C1 (F) – Finale | Les notes de Lyon-PSG (0-0, 7-6 t.a.b.)

    Joueuse du match : Cruz (7) : Pas de duels véritablement remportés, mais un travail de gestion du milieu intéressant pour contrarier les offensives lyonnaises. Bien lancée en position d’avant-centre, elle bute sur Bouhaddi (33′). Une activité grandissante au fil du match, parfois un peu seule pour réguler le jeu parisien. Remplacée par Georges (80′)

    Olympique Lyonnais

    Bouhaddi (6,5) : Si elle effectue un arrêt important face à Cruz (33′), elle est toute heureuse de voir la frappe de Delie passer juste à côté de son but alors qu’elle était battue (63′). Elle s’illustre avec un arrêt et le tir au but de la victoire.

    Mbock (5,5) : Alignée dans un rôle de latérale peu évident pour elle avant de repasser dans l’axe, elle commet une erreur défensive (26′) sans conséquence. Pour le reste, pas grand-chose à signaler, surtout depuis qu’elle a retrouvé son poste de prédilection.

    Buchanan (5,5) : Dans un premier temps utilisée dans l’axe, la défenseure canadienne a retrouvé une certaine assise en défense avec son replacement à droite, et l’équipe lyonnaise avec.

    Renard (6) : Solide défensivement, et c’est bien sa tâche première, elle pourrait mieux faire offensivement, sa lucidité dans les relances s’étiolant peu à peu au fil du match.

    Majri (6,5) : Une des lyonnaises les plus actives sur son côté gauche avec de la bonne volonté et un certain volume de jeu, même si ça reste imparfait dans les duels et le dernier geste.

    Kumagai (5,5) : Évoluant un cran plus haut que d’habitude (en sentinelle devant la défense), elle a semblé gênée par l’opposition proposée par le milieu parisien, du moins en première période.

    Abily (5,5) : On a pu la voir dans un rôle un peu plus défensif du fait des contrariétés du milieu de terrain causées par les milieux parisiennes, justement. Elle est revenue un peu plus dans son élément quand l’OL a repris le ballon à son compte, sans toutefois être plus transcendante.

    Marozsan (5,5) : Peu en vue dans le jeu en première période, un peu plus en seconde, réglant petit à petit la mire sur coups de pied arrêtés, dont un sur lequel Hegerberg aurait pu faire mouche (52′).

    Le Sommer (6) : Si elle provoque un premier cafouillage dans la surface adverse avec un centre (11′), ses chevauchées sur les ailes n’ont pu toutes aboutir à de réelles opportunités de but. Elle voit certes son tir au but repoussé par la gardienne parisienne, heureusement sans conséquence.

    Morgan (non notée) : Tout juste revenue de blessure, elle sort touchée à la même cuisse gauche. Remplacée par Thomis (22′, 5) dont la vitesse n’a pu être exploitée aux fins collectives. Elle sera même remplacée par Lavogez (107′).

    Hegerberg (5,5) : Peu influente dans le jeu, elle ne se procure que de timides opportunités sur coups de pieds arrêtés, jusqu’à cette grosse occasion qu’elle ne parvient pas à convertir face à Kiedrzynek (52′). Remplacée par Bremer (59′)

    Paris Saint-Germain

    Kiedrzynek (6,5) : La gardienne polonaise est très sûre dans ses sorties, même si elle se fait souvent bouger dans les airs. Elle relâche néanmoins un ballon qui aurait pu coûter cher face à Hegerberg (52′). Si elle stoppe la tentative de Le Sommer, elle est ensuite malheureuse en ratant son tir au but, ce qui sera fatal à son équipe.

    Geyoro (6,5) : intervention défensive efficace (11′) malgré un cafouillage devant son but. Prend de plus en plus confiance face aux attaquantes lyonnaises. Elle bute sur Bouhaddi lors des tirs au but.

    Delannoy (6) : Pour le dernier match de sa carrière, elle livre une copie satisfaisante, n’ayant pas peur des coups et faisant ce qu’il faut quand il faut.

    Paredes (5,5) : Quelques bonnes interventions, mais la prestation d’ensemble ne comporte pas de relief particulier.

    Cruz (7) : Voir ci-dessus

    Diallo (6) : Une prestation d’ensemble correcte au milieu de terrain malgré une faute de marquage sur Hegerberg qui aurait pu coûter un but lyonnais (52′). Son travail de zone devenant peu à peu moins efficace, elle est remplacée par Boquete (57′)

    Formiga (5,5) : La doyenne brésilienne sur le terrain (39 ans) a effectué ni plus ni moins que le travail initié par sa capitaine, hormis une tête sur coup de pied arrêté (38′).

    Périsset (6) : Auteur d’une prestation intéressante sur son côté droit, parvenant à bouger une Mbock certes alignée latérale, même si elle a plus subi en seconde période. Blessée à la cuisse gauche, elle est remplacée par Morroni (90’+3)

    Lawrence (5,5) : En dehors d’une remise qui aurait pu s’avérer décisive pour Cristiane avant la pause (45’+2), la joueuse canadienne s’est surtout illustrée défensivement, avec quelques interventions judicieuses, même si elle aurait pu faire plus offensivement.

    Cristiane (5) : La Brésilienne a eu une occasion (45’+2), sur un centre en retrait de Lawrence, au-dessus. En dehors de cela, elle a été extrêmement peu à son avantage.

    Delie (5,5) : Peu à son avantage, également, cantonnée à un rôle de pressing, elle adresse néanmoins une déviation pour Cruz (33′), presque décisive. Plus tard, bien décalée dans la surface par Cruz, elle croise trop sa frappe alors qu’elle est face au but (63′).