Ligue 1 – 12ème j. | Les notes de Saint-Etienne – Lyon (0-5)

Homme du match: Fekir (9): Les mots manquent pour évoquer la prestation de Fekir ce soir. Double buteur, il a fait du mal sur chaque décalage, sur chaque accélération. Sa célébration est une ode au football vrai que l’on connaît tous. Remplacé par Ferri (85′). 

Saint Etienne

Ruffier (3): Cueilli à froid sur la frappe de Memphis il a vécu une soirée très compliquée ce soir. Deux arrêts notables et cinq buts encaissés.

Pierre-Gabriel (3): Il est tombé face à Memphis et il a pris le bouillon tout le match. En retard sur le premier but, et sur le troisième but. Il a été beaucoup trop tendre pour ce genre de match. Remplacé par Janko (67′). 

Theophile-Catherine (3,5): Face à Mariano, il a eu du mal, beaucoup de mal. Il a perdu tous les ballons qu’il a eu, il est absent au marquage, bref catastrophique.

Lacroix (4): Il avait réalisé une première période catastrophique, il a continué dans la médiocrité. Expulsé après le retour des vestiaires suite à un tacle non-maîtrisé sur Fekir, il anéantit les chances de son équipe.

M’Bengue (5): Il a eu le côté des lyonnais qui a le moins bien marché, et pourtant il a été en difficulté. Face à Traoré il a souffert. Offensivement il n’a rien apporté. Remplacé par Pogba (46′), qui n’a rien fait de plus que son prédécesseur.

Pajot (3,5): Il n’a pas vu le ballon de toute la partie. Il a créée des espaces dans son dos dans lequel Aouar et Fekir se sont engouffrés. Pourquoi il a été préféré à Dabo…

Maiga (3,5): Durant le milieu de la première période il a abusé du jeu long, ce qui lui a valu de trouver beaucoup de touches dans le camp lyonnais. Sinon il a voulu organiser le jeu en redescendant près de ses défenseurs, mais ça n’a clairement pas marché.

Selnaes (3): Comment dire qu’il a tout raté ce soir. Sur sa seule frappe du match il a réussi à trouver une touche près du poteau de corner. Il a perdu tous ses ballons, raté beaucoup de passes.

Hamouma (Non noté): Après un corner complètement raté, qui donne l’ouverture du score des lyonnais, il sort claqué à la cuisse, grand chelem. Remplacé par Soderlund (8′, 3), qui n’a pas gagné un seul duel de toute la partie. Face à Morel il a éprouvé les pires difficultés.

Monnet-Paquet (2): Un replacement défensif très léger, une présence offensive inexistante. L’année dernière il a marqué, là il est passé totalement à côté de son match.

Bamba (2,5): Il a réussi à faire un coup franc un petit peu dangereux, mais hormis ça, on n’est pas loin du néant. Une ou deux chevauchées qui n’ont rien amené.

Olympique Lyonnais

Lopes (6,5): Sur sa première intervention, il stoppe Hamouma. C’est d’ailleurs la seule occasion que Saint Etienne a eu.

Tete (7): Passeur décisif sur le but de Mariano, il a causé les pires problèmes au côté gauche de la défense stéphanoise. Il apporte beaucoup et reste très solide défensivement.

Marcelo (7): Quelle assurance il dégage. Un vrai défenseur propre balle au pied et dans les duels. En seconde période il n’a eu plus rien à faire.

Morel (6,5): Un match tranquille pour lui, il a eu le temps de boire Soderlund toute la soirée, tout en faisant des passes à trois mètres devant lui.

Marcal (6,5): Il apporte toujours offensivement, mais malheureusement il tombe sur Memphis qui ne le décale jamais. Défensivement il n’a rien eu à faire sur son côté. Remplacé par Mendy (77′). 

Tousart (6,5): Toujours bien placé, il coupe énormément de passe et récupère beaucoup de ballon. Il a pris le match par le bon bout, ce qui lui a valu de régner sur le milieu de terrain adverse. Remplacé par NDombele (78′). 

Aouar (8): Le petit lyonnais n’a pas semblé intimidé par son premier derby chez les adultes. Il a montré sur les offensives lyonnaises qu’il est doté d’un sens de la passe vraiment au-dessus de la moyenne. Il est très prometteur.

Traoré (7): Il a réussi à marquer son but d’un superbe enroulé. Il a eu du déchet, mais quand il peut éliminer et faire la passe derrière, il est capable d’accélérer le jeu des lyonnais.

Fekir (9): Voir ci-dessus.

Memphis (8): Il a installé la clim dans Geoffroy-Guichard dès la cinquième minute en inscrivant le premier but lyonnais. Derrière il a continué son show. Il en fait trop, il râle, il énerve, mais dans un derby il fait des différences mentales et physiques qui énervent l’adversaire.

Mariano (8): 1 but, 2 passes décisives, il fait enfin des efforts collectifs et là ça se voit qu’il y a quand même du niveau chez ce joueur. De plus, cette rage lorsqu’il marque un but fait plaisir à voir, lorsqu’on est supporteur.