Ligue des Champions – 6ème j. | Les notes de Chelsea – Atlético Madrid (1-1)

Homme du match : Hazard (8) : Le génie belge a été magnifique. Il est à l’origine de presque toutes les occasions de son équipe. Sa capacité à éliminer et sa vista ont été exceptionnelles. Il ne lui manque qu’un but.

Chelsea (3-5-1-1)

Courtois (5,5) : Le portier belge n’a presque rien eu à faire. Il ne peut rien faire sur le but de Niguez et n’a presque rien eu d’autre à faire.

Azpilicueta (6) : L’ancien marseillais n’a pas souvent été mis en difficultés. Il n’a pas eu à sortir un grand match.

Christensen (6,5) : Le jeune danois a réalisé une partie très intéressante. Il a fait preuve de calme et d’expérience sur ses différents duels à seulement 21 ans.

Cahill (5) : Le capitaine des Blues a vécu une soirée tranquille. Il a cependant de temps en temps manqué d’intensité dans ses duels.

Moses (6,5) : Celui qui affrontera l’Argentine à la Coupe du Monde avec le Nigéria n’a pas été très influent en première mi-temps mais est revenu avec de biens meilleurs intentions en deuxième période mettant en difficultés le côté gauche de la défense madrilène.

Bakayoko (5) : L’ex Monégasque a réalisé un match correct mais au même titre que Fabregas, n’a pas assez souvent accompagné les offensifs des siens. Quelques maladresses techniques évitables. Remplacé par Pedro (64ème) auteur d’une belle entrée.

Kante (6,5) : L’international français a de nouveau montré qu’il est indispensable à cette équipe. Même si la victoire n’est pas au rendez-vous, la prestation de son équipe n’a rien à voir avec celle face à la Roma.

Fabregas (5,5) : Le catalan n’a pas eu l’apport offensif espéré lorsqu’on le met avec Kanté mais a été précieux techniquement dans certaines situations compliquées.

Zappacosta (6,5) : Le latéral italien a été intéressant en première mi-temps collaborant très bien avec Hazard. On l’a peut-être moins vu de la 45ème à la 73ème où il est remplacé par Willian.

Hazard (ci-dessus)

Morata (5,5) : L’international espagnol a été plutôt mobile et disponible pour ses coéquipiers mais a péché dans le dernier geste. Remplacé par Batshuayi (81ème) qui loupe une belle occasion en fin de match.

Atlético Madrid (4-4-2)

Oblak (8) : Le meilleur gardien de Liga en 2017 a bien tenu son rang n’encaissant qu’un but réalisant pas moins de 7 arrêts dont quelques très beaux arrêts. Il est le sauveur madrilène.

Gimenez (4,5) : Le polyvalent uruguayen a eu beaucoup de mal en tant que latéral droit. Il a trop eu tendance à recentrer ne permettant pas à son équipe d’écarter le jeu. Titularisé pour ses qualités défensives, il a trop souvent été en difficultés face à Hazard ou Zappacosta. Remplacé par Vietto (79ème).

Savic (5,5) : L’ancien florentin a longtemps tenté de tenir sa défense mais il n’est pas récompensé par ce but contre son camp malheureux.

Lucas (5) : L’international espoir français a été mis en difficultés plusieurs fois par la vitesse de Morata. Les entrées des trois éléments offensifs blues ne l’ont pas aidé non plus.

Filipe Luis (5) : Le latéral brésilien a eu moins de travail défensif que sur le côté droit avec un Moses moins tranchant. Offensivement, il a peut-être manqué de vitesse et de percussion pour peser dans ce match.

Koke (5) : Peu visible en première mi-temps, ce ne fut pas mieux durant le deuxième acte. Il a trop peu apporté offensivement.  Il est assez loin de son niveau de février-mars dernier dans cette compétition.

Gabi (4,5) : Que ce fut difficile pour celui qui fêtait son 48ème match de Ligue des Champions sous les couleurs madrilènes. Il a paru fatigué dès les premières minutes. Remplacé par Correa (78ème).

Saul (7) : Premier buteur de ce match, il a un temps fait espérer à son équipe la victoire. Sa première mi-temps est assez décevante alors que sa deuxième mi-temps est meilleure mais il est tout de même le plus dangereux madrilène de la rencontre.

Partey (5,5) : Il a tenté tant bien que mal à exister à droite mais ce fut difficile face à un  Zappacosta très percutant.

Torres (4,5) : Beaucoup trop esseulé en première mi-temps, il a trop peu touché de ballons jusqu’à sa déviation pour Saul sur l’ouverture du score, qui précède son remplacement par Carrasco (57ème).

Griezmann (5,5) : Il ne touche pas un ballon dans la surface adverse avant la deuxième mi-temps. Il a donc beaucoup décroché mais a fait preuve la plupart du temps d’une belle qualité technique.