Premier League – 1ère j. I Les notes de Chelsea – Burnley (2-3)

Homme du match : Vokes (7) : L’avant-centre de Burnley n’a pas touché beaucoup de ballons, mais il a réussi à peser sur la défense de Chelsea de part son impact physique. Il offre surtout la victoire à son équipe, en inscrivant un doublé d’une reprise puis d’une jolie tête (24′, 43′). Il a continué à se montrer dangereux quand Chelsea poussait en seconde période. 

Chelsea 

Courtois (4) : Le gardien Belge a la main un peu tendre sur le premier but de Vokes, mais ne peut pas grand chose sur les deux suivants. Il n’a en revanche sorti aucune parade décisive qui aurait pu changer le cours du match.

Cahill (non noté) : Le capitaine est à l’origine de ce match raté des Blues en se faisant expulser dès le de début de la rencontre pour un tacle dangereux et non maitrisé (14′).

David Luiz (4) : On a vu la mauvais David Luiz une bonne partie du match : très nerveux et approximatif dans son marquage et ses relances. Il s’est ensuite ressaisi en fin de match et a inscrit le deuxième but de son équipe, qui n’aura finalement servi à rien.

Rudiger (3) : Le défenseur allemand aura lui été mauvais durant toute la rencontre. Il est fautif sur le troisième but où il est trop lâche dans son marquage, et a également connu trop d’imprécisions dans ses actions offensives.

Azpilicueta (5) : Il a fait preuve d’un grand dynamisme sur son côté droit aussi bien devant que derrière et, à l’image de son équipe, a réalisé une bonne seconde période, mais ce ne fut pas suffisant pour réussir à égaliser.

Kanté (6) : Il a encore récupéré un nombre impressionnant de ballons dans les pieds de ses adversaires grâce à sa lecture du jeu. Plutôt juste dans ses transmissions vers l’avant, il fut cependant moins en vue en fin de match.

Fabregas (4) : L’Espagnol a essayé de faire parler sa qualité de passe en cherchant plusieurs fois ses attaquants, mais il n’a pas réussi à s’imposer dans un match d’une très grande intensité. Il est exclu en fin de match pour un second carton jaune (81′), peut-être un peu sévère au vu du contexte de la rencontre.

Marcos Alonso (6) : En difficulté au début de match, il fut intenable par la suite et fut à l’origine de nombreuses occasions londoniennes par ses percussions côté gauche et sa bonne qualité de centre.

Wilian (6) : Le Brésilien a mené la plupart des offensives de son équipe en venant chercher le ballon au milieu. Il a obtenu plusieurs coup-francs aux abords de la surface, et a délivré des centres de qualité pour Morata notamment.

Batshuayi (3) : Pas aidé par son équipe aux abonnés absents en première mi-temps, il a été beaucoup trop seul devant, ne s’est pas créé une occasion, et n’a pas su répondre au défi physique proposé par la défense adverse. Remplacé par Morata (59′), auteur d’une entrée remarquée et d’un but de la tête (69′), qui a réveillé Stamford Bridge et ses coéquipiers… pour rien.

Boga (non noté) : Il a à peine eu le temps de se mettre en route qu’il a du céder sa place à Christensen (4) (18′) suite à l’expulsion de Cahill. Le Danois fut lui aussi en difficulté en première période avant de d’être plus juste par la suite. Il a cédé sa place à Musonda en fin de match (92′).

Burnley

Heaton (6) : Il a fait quelques arrêts importants, notamment sur le coup franc de Marcos Alonso (61′) qu’il sort d’une jolie claquette. Il a réussi à retarder la remontée de Chelsea.

Lowton (6) : Le latéral droit a beaucoup apporté offensivement, réalisant même une passe décisive pour Vokes. Il a également fait un bon travail en défense, même s’il a souffert en fin de match face à Marcos Alonso.

Tarkowski (5) : Présent dans les duels, il a su prendre le dessus face à Batshuayi mais a ensuite eu plus de mal avec son remplaçant Morata qui l’a embêté par ses déplacements.

Mee (6) : Il s’est signalé par son jeu de tête, en sortant quelques ballons chauds de sa surface, mais aussi dans le domaine offensif où il a réussi à s’imposer sur les corners de son équipe, sans toutefois trouver le cadre.

Ward (6) : Il marque un joli but d’une reprisen alors qu’il est un peu enfermé côté gauche (39′), qui récompense ses efforts dans le domaine offensif. Willian lui a donné le tournis plus d’une fois en fin de match, mais on gardera une note positive de son match puisqu’il fut un acteur majeur de cette victoire historique pour Burnley.

Cork (7) : Il a rayonné en première mi-temps par ses passes et son sens du jeu. Il est passeur décisif pour Ward et il est pour beaucoup dans le 3-0 en faveur des siens à la mi-temps.

Defour (5) : Moins en vue au milieu de terrain, il a surtout beaucoup couru et s’est contenté de jouer simplement, sans prendre de grands risques dans ses relances. Remplacé par Walters (75′).

Gudmundsson (5) : Il a effectué de nombreux aller-retours sur le côté droit pour tenter à la fois de peser sur le jeu offensif mais aussi de ne pas laisser son latéral en difficulté lors des phases défensives. Il n’a pas montré grand chose avec le ballon mais ses efforts ne furent pas vains. Remplacé par Arfield (75′).

Hendrick (5) : Positionné en tant que meneur de jeu, il a montré qu’il avait du talent sur certaines séquences de jeu, par ses ouvertures notamment, mais s’est perdu au fil du match qu’il a fini sur les genoux.

Brady (6) : Il aura été influent dans le jeu offensif de son équipe, provoquant à de multiples reprises les défenseurs balles aux pieds, avec de la réussite. Il a également fait des efforts défensifs en fin de match pour garder le score à l’avantage de son équipe.

Vokes (7) : Voir ci-dessus.