Match amical | Les notes de France – Pays de Galles (2-0)

Homme du match : Griezmann (7,5) : On a retrouvé ce soir le joueur qui fait tellement de bien à l’équipe de France. Le madrilène a tout réussi, que ce soit sur ses prises de balles ou sur ses choix d’orientation du jeu. Comme d’habitude, il a fourni énormément d’efforts et son match fût récompensé d’un magnifique but sur une audacieuse reprise de volée. Il sera remplacé par Nabil Fekir en seconde période.

France 

Mandanda (6) : Peu inquiété, le gardien marseillais s’est montré fondamental lors d’un temps fort gallois au cours duquel il s’est interposé avec autorité, en sachant que les bleus ne menaient que d’un seul but.

Jallet (6) : En l’absence de Sidibé, l’ancien parisien a été rassurant et s’est même permis quelques belles montées. Il cédera sa place au jeune Pavard, ce dernier, conscient qu’il peut chambouler la hiérarchie établie par Didier Deschamps, est apparu complètement décomplexé et a même failli marquer dès sa première sélection mais, son ballon heurtera malheureusement le montant adverse.

Umtiti (6,5) : Une véritable force tranquille, il n’a jamais été mis en réelle difficulté. L’ex gones enverra une roquette sur la barre du portier gallois en fin de match.

Koscielny (6,5) : Il a su museler son coéquipier Aaron Ramsey et a imposé une véritable réponse physique à l’imposant Vokes. On retiendra tout de même son erreur en première période, occasionnant le premier tir « dangereux » de la part des dragons rouges.

Kurzawa (5) : Toute la France espère voir Benjamin Mendy au mondial, tellement le latéral du PSG n’apporte rien mis à part un ralentissement du jeu et des centres au troisième poteau.

Tolisso (7) : Passeur décisif pour Griezmann sur l’ouverture du score, il est dans la continuité de ses matchs du dernier rassemblement avec toujours cette même sérénité dans l’entre jeu français. Remplacé après le premier acte pour N’zonzi. Le sévillan, un peu décevant pour sa première sous le maillot bleu.

Matuidi (6,5) : Capitaine ce soir, le turinois livre un match sans grande surprise avec toujours une incroyable débauche d’énergie, il a même réussi à rattraper les erreurs de Kurzawa.

Mbappé (7) : Comme avec le Paris Saint-Germain, le nouveau Golden-Boy a survolé ce match en s’amusant de la défense galloise. Le plus important, est son entente parfaite avec Griezmann. En effet les deux joueurs se cherchent et se trouvent parfaitement dans les petits espaces. Le natif de Bondy touchera le poteau, tôt dans la rencontre et se procurera bon nombre de franches occasions. Remplacé par Thauvin à la 85ème minute.

Coman (6,5) : Sa capacité à éliminer aisément ses vis à vis ne fait aucun doute mais, ses choix sont assez frustrants. Le jeune Bavarois s’est tout de même montré intenable sur son côté.  Il cédera sa place au revenant Anthony Martial.

Giroud (5,5) : Buteur sur une frappe détournée, il a été sevré de ballons et sa performance globale fût assez décevante. Remplacé par son coéquipier en club, Lacazette.

Griezmann (7,5) : Voir ci-dessus.

Pays de Galles 

Hennessey (5) : Pas exempt de tous reproches sur le but de Griezmann, le portier de Crystal Palace peut également en vouloir à ses défenseurs.

Chester (4,5) : Il a passé son match à essayer de freiner les offensives françaises avec davantage de panache que de réussite.

Williams (5) : L’imposant stoppeur d’Everton fait preuve d’une nonchalance incroyable sur l’appel de Griezmann ayant amené l’ouverture du score. Il a également beaucoup souffert face à Coman et ses accélérations  à répétitions.

Davies (4,5) : Le latéral de Tottenham n’a pas pu démontrer l’étendue de son talent offensif. Cantonné à assurer tant bien que mal ses tâches défensives face aux nombreuses incursions adverses. Remplacé par le très jeune espoir Ampadu à l’heure de jeu.

Taylor (4) : Opposé d’abord à Jallet puis à Pavard, il n’est jamais parvenu à initier la moindre offensive.

Allen (5) : Joueur expérimenté de cette sélection galloise, l’ancien de Liverpool a imposé un duel physique à des petits gabarits comme Griezmann.

Ledley (5) : Un cran plus en avant que Allen, il s’est heurté au travail défensif bien effectué par les milieux français. Il cédera sa place à Woodburn.

King (4) : Iniexistant tout au long de la rencontre, malgré les maigres temps forts de son équipe. Remplacé par Brooks à la 64ème minute de jeu.

Gunter (5) : Le meilleur joueur gallois élu en 2017, aura été à l’initiative de la seule frappe de sa formation en première période.

Vokes (4) : Muselé par la charnière centrale française, le grand attaquant n’aura eu que très peu de ballons à exploiter. Remplacé par Lawrence en fin de match.

Ramsey (5) : C’est le seul joueur qui a tenté de remonter son bloc équipe en usant de sa qualité technique. Malheureusement pour lui, ses partenaires n’ont jamais suivi. 

Dans la même catégorie...