Ligue 1 – 20ème j. | Les notes de Strasbourg – Guingamp (0-2)

Homme du match : Benezet (7) : Repositionné meneur de jeu depuis quelques matchs, le guingampais a ce soir montré la pleine mesure de son talent en étant décisif à deux reprises. Il est impliqué sur le premier but de Salibur (8′) lors d’une belle action collective, et se charge d’inscrire le second suite à un bel enchainement à l’entrée de la surface (16′). Il fut souvent au départ des actions de son équipe par ses projections vers l’avant et son sens du jeu. Remplacé par Blas (67′). 

Strasbourg

Oukidja (4) : Le portier strasbourgeois n’a certes pas été beaucoup sollicité, mais il a semblé fébrile dans ses prises de balles et a manqué quelques relances au pied.

Lala (5) : Eliminé trop facilement dans sa surface sur le premier but, il s’est ensuite bien repris par ses montées avec le ballon et ses retours défensifs qui ont empêché les Guingampais de tuer tout suspens dans ce match.

Mangane (3) : Coupable d’une mauvaise relance qui amène le second but breton, il a eu du mal à passer outre cette bévue puisqu’il fut hésitant dans ses interventions tout le long du match.

Koné (4) : Souvent loué pour son état d’esprit, il n’a pas su haranguer ses troupes en perdition ce soir, et a lui même manqué de présence défensivement en se faisant éliminer trop facilement sur certaines actions.

Seka (4) : Il a mis de la volonté dans tout ce qu’il entreprenait, mais a souffert d’un déficit technique criant dans ses passes et ses centres côté gauche. Remplacé par Foulquier (64′).

Grimm (4) : Titulaire devant la défense en l’absence d’Aholou, il n’a eu aucune influence dans le jeu de son équipe avec le ballon et fut souvent en retard dans les duels au milieu de terrain.

Gonçalves (4) : Il a touché beaucoup de ballons sur le côté droit, jouant souvent vers l’avant et avec de bonnes intentions. Il a cependant connu trop de déchets dans les centres et les coups de pieds arrêtés, qui étaient pourtant importants pour un Racing bien amorphe dans le jeu.

Martin (4) : On aurait pu attendre de sa part qu’il prenne en main le jeu strasbourgois au vu de son profil, mais il n’en a rien été. Il a manqué d’inspiration avec le ballon et ne s’est jamais distingué sur le plan offensif.

Da Costa (5) : L’ancien valenciennois fut le seul attaquant remuant de son équipe ce soir. Il a provoqué ses adversaires avec la balle, amenant parfois des situations intéressantes. Une des seules satisfactions côté strasbourgeois, même s’il a parfois fait le mauvais choix.

Bahoken (4) : Très en difficulté en première période, il s’est mieux débrouillé par la suite, en décrochant et en touchant plus de ballons, qu’il tentait tant bien que mal de bonifier. Un match difficile. Remplacé par Saadi (78′).

Sacko (3) : Pour son retour dans le onze de départ, il a beaucoup déçu. Souvent esseulé, il a perdu énormément de ballons offensivement et n’a jamais pesé sur la défense bretonne. Il cède sa place dès la 41′ à Blayac (5), qui a fait du bien aux Strasbourgeois grâce à son bon jeu dos au but. Il a pesé sur la défense sans toutefois tenter sa chance face au but.

Guingamp

Johnsson (6) : Le gardien suédois a du attendre la 89ème minute pour s’employer, après un frappe de Gonçalves à 20 mètres. Avant cela, il avait bien négocié les quelques sorties aériennes dans sa surface et fut rassurant pour sa défense.

Eboa Eboa (6) : Très peu inquiété défensivement, il en a profité pour apporter son soutien dans le domaine offensif. Il a joué simplement mais ce fut efficace et utile pour son équipe.

Kerbrat (6) : Pas vraiment impressionnant physiquement, il a compensé par une bonne anticipation et ne fut jamais pris à défaut par les attaquants strasbourgeois, même s’il a parfois eu du mal dans les duels face à Blayac.

Sorbon (6) : Propre aussi bien dans ses interventions dans les pieds strasbourgeois que dans  l’utilisation du ballon. C’est une valeur sûr de l’EAG qui ne déçoit que très rarement.

Rebocho (5) : Un ton en dessous de ses partenaires de la défense, on ne l’a pas beaucoup vu avec le ballon et fut parfois en retard défensivement à l’image de son carton reçu pour une faute sur Sacko en première période. Remplacé par Tabanou (86′).

Deaux (6) : L’ancien nantais fut discret en début de match avant de monter son niveau de jeu et de se montrer précieux dans la conservation du ballon par son jeu de passe notamment.

Diallo (5) : Un des guingampais les moins en vue ce soir, mais il a effectué un travail de l’ombre, récupérant de nombreux ballons et en relançant simplement par la suite. Il a laissé les profils plus créatifs s’occuper du domaine offensif.

Benezet (7) : Voir ci-dessus. 

Salibur (6) : Auteur d’un joli but plein de sang-froid suite à un crochet et à un piqué face à Oukidka (8′), il a ensuite continué à faire mal à ses adversaires directs par ses provocations balle aux pieds, mais s’est essoufflé au fil du match.

Coco (5) : Il a fait apprécier ses qualités techniques sur certaines séquences de jeu, mais a parfois surjoué en voulant faire la différence tout seul alors qu’il pouvait jouer plus simplement. Quand il veut, il est capable de bien combiner avec ses partenaires offensivement. Remplacé par Thuram (73′).

Briand (6) : Le capitaine breton a toujours joué juste sur le front de l’attaque à l’image de la passe décisive qu’il offre à Benezet (16′). Il est souvent parvenu à se défaire du marquage adverse par des appels intelligents, et a perdu très peu de ballons offensivement.