Ligue des champions – 6ème j. | Les notes de Bayern Munich – PSG (3-1)

Homme du match : Tolisso (8,5) : Il s’est imposé dans le milieu de terrain tout au long de la partie avec son physique et son jeu long. Il n’a pas hésité à se projeter pour apporter le surnombre et est notamment récompensé par un premier but sur un centre parfaitement enroulé de James Rodriguez. Averti pour une échauffourée avec Marquinhos à la 40éme, il double la mise en deuxième période en reprenant un service parfait en retrait de Coman à la 69éme. Défensivement très présent aussi, il a récupéré un grand nombre de ballons et s’est aussi imposé dans le domaine aérien.

Bayern Munich :

Ulreich (7,5) : Grosse prestation pour la doublure de Neuer. Il a été grandement sollicité durant la partie et a toujours répondu présent. D’entrée de jeu, il sort une frappe cadrée de Mbappé à la troisième minute avant de sortir le grand jeu en détournant un ballon précis de Neymar avec le bout des doigts à la 34éme.
Vigilant sur les frappes de loin comme par deux fois face à Draxler, il ne peut rien sur le but parisien, la tête de Mbappe finissant au ras de son poteau gauche.

Alaba (5) : Comme à l’aller, il a eu beaucoup de mal face à Mbappe. Il a souvent été pris par les accélérations du français et il reste statique sur l’action du but parisien devant la louche de Cavani. Offensivement, il a beaucoup apporté en proposant énormément dans son couloir gauche. Remplacé par Rafinha à la 85éme qui a gâché une action de but en tardant trop à centrer
 
Hummels (6,5) :  Il a brillé par son placement et son jeu de tête. Il a coupé tous les ballons en profondeur lobées et a toujours été en avance sur Cavani. Efficace dans la relance, il a fourni une grande prestation.

Sule (5,5) :  Il a muselé parfaitement Cavani et a formé un duo solide avec son compère en défense centrale. Impérial dans les airs, sa seule faute de concentration intervient sur le but parisien où il se retrouve trop loin de Mbappe pour pouvoir intervenir.

Kimmich (5,5) : Il a un peu souffert face aux accélérations de Neymar. Il fait une faute largement évitable sur le brésilien et est averti à la 22éme. Il a sans cesse proposé dans son couloir droit et ses centres précis se sont révélés dangereux notamment en seconde période.

Rudy (6) : Il a su imposer son physique au milieu de terrain et a fait preuve d’agressivité dans ses interventions. Il a bien contenu le milieu parisien avec Tolisso et n’a pas hésité à redescendre pour contrer les offensives parisiennes. Averti pour une grosse faute sur Rabiot à la 53éme.

Tolisso (8,5) :
Voir ci-dessus.

Rodriguez  (7,5) : Il a sans cesse apporter le danger au coeur de La Défense parisienne avec ses centres. L’un d’eux initie l’action de l’ouverture du score (8éme) et le suivant trouve la tête de Tolisso pour le but du 2 à 0. Positionné en meneur de jeu, il s’est montré juste dans son jeu court.  Averti pour contestation à la 22éme. Remplacé par Vidal à la 82éme.

Ribery (6,5) : Capitaine ce soir, l’ancien marseillais débute son match avec une bonne percée dans la surface parisienne qui débouche sur l’ouverture du score. Il a bien combiné avec Alaba et Rodriguez sur son côté gauche et a souvent apporté le danger aux abords de la surface adverse. Il n’a pas rechigné à effectuer le travail défensif en revenant très bas pour défendre sur les offensives parisiennes. Remplacé par Muller à la 67éme.

Coman (8) : L’international français est resté dans la lignée de ses récentes prestations. Un duel remporté face à Kurzawa suivi d’une bonne frappe pour se mettre en jambe à la 6éme minute. C’est lui qui remet le ballon de la tête pour Lewandowski sur l’ouverture du score allemande. Il a un peu disparu ensuite jusqu’à son replacement sur le côté gauche. D’une accélération foudroyante, il dépose Daniel Alves avant de servir idéalement son compère Tolisso pour le but du 3 à 1. Deux passes décisives au final, il a rendu une très bonne copie.

Lewandowski (6,5) : Il profite du mauvais placement de Daniel Alves pour ouvrir le score de très prés avec son pied gauche dés la 8éme minute. Il a su peser sur la défense parisienne en gagnant ses duels aériens et en servant bien de point d’appui. Il vendange un bon ballon de but en toute fin de match avec ce lob mal dosé.

Paris :

Areola (5) : Le portier parisien en a pris trois lors de la soirée mais comment lui en vouloir ? Laissé à l’abandon en face de Lewandowski sur le premier but, il ne peut rien sur les deux autres où il est fusillé dans sa surface par Tolisso (37éme et 69éme). Mis à part les buts, il a été bon dans ses interventions aériennes.

Kurzawa  (4) : On ne l’a pas beaucoup vu au cours de la rencontre, les attaques bavaroises étant concentrées sur le côté droit de la défense. Il a beaucoup proposé dans son couloir mais n’a quasiment jamais été servi par Neymar. Il a plutôt bien défendu sur Coman quand celui-ci était de son côté.

Marquinhos (5,5) :  Quelques interventions défensives précieuses au coeur de sa surface. Il a était impérial dans les airs et a su faire preuve d’anticipation sur les actions chaudes. Averti à la 41éme.

Silva (4) : Le brésilien a rendu une mauvaise copie ce soir. Il n’a pas brillé ce soir par sa relance avec plusieurs longs ballons qui se sont révélés imprécis. Il est clairement fautif sur le premier but de Tolisso en ne suivant pas l’ancien lyonnais dans la surface. Il doit sortir sur une blessure au genou, remplacé par Kimpembe  à la 72éme qui a su dégager les derniers ballons dangereux de la partie.

Alves (2) :  Un match calamiteux comme rarement pour le brésilien. C’est lui qui laisse Lewandowski en jeu sur l’ouverture du score munichoise et il se fait dépassé par Coman sur l’action du troisième but. Imprécis techniquement, il a perdu de nombreux ballons, ses centres n’ont pas eu la précision habituelle et il a mal négocié une bonne situation de but en tergiversant trop aux abords de la surface (35éme).

Rabiot (4,5) : Il a pris quelques coups au milieu du terrain et n’a pas pu imposer son physique sur le terrain allemand. Il a essayé de relancer proprement son équipe de son camp et a perdu beaucoup de ballons dont certains d’entre eux dans des zones très dangereuses. Assez efficace à la récupération, il a tenté quelques percées dans le camp adverse malheureusement sans effet pour lui.

Verratti (6) : Le petit hibou a été au niveau de l’événement. Présent dans l’agressivité, il commet une grosse faute en début de partie qui aurait du lui valoir un carton jaune (18éme). Il a perdu quelques ballons mais en a aussi beaucoup récupérés.  Son jeu long et sa technique balle au pied  lui ont permis de créer plusieurs brèches dans la défense allemande pour ses coéquipiers comme ce bon une-deux avec Mbappe à la 28éme où encore ce décalage bien senti pour Draxler (60éme). C’est lui qui initie l’action du but parisien avec un ballon précis pour Cavani sur le côté droit de la surface bavaroise.

Draxler (4) : Lui n’a pas été à la hauteur ce soir. Il a manqué clairement de présence dans la première période et s’est fait bouger par le milieu de terrain bavarois. Il fait une première frappe lointaine dans la niche du gardien adverse et vendange un très bon ballon de Verratti en voulant trop appliquer sa frappe.  Averti à la 81éme. Remplacé par Lo Celso à la 90éme.

Neymar (3,5) : Un très bon ballon pour Mbappe à la 55éme et une autre ouverture pour le même Bappe cinq minutes plus tard. Deux bonnes frappes bien détournée par Ulreich.  C’est à peu prés tout pour le côté positif. La star parisienne n’a pas brillé à l’Allianz Arena avec un trop grand nombre de ballons perdus et plusieurs frappes ratées. Il n’a pas toujours fait le bon choix et s’est souvent empallé sur la défense des rouges et blancs. Il a disparu en seconde en milieu de seconde période. Insuffisant pour un joueur de son rang.

Bappe (6,5) : Le parisien le plus en vue sans contestation possible. Il a été le plus remuant ce soir et il lance parfaitement son match avec un duel gagné contre alaba puis une bonne frappe bien détourné par Ulreich dés la  3éme minute. Il a sans cesse mis en danger le côté gauche de La Défense allemande avec ses accélérations et a été récompensé par un but et une tête bien placée sur un bon service de Cavani ,à la 50éme. Sa frappe de volley sur un service de Neymar à la 60éme minute aurait mérité un meilleurs sort. Il a fait le job sur son côté droit.

Cavani (4) : Il est à créditer d’une passe décisive avec cette belle louche bien exécutée vers Mbappe pour la réduction de l’écart. Il n’a pas brillé par sa technique et est passé à côté de plusieurs occasions en raison de contrôles ratés dans la zone de vérité. Il a quand même fait preuve d’un repli défensif conséquent comme à l’accoutumée.