir.

Bourigeaud (5) : Ce n'est pas non plus le match qui lui permettra d'accéder à l'équipe de France. Vraiment trop peu de justesse technique à l'image de nombre de ses coéquipiers, il habitue ses partenaires à tellement mieux qu'ils sont restés sur leur faim. Remplacé par Majer à la 69ème, la prolongation en poche, le penalty au fond.

Gouiri (6.5) : Les deux buteurs sont sortis en même temps, mais bien que Gouiri aie touché bien plus de ballons que son homologue buteur Salama, il s'est moins mis en lumière. Il faut aussi dire qu'il a demandé la balle en profondeur à plusieurs reprises, tout comme Terrier et Kalimuendo, mais sans jamais être directement servis par les centraux. Remplacé par Doué à la 69ème.

Kalimuendo (4.5) : Beaucoup d'appels, mais jamais trouvé par ses partenaires, un match sans et bien ennuyeux pour l'ancien Lensois. Remplacé par Abline à la 86ème, qui au terme de seulement 6 minutes sur la pelouse, offre un cadeau à Majer qui délivre la Bretagne entière.

Lire plus