Ligue 1 – 22ème j. | Les notes de Rennes – Lyon (1-2)

Homme du match: Tousart (7): Très en forme il a réalisé la meilleure première période des siens. Toujours impeccable à la récupération il parvient à faire en sorte de se projeter. Il est le régulateur de l’équilibre lyonnais.

Stade Rennais

Diallo (5,5): Auteur d’une belle parade devant Mariano au cœur de la première période, il est contraint de s’incliner devant le dominicain après l’heure de jeu. Avant ça il avait été coupable d’une faute de main sur l’ouverture du score de Memphis.

Traoré (5): Il a eu du mal à défendre sur la vitesse de Memphis durant toute la première période. Il perd également son duel face à Mariano sur le second but lyonnais. Encore beaucoup de progrès à réaliser.

Mexer (5,5): Il sauve les siens sur la ligne après une parade de son gardien en première période. Il a dominé le secteur aérien mais a semblé en difficulté dans le jeu au sol. 

Gnagnon (5): Le jeune défenseur français ne semble pas encore totalement en jambe. La vivacité des lyonnais lui a causé du tort à plusieurs reprises.

Bensebaini (6,5): Le défenseur algérien semble très nerveux sur le terrain, mais quand il est dans cette forme-là il est très intéressant. Offensivement il a beaucoup apporté, et aurait même pu être buteur si Lopes n’était pas intervenu.

Bourigeaud (6): Toujours très juste dans l’entre-jeu, il trompe Lopes sur un magnifique coup franc direct. Tous ses coups de pieds arrêtés ont été dangereux, et auraient pu permettre à Rennes d’égaliser.

André (6): Tout comme son compère du milieu de terrain, il possède une justesse technique très intéressante. De plus il a récupéré de nombreux ballons.

Mubele (4,5): Pour aller vite, il va vite, mais dès qu’il faut centrer ou être précis avec le ballon dans les pieds, c’est beaucoup plus difficile. Il lui faudra beaucoup pus de rigueur s’il veut être décisif.

Baal (5,5): Le moins à son avantage du quatuor offensif des locaux, il a d’abord su museler Rafael. Son entente avec Bensebaini a été très bonne, ce qui a amené de nombreuses occasions rennaises. Remplacé par Tell (65′). 

Mouassa (5,5): D’une superbe frappe il a poussé Lopes à la parade. Sa rapidité a causé des problèmes à la défense lyonnaise, mais lui aussi est très (trop ?) imprécis pour faire bouger le tableau d’affichage.

Sarr (5): 17 millions c’est dur à assumer, surtout lorsqu’on a une seule saison dans l’élite. L’ex messin possède de réelles qualités mais il n’est certainement pas le buteur que cherche Rennes.

Olympique Lyonnais

Lopes (6): Le portier portugais réalise une très bonne période durant laquelle il sera intervenu à plusieurs reprises pour sauver les siens. En seconde période il se blesse à la fesse avant de s’incliner sur un coup franc direct.

Rafael (5,5): Il a alterné entre le bon et le moins bon. Techniquement très brouillon, il a perdu plusieurs ballons évitables. Il a souvent semblé gêné par la vitesse de l’attaque rennaise. Remplacé par Tete (59′), 

Marcelo (6): Le colosse brésilien a tenu son rang durant tout le match. Au départ gêné par la vitesse de Sarr notamment il a su soigner son placement pour anticiper les ballons longs. Contraint de sortir blessé. Remplacé par Diakhaby (86′), 

Morel (6,5): Le meilleur défenseur lyonnais sur la pelouse. Toujours bien placé, il a récupéré un bon nombre de passes. Il parvient à toujours relancer propre et à être utile dans les temps faibles lyonnais.

Marçal (6): Première mi-temps manquée pour le brésilien avec aucun apport offensif. Au retour des vestiaires il a su apporter bien plus. Il se sacrifie plusieurs fois à la fin du match pour éviter l’égalisation rennaise.

Tousart (7): Voir ci-dessus.

Sergi Darder (6): Avec le ballon dans les pieds il parvient à faire des décalages, mais dès qu’il doit défendre il est en grande difficulté. Il commet une grossière faute qui amène la réduction du score de Rennes.

Traoré (6,5): Un coffre assez impressionnant. Il dispose d’une bonne technique qui lui permet de se démarquer, et de faire des différences. Il pourrait par moment être plus individualiste, comme le sont ses autres compères de l’attaque.

Fekir (7): On sent qu’il est beaucoup mieux physiquement. Il est le danger numéro 1 de l’attaque lyonnaise. Sa technique est toujours autant propre, en témoigne son centre parfait pour Mariano.

Memphis (4,5): Auteur de cinquante cinq premières minutes très faibles, il profite d’une faute de main du gardien rennais pour ouvrir le score sur coup-franc. Après ça il a continué à s’enfermer dans des raids solitaire sans avenir. Remplacé par Cornet (80′). 

Mariano (6,5): Il a du mal à faire des passes. On sent qu’il souhaite marquer dès qu’il touche le ballon dans la surface. Son but de la tête sur l’un des rares ballons touchés en seconde période témoigne d’un très bon instinct du buteur.