Ligue 1 – 2ème j. | Les notes de Caen – Saint-Etienne (0-1)

Homme du match : Pierre-Gabriel (7,5) : Le jeune latéral de 19 ans a été  impressionnant sur son côté gauche, qui n’est pas son coté de prédilection. Très solide défensivement sur Rodelin et Guilbert, il a été très appliqué et a clairement fait un très gros match. Prometteur.

Stade Malherbe de Caen (4-3-3)

Vercoutre (6,5) : Sauveur de Caen à plusieurs reprise, d’abord un double parade sur Tannane, puis d’une double sortie dans les pieds par la suite, il est légèrement fautif sur la frappe d’Hamouma en prenant le but entre les jambes. Malgré tout, c’est grâce à lui que Malherbe n’en prend qu’un seul.

Guilbert (6) : Hamouma a eu du mal sur son côté et il n’y est pas pour rien. Le latéral droit arrivé de Bordeaux ne lui a pas laissé beaucoup de place, même si son couloir a été laissé libre sur le but stéphanois.

Da Silva (6,5) : Le défenseur central a fait très grosse impression, bloquant l’axe à Bamba et à Tannane. Il a aussi été propre à la relance trouvant le milieu de terrain sans trop de déchets.

Djiku (5,5) : Courtisé un temps par l’ASSE, il a eu plus de mal que son compère de la défense centrale avec un Bamba qui privilégiait plutôt son côté même si Da Silva traînait dernière. A voir ce qu’il donne par la suite, lui qui a été placé dans l’axe gauche alors qu’il est polyvalent avec le poste latéral droit et aurait sans doute été meilleur dans l’axe droit.

Bessat (6) : Replacé latéral gauche, il tenu une bataille acharnée sur son coté gauche avec Tannane, les deux se battant à chaque ballon. Même si ce dernier était difficile à tenir, Janko a, quand à lui, été très facile à marquer en défense et à dépasser en en attaque.

Avounou (5) : Le jeune milieu de terrain a été assez transparent. Peu présent à la récupération, des passes hasardeuses en direction de Santini, il a fait un match plus que moyen. Il est sorti pour Peeters à la 72e minute.

Delaplace (6) : Avec Dioussé, ils se sont livré un match dans le match au milieu de terrain, les deux se battant pour avoir le contrôle du ballon. Il reçoit un jaune à la 78e.

Féret (5,5) : Comme ses compères du milieu et d’attaque, ses passes étaient principalement destinées à Santini. Plus propre que Bazile sur les coups de pied arrêtés, il n’a pas brillé contrairement à son habitude.

Rodelin (6) : Percutant et mettant en danger la défense stéphanoise à plusieurs reprise, il a été bien tenu par Pierre-Gabriel même si il réussi à passer quelques fois, notamment avec un grand pont sur son côté droit.

Bazile (4,5) : Le jeu caennais étant basé sur des ballons sur Santini, il a, pour la plupart du temps, loupé ses centres et ses corners. Aussi, il n’arrivait pas à faire la différence sur son côté malgré un Janko faiblard. Il est remplacé par Kouakou à la 59e minute.

Santini (4) : Un match catastrophique pour l’attaquant croate qui a pourtant eu de multiples occasions pour marquer. Il a trouvé Stéphane Ruffier à plusieurs reprises avec des têtes sans conviction, ou encore le poteau. Un match à oublier pour lui.

AS Saint-Etienne (4-3-3)

Ruffier (6) : Il n’a pas eu à faire de parades exceptionnelles mais il a fait ce qu’il avait à faire. Très propres sur les prises de balles, il n’a rien laissé passé, même quand Bessat ou Rodelin tentent de prendre leurs chances de loin.

Janko (4) : Sans doute que l’oublietter (référence à Harry Potter 😉 ) serait ce qu’il y a de mieux à faire. Il a été catastrophique loupant des contrôles d’apparence simples, à la traîne défensivement, ne montrant rien offensivement, le néo-stéphanois doit se ressaisir car Pierre-Gabriel explose clairement et est un titulaire en puissance.

Théophile-Catherine (5) : Sur les offensives caennaises, il n’était clairement pas rassuré et rassurant, autant à la relance où ses passes vers l’avant ne trouve que l’adversaire ou la touche en preneur, ou en défense. On le sentait fébrile, principalement sur coups de pied arrêtés, malgré un physique imposant (1m83, 85 kg). Il est sanctionné d’un jaune à la 51e minute.

Perrin (6,5) : Contrairement à « KTC », le capitaine des Verts s’est montré à son aise, que ce soit défensivement ou à la relance. Il continue à enchaîner les bonnes performances et ne semble plus être embêté par les blessure, ce qui est de bonne augure pour lui et les Verts.

Pierre-Gabriel (7,5) : Voir au-dessus.

Selnaes (6) : Utilisé en sentinelle, le norvégien prouve au coach qu’il est bien meilleur à ce poste que dans celui de relayeur. Important à la récupération, comme sur le but, il sait aussi se projeter de l’avant avec des passes vers Dabo ou Dioussé qui font souvent mouche.

Dioussé (6) : Un bon match pour celui qui a été excellent la semaine dernière même si il a été plus brouillon que la dernière fois. Il a été auteur d’un très vilain geste à bannir des terrains de foot à la 64′ s’essuyant les crampons sur Da Silva, il mérite clairement un rouge sur cette action. Il sort à la 77e minute pour Maïga.

Dabo (7) : Il aurait pu (dû ?) être Homme du match si Pierre-Gabriel n’aurait pas été aussi excellent. Dabo prouve clairement qu’il a sa place dans le système de Garcia avec une place de choix en n°8. Ses montées de balles et son caractère de « chien enragé » sur chaque ballon montre l’esprit revanchard du joueur.

Tannane (6,5) : Il confirme son match de la semaine passée en étant le meneur de jeu de l’attaque stéphanoise. Il commence à avoir une vision du jeu intéressante avec des passes de plus en plus précises et le premier à presser sur les défenseurs caennais, et doit sans doute marquer sur sa double occasion en première mi-temps. Il est sorti pour Diony à la 62e minute, lui qui a fait une bonne rentrée, se montrant percutant, décrocheur et dangereux.

Bamba (6) : Une passe laser décisive après un numéro au milieu à la 67e minute, Bamba est clairement passé à une autre dimension après son prêt à Angers. Plus intelligent, plus fin tactiquement et techniquement, celui qui réclame une fortune pour être prolongé va devoir continuer sur sa lancée pour espérer obtenir le Graal.

Hamouma (5,5) : Malgré son but à la 67e minute, il a semblé moins en jambe, tombant sur un bon Guilbert en défence. Il est remplacé par Gabriel Silva à la 86e