Coppa Italia – 1/2 Retour | Les notes de Napoli – Juventus (3-2)

Homme du matchHiguain (7) : Discret dimanche en championnat, et marqué de près par Chiriches ce soir, l’attaquant argentin ouvre le score (31′) d’une belle frappe des 25 mètres et place la Juve sur le chemin de la qualification. Son second but suite à un bon travail de Cuadrado anéanti les espoirs napolitains. Déterminé, dur au mal, et sans trembler, il s’est rappelé au bon souvenir de ses anciens supporters, se montrant décisif pour les bianconeri.

SSC Naples

Reina (4) : De retour de blessure, le gardien des partenopei a assuré des relances propres par son excellent jeu au pied sous la pression des attaquants bianconeri. Il paraît fautif et peu attentif sur l’ouverture du score d’Higuain (31′).

Ghoulam (5.5) : Peu avare d’efforts dans couloir gauche, l’international algérien a été très en vue dans ce match. Combatif de bout en bout.

Koulibaly (7) : Solide dans les duels, le défenseur sénégalais est à créditer d’une bonne prestation au marquage d’Higuain. Il a fait sobre en matière de relance et s’est distingué par des interventions pleine d’autorité.

Chiriches (4) : Maître dans les duels aériens, rugueux, sobre dans ses relances, le défenseur roumain malgré quelques hésitations et largesses défensives, est à créditer lui aussi d’un match correct dans l’ensemble.

Hysaj (6) : L’international albanais s’est montré entreprenant offensivement, il n’a pas hésité à prendre le couloir et à aller provoquer Alex Sandro. Un certain manque de précision dans la dernière passe et ses centres se sont globalement avérés peu dangereux.

Diawara (7) : Titularisé par M. Sarri, le jeune guinéen s’est montré rayonnant dans l’entrejeu. Impressionnant de sérénité et de combativité pour son jeune âge, il a survolé les débats au milieu du terrain et mis beaucoup d’impact.

Zielinski (6) : Modèle de combativité, travailleur, incisif, le jeune polonais s’est illustré par une influence grandissante dans l’expression collective napolitaine. Bon match. Il cède sa place à Allan (82′), combatif, auteur d’une entrée intéressante.

Hamsik (7) : Véritable métronome du jeu napolitain, « il capitano » a, une nouvelle fois, fait rugir de bonheur le San Paolo. Tranchant, décisif et inspiré, le maître à jouer du Napoli égalise et redonne espoir à tout le peuple partenopeo en début de seconde période. Remplacé par Pavoletti (75′).

Insigne (7) : Travailleur et insaisissable sur son côté gauche, « il magnifico » est récompensé de ses innombrables efforts en inscrivant le troisième but du Napoli sur un bon service de Callejon. Match plein.

Callejon (3.5) : Peu en vue dimanche soir mais élément indispensable du trident offensif napolitain, l’attaquant andalou ne s’est pas montré à son avantage dans ce match et rate une grosse occasion en début de partie qui aurait pu changer le scénario de la soirée. Son implication sur le 3ème but rehausse sa copie d’ensemble.

Milik (4) : L’avant-centre polonais tarde à retrouver le rythme de la compétition. Intéressant dans son jeu en pivot et son jeu de tête, intelligent par ses déviations, il a dans l’ensemble eu du mal à s’illustrer et à se procurer des occasions. Remplacé par Mertens qui égalise à peine entré en jeu (2-2, 61′) profitant d’une grossière erreur de Neto.

Juventus Turin

Neto (2) : Le gardien bianconero a montré beaucoup de fébrilité dans ce match. Fautif sur le second but napolitain et peu à son aise, il a mis en difficulté son équipe.

Alex Sandro (5) : En vue côté gauche, dans les duels et l’impact défensif, il est à créditer d’une bonne prestation, sans grand relief mais il a bien contenu Callejon dans l’ensemble.

Benatia (6) : Le défenseur marocain formé à l’OM est resté sobre et appliqué dans son travail défensif. Impressionnant de sérénité, il signe un bon match d’ensemble, un peu bousculé cependant par la vitesse des attaquants du Napoli dans la dernière demi-heure.

Bonucci (6) : Inspiré dans ses interventions, le patron de la défense a soulagé les bianconeri par des dégagements salvateurs et des contres importants. Appliqué, modèle de combativité.

Dani Alves (4) : L’ancien barcelonais n’a pas rayonné dans ce match, il s’est contenté de tenir son couloir, sans fioritures, peu entreprenant offensivement.

Khedira (5) : Buteur dimanche soir en championnat, l’international allemand a eu beaucoup de travail dans l’entrejeu pour contenir l’influence de Zielinski. Match correct mais il a souffert.

Rincón (3.5) : Rugueux et hargneux dans les duels, il s’est surtout illustré par de nombreuses fautes. Remplacé par Pjanic (70′).

Sturaro (4) : Une grosse activité à la récupération et de l’impact dans les duels pour le milieu de terrain transalpin. Prestation sans grand relief mais il a globalement tenu son rang. Remplacé par Lemina (86′).

Cuadrado (6) : L’ailier colombien a fait parler sa vitesse pour malmener la défense des azzurri tout au long du match. Passeur décisif pour Higuain sur le second but des bianconeri.

Dybala (4) : Titularisé par M. Allegri, « La Joya » s’est montré très actif dans le coeur du jeu mais peu dangereux dans l’ensemble. Remplacé par Barzagli (76′).

Higuain (7)Voir ci-dessus.