AC Ajaccio - OGC Nice (0-1): Les notes complètes [Ligue 1 - 7ème journée]

Homme du match: Jean-Clair Todibo (7): Solide comme à son habitude, le défenseur central des Aiglons a eu un rôle capital dans le succès de son équipe cet après-midi. Malgré quelques fautes évitables, il a su garder ses nerfs et son équipe a été récompensée.

 

Ajaccio (4-4-2):

 

Leroy (5,5): Il ne peut rien faire sur le but, lobé par l'ingéniosité et la classe du retourné acrobatique de Delort. Derrière, il maintient son équipe dans la partie avec une belle sortie devant Nicolas Pépé.

Diallo (5): Le latéral gauche des Ours n'a pas été avare d'efforts mais s'est vite essoufflé dans cette partie. Il n'a pas pu tenir le rythme alors que son équipe avait fait une grosse entame. Remplacé par Mickaël Alphonse (83'). 

Vidal (5,5): L'ancien défenseur du MHSC a réalisé une belle prestation. Pendant un temps, il n'a pas eu grand chose à faire même si Nice a élevé son niveau après la pause. Il ne peut rien faire sur le but de Delort.

Avinel (6): Le défenseur central a défendu dans un fauteuil pendant longtemps tant Nice n'a pas été très entreprenant offensivement pendant une heure. Ensuite, il y a eu des espaces que Diop et Pépé ont su exploiter mais sa prestation reste aboutie.

Youssouf (5): En difficulté en seconde période, il n'a pas su répondre à la vitesse de Diop d'abord et à la technique de Barkley ensuite. Les Niçois ont compris qu'il fallait attaquer de ce côté pour être dangereux.

Spadanuda (non noté): Il n'était pas loin d'être le joueur corse le plus dangereux dans la première demi-heure, remuant et qui a posé des problèmes à l'arrière-garde azuréenne, mais il s'est blessé tout seul, certainement à la cheville. Remplacé par Mounaïm El-Idrissy (30', 5,5), qui a touché la transversale sur une frappe lointaine.

Marchetti (6): Le capitaine de l'ACA a été très important dans l'entrejeu, neutralisant totalement le milieu niçois pendant une bonne partie de la rencontre. Avec la fatigue, des espaces se sont créés et le dernier quart d'heure fut à l'avantage des Aiglons.

Coutadeur (5,5): L'expérimenté milieu de terrain, pas toujours titulaire cette saison, a été cette fois préféré à Mangani. Il fut intéressant balle au pied et a bien muselé les deux joueurs au milieu du côté de Nice. Remplacé par Qazim Laci (81'). 

Bayala (5,5): Il est l'auteur du premier tir cadré de la partie et au final l'unique tentative qui filait au but véritablement dangereuse pour Schmeichel. Il a fait preuve de beaucoup d'envie mais il manque encore de réussite dans le dernier geste.

Hamouma (5,5): Il a montré qu'il ne lâcherait pas même si la situation de l'AC Ajaccio est de plus en plus compliquée. Il a démarré en pointe et montré de bonnes choses, mais suite à la blessure de Spadanuda, il est repassé sur un côté, ce qui ne l'a pas mis en lumière. Remplacé par Michael Barreto (74'). 

Touzghar (5): L'ancien joueur de l'ESTAC a posé des problèmes aux quatre défenseurs niçois par ses déplacements. Il n'a en revanche pas eu d'occasion à se mettre sous la dent mais il doit poursuivre ses efforts et il sera récompensé. Remplacé par Bevic Moussiti-Oko (74'). 

 

Nice (4-4-2):

 

Schmeichel (5): Sauvé par sa transversale, le Danois n'a pas eu d'arrêt quelconque dans cette partie. Il boucle ainsi un deuxième clean-sheet sous le maillot de l'OGC Nice ce qui peut lui redonner confiance.

Bard (5): Il a parfois su apporter dans la zone de vérité d'Ajaccio et globalement, il n'a pas été extrêmement sollicité défensivement. Attention toutefois à quelques erreurs de concentration qui peuvent parfois mettre son équipe dans la difficulté.

Dante (6,5): Le capitaine brésilien a sorti une grosse prestation défensive pour permettre à cette équipe de Nice de garder sa cage inviolée. Il n'a pas commis d'erreur majeure et n'a pas été inquiété dans la relance. A bientôt 39 ans, il enchaîne bien les matchs.

Todibo (7): Voir ci-dessus. 

Lotomba (3): Il n'était pas dans son assiette, ne parvenant pas à se dépêtrer du marquage et du pressing des locaux. Il est coupable de grosses erreurs de passes qui ne paraissaient pourtant pas compliquées.

Diop (5): Il a deux énormes occasions mais les a mal négociées, surtout en deuxième période où sa frappe cadrée était trop au centre pour inquiéter Benjamin Leroy. Il est à l'origine du but inscrit par son équipe puisqu'il tire le corner. Remplacé par Rares Ilie (90'+2). 

Beka Beka (4): Pas dans le rythme de la partie, le jeune français a perdu pas mal de ballons aux alentours de la ligne médiane et n'a jamais su trouver les solutions offensives pour percer le bloc ajaccien. Remplacé par Hicham Boudaoui (70'). 

Thuram (5,5): Un match qui ne restera pas dans les livres d'histoire, bien qu'il ait malgré tout délivré une passe décisive à Andy Delort avec une remise de la tête astucieuse au second poteau suite à un corner.

Pépé (5): Il se procure une occasion en face à face avec Leroy mais il a buté sur ce dernier. Pour le reste, c'est un ensemble mitigé pour l'Ivoirien même s'il touche la transversale en fin de rencontre, ce qui aurait pu alourdir le score.

Delort (6,5): Dans un match frustrant pour lui et son équipe, il se procure deux occasions: en toute fin de première période mais il n'a pas cadré sa reprise de volée puis il marque l'unique réalisation de la partie avec un joli retourné acrobatique dont il a le secret. Remplacé par Ross Barkley (70'), qui a trouvé le poteau quelques secondes après son entrée.

Laborde (6): Il a donné pas mal d'occasions de buts même si on attend certainement plus de sa part devant la cage. Il s'est battu jusqu'au bout et a également été un poison pour la défense d'Ajaccio avec un bon pressing.

 

 

 

 

Lire plus