Ligue Europa – 6ème j. | Les notes de Sturm Graz – Monaco (1-1)

HOMME DU MATCH : ELLIOT MATAZO (7) Depuis la relative montée en puissance de son compère Jean Lucas, il avait un peu disparu des radars. Titularisé par Kovac pour cette rencontre européenne sans enjeu, il avait cœur à démontrer que l’on pouvait compter sur lui. Alors oui il a mis du temps à mettre en route la machine à l’instar de ses coéquipiers vite mené au score. Sens du placement, jeu vers l’avant et sécurisation du ballon, il a joué comme un vieux briscard du milieu. Ses perforations balles au pied ont aussi amené de la verticalité dans le jeu monégasque.

 

AS Monaco (4-3-1-2)

 

Majecki (5) : Il a fait le job malgré quelques grosses hésitations et une faute de main qui aurait pu couter un but.

Caio Henrique (6) : Sans faire un grand match il a assuré son poste, sans prendre de risque et en amenant le danger dès qu’il y avait une opportunité. Remplacé par Jakobs (45ème).

Pavlovic (4,5) : Il concède un pénalty sévère certes, pour une main involontaire dans la surface, mais il n’a jamais rassuré derrière, paraissant hésitant, frustre avec le cuir parfois. En manque de confiance.

Matsima (4,5) : A l’image de son binôme, un match hésitant et en manque cruel de certitude. Quelques récupérations de balle mais souvent trop lâche sur le marquage et ses interventions, notamment en fin de match où il laisse s’échapper Yeboah heureusement mal inspiré sur le coup.

Aguilar (5) : Lui aussi est en manque de confiance, on le voit moins entreprendre offensivement ces derniers matchs, et il semble poussif parfois dans son jeu défensif.

Tchouaméni (6) : Il s’est contenté de tenir son rôle au milieu, en régulant le jeu de son équipe. Remplacé par Jean Lucas (45ème)

Golovin (6) : On attend plus de lui et de son apport offensif qui reste insuffisant ce soir. Remplacé à la 58ème par Diop.

Isidor (4) : Beaucoup d’énergie et souvent le premier à initier le pressing à la perte du ballon. Mais un manque cruel de réalisme dans le dernier geste. Il rate deux énormes opportunités, à chaque fois bien servi par Boadu, qui empêchent à Monaco de l’emporter ce soir.

Volland  (7) : Un bon match de l’Allemand encore buteur ce soir. Même s’il a encore du déchet dans son jeu, il a éclairé la rencontre par sa vista et quelques gestes techniques. Remplacé par Boadu à la 78ème.

Ben Yedder (6) : Il a fait le job devant, en se montrant dangereux grâce à sa technique balle au pied et ses déplacements dans la surface.

 

Sturm Graz (4-3-3)

 

Siebenhandl (4) : Il n’a pas pu éviter le naufrage messin. Deux belles sorties de la tête devant Ben Yedder qui auront évité au score de s’alourdir.

Gazibegovic (5) : Un match transparent. Pas grand-chose à retenir

Affengruber (4) : Assez dominateur dans le jeu aérien, il a aimanté pasmal de ballons sur les nombreux corners offensif de l’ASM.

Wuthrich (5) : Fautif sur le but de Volland car en retard sur le second ballon. Fébrile sur les ballons aériens.

Dante (5) : Il s’est contenté de bien bloquer son couloir, ce qui ressemblait clairement à une consigne de son entraineur.

Stankovic (6) : Le capitaine courage de cette équipe, premier à lancer le pressing et encourageant sans cesse ces partenaires.

Ljubic (4) : Un besogneux au milieu qui n’hésite pas à mettre de l’impact.

Sarkaria (6) : On sent qu’il a du ballon mais il était dans un mauvais soir. Du déchet dans ses frappes et les coups de pied arrêtés.

Niangbo (5) : La caution technique de l’équipe, mais trop irrégulier et pas mal de mauvais choix.

Prass (5) : De l’allant sur son côté, il a essayé d’amener le ballon dans la surface avec un réussite parfois mais sans se montrer dangereux. Remplacé par Gueye (77ème).

Yeboah (5) : Le poison de cette équipe. Il a fait passer une sale soirée à l’axe monégasque, se montrant souvent dangereux mais trop maladroit.

Lire plus