Ligue des Champions – 6ème j. | Les notes de Barcelone – Sporting Lisbonne (2-0)

Homme du match : Alcacer (7) : Très mobile et disponible, il n’a pas toujours fait des choix judicieux mais sa débauche d’énergie a été énorme tant dans le pressing que dans le repli défensif. Il coupe parfaitement un corner de Rakitic au 1er poteau d’une tête décroisée pour ouvrir le score à la 59ème. Il est à quelques cm du doublé à la 89ème sur une passe de Messi  et était prêt à réceptionner le centre que Mathieu pousse au fond de ses filets dans les arrêts de jeu.

BARCELONE :

Cillessen (7) : Titularisé à la place de Ter Stegen ce soir, le portier Néerlandais n’a rien eu à faire jusqu’à la 62ème et un arrêt magnifique sur une reprise de volée à bout portant  de Dost qui évite à son équipe l’égalisation. Puis, à nouveau le désert. 

Semedo (5) : Il a été bien concentré sur ses tâches défensives sur lesquelles il a peu été mis en danger mais il a eu du mal à peser offensivement et à créer le danger. Averti en 1ère mi-temps, il sera suspendu pour le 1/8 de finale aller.

Piqué (6,5) : Capitaine ce soir, Piqué s’est montré très appliqué défensivement. Il a gagné ses duels aériens, coupé toutes les trajectoires de centre et réalisé quelques anticipations bien senties. Remplacé par Busquets une fois le score ouvert, à la 64ème

Vermaelen (6,5) : Umtiti et Mascherano blessés, l’ancien Gunner a eu l’occasion de pouvoir jouer sa carte et il l’a bien fait. Costaud dans les duels, aériens notamment, il a également montré une belle qualité de relance, avec parfois quelques montées balle au pied pour créer le décalage, comme à la 24ème sur la première occasion Barcelonaise de Suarez.

Digne (6) : Le latéral Français a réalisé un match dans ses standards : il a été très solide défensivement face à Ristovski puis face à Gelson Martins, et s’est montré présent offensivement sans toutefois prendre de risques dans ses passes ou ses conduites de balle. Il a tendance à trop souvent jouer la sécurité avec des passes simples mais propose beaucoup par des courses vers l’avant.

Gomes (5,5) : Positionné à son poste préférentiel, le milieu Portugais a fait un bon match sans pour autant être transcendant. Il a réalisé quelques bonnes combinaisons, a essayé de se projeter vers l’avant, il a tenté sa chance de loin (20′) mais il est resté trop lisse, se contentant souvent de garder le ballon au lieu de trouver des décalages.

Rakitic (5,5) : Positionné en sentinelle à la place de Busquets, il a été important dans l’impact à la récupération et a fait preuve d’une belle qualité dans le jeu long mais a montré beaucoup trop de déchet dans son jeu vers l’avant.

D. Suarez (6) : Le jeune milieu Espagnol a beaucoup tenté que cela soit en conduite de balle, dans son jeu de passes ou par ses mouvements. Toujours orienté vers l’avant, il a tenté sa chance en vainc à la 12ème et a provoqué le 2ème but dans les arrêts de jeu grâce à son bon centre pour Alcacer. Son jeu risqué a généré beaucoup de déchets et de pertes de balle. Il a mis beaucoup d’énergie pour réaliser le pressing.

Vidal (4,5) : L’ancien Sevillan a eu du mal à se montrer, perdant beaucoup de ballons et faisant rarement les bons choix. Il a tout de même montré une activité intéressante et un repli défensif sérieux. Remplacé par Messi à la 61ème, dont l’entrée a permis à son équipe d’être bien plus dangereuse. Une frappe bien repoussée par Patricio à la 82ème, une passe parfaite pour Alcacer notamment.

Alcacer : voir ci-dessus.

Suarez (5,5) : En l’absence de Messi, l’Uruguayen a beaucoup participé au jeu, pas toujours très judicieusement. Il a fait preuve d’une bonne vivacité sur les petits appuis et a réussi à créer le danger balle au pied, surtout en début de match. À la 24ème, il a réalisé un bel enchainement grand pont puis frappe de l’extérieur mais repoussé par Patricio. Remplacé par Paulinho à la 75ème.

SPORTING CP :

Patricio (6) : Deux bonnes sorties devant Suarez à la 24ème et 67ème et un bel arrêt sur une frappe de Messi en fin de match mais il a cédé d’abord sur la tête d’Alcacer puis par un tacle de son propre défenseur dans les arrêts de jeu. Un match frustrant.

Piccini (6) : Une prestation solide avec à la clef quelques beaux gestes défensifs. Il a gagné pas mal de duels, était bien positionné et a éteint quelques actions adverses dangereuses.

Coates (4) : Dans son duel face à son compatriote Luis Suarez, il a pas mal souffert, débordé par l’attaquant Barcelonais sur les rares occasions blaugrana. Il a également beaucoup souffert dans la relance et le jeu long.

Mathieu (5) : De retour au Camp Nou, le défenseur Français a bien géré son match défensivement étant toujours bien positionné. Il a également réalisé quelques bonnes sorties de balle mais a concédé le deuxième but en fin de match en taclant un centre de D. Suarez dans ses propres filets.

Acuña (5) : Il a bien fermé son couloir face à Semedo et Vidal notamment grâce à son impact physique. Il s’est beaucoup dépensé, faisant le pressing sur Semedo et les replis défensifs sur Vidal et a souvent manqué de lucidité tant dans ses passes que dans ses centres. Un match brouillon.

Ristovski (4,5) : Il a fait un très bon travail défensif notamment sur Digne pour l’empêcher de progresser sur le côté mais a eu beaucoup de mal à se montrer en phases offensives. Remplacé à la mi-temps par Gelson Martins (5,5) qui a également bien fait le travail défensif et a apporté de la percussions, des dribbles et de la prise d’initiative sans pour autant créer le danger.

Cesar (4) : Il a été très peu en vue offensivement se contentant de réaliser le travail défensif. Remplacé par Coentrao à la 64ème.

Carvalho (5,5) : Il a récupéré quelques ballons mais était bien trop seul au milieu pour pouvoir espérer quoi que ce soit. En phase offensive, il a bien orienté le jeu, perdu peu de ballons et tenté de chercher des solutions vers l’avant avec tout de même un manque d’influence.

Battaglia (4) : Il a eu très peu d’impact au milieu, récupérant très peu de ballons. Il a également été très discret dans le jeu offensif de son équipe, se portant vers l’avant qu’à de trop rares occasions. Un match timide.

Fernandes (6) : Très à l’aise techniquement, il a fait beaucoup de bien dans l’organisation du jeu offensif de son équipe. Deux tirs beaucoup trop écrasés en première mi-temps puis un véritable caviar pour offrir à Dost la balle de l’égalisation sur un plateau à la 62ème.

Ruiz (3) : Titularisé en pointe à la place de Dost, il a été transparent pendant 45min, perdant ses duels et le peu de ballons qu’il a pu toucher. Remplacé à la mi-temps par Dost (5) qui a été un point d’appui intéressant pour son équipe et dont le jeu de tête a fait du bien. Il manque l’égalisation à bout portant à la 62ème à cause d’un arrêt de Cillessen et sur une autre reprise de volée en fin de match.