33ème j. | Les notes de Marseille – Saint-Etienne (4-0)

Homme du matchThauvin (9) : Le stade Vélodrome en ébullition qui célébrait les 30 ans des Winners du Virage Sud a transcendé « Flotov ». Travailleur et percutant sur le côté droit de l’attaque olympienne, le neo-international est dans le coup de trois des quatre buts olympiens ce soir. Buteur (22′) suite à un excellent travail de Sanson, passeur pour Gomis (32′), il est à la conclusion du 3ème but synonyme de KO (58′). Il se pose en homme de base de cet OM en reconquête. Remplacé par Njie (85′).

Olympique de Marseille (4-3-3)

Pelé (6) : Rassurant par ses prises de balle sur les ballons aériens, le portier marseillais, peu sollicité dans ce match, signe son 16ème clean-sheet de la saison.

Evra (4) : Peu à l’aise dans les duels, en retard sur les tacles, quasi inexistant offensivement, l’ancien bianconero a tenu son couloir tant bien que mal, bien aidé par la maladresse technique des stéphanois.

Rolando (5,5) : Le défenseur portugais toujours peu inspiré et peu efficace dans ses relances, s’est évertué à soigner son travail défensif et ses interventions. Match moyen.

Sertic (6) : L’ancien bordelais a sûrement été le joueur défensif le plus en vue. Rugueux, solide dans ses interventions et rarement pris à défaut. Match solide.

Sakai (6) : Beaucoup d’envie et de détermination dans son couloir droit. Son entente avec Thauvin constitue un atout important du jeu phocéen. Combatif et dur au mal dans son travail défensif. Remplacé par Fanni (80′).

Vainqueur (7) : La sentinelle du milieu de terrain marseillais a montré beaucoup d’envie et d’abnégation durant 90 minutes. Des tacles tranchants, et une grosse activité illustrent son match. Omniprésent.

M. Lopez (5,5) : Peu étincelant depuis quelques temps, le minot s’est montré très actif dans l’entrejeu dans la circulation du ballon. Beaucoup de ballons touchés mais hésitant dans son utilisation. Un éclair offensif en première période. Du mieux.

Sanson (7,5) : Très en vue comme à son habitude et très influent sur le jeu des phocéens, l’ancien montpelliérain a encore fait étalage de son immense talent. Passeur décisif pour Thauvin (22′), il n’a pas ménagé ses efforts tout au long du match et signe une prestation très aboutie.

Payet (7) : L’international français s’est montré omniprésent dans l’animation offensive olympienne par son excellente vision du jeu et ses combinaisons avec Thauvin. Très à l’aise techniquement il n’a eu aucun mal à martyriser la défense des Verts. Buteur (90’+3), il est récompensé de ses efforts.

Thauvin (9)Voir ci-dessus.

Gomis (6,5) : Le capitaine olympien a beaucoup pesé sur la défense stéphanoise et double la mise (32′) à la suite d’une prouesse technique, bien servi par Thauvin. Combatif, motivant ses jeunes coéquipiers, « La panthère » signe un bon match d’ensemble, plein d’abnégation et de courage. Remplacé par B. Sarr (90′).

AS Saint-Etienne (4-2-3-1)

Ruffier (3) : Le capitaine des Verts n’a pas brillé dans ce match, même si ses quelques arrêts ont un peu retardé l’échéance.

M’Bengue (3) : L’ancien toulousain s’est montré à la peine face à la vitesse et la détermination de Thauvin. Pris de vitesse, et peu entreprenant offensivement. Remplacé par Malcuit (53′), volontaire mais peu inspiré.

Théophile-Catherine (4) : Combatif, mais rarement à son avantage dans ce match, battu dans les duels, son match illustre à merveille la soirée très compliquée des Verts.

Lacroix (3) : Titularisé pour pallier l’absence de Perrin, il a beaucoup souffert au marquage de Gomis. Il a disputé et surtout perdu de nombreux duels.

Pierre-Gabriel (3,5) : Le latéral droit de l’ASSE a eu énormément de mal à contenir les assauts de Payet dans sa zone. Auteur de plusieurs fautes grossières. Match difficile pour lui.

Lemoine (3) : On attendait sa combativité et sa hargne à la récupération mais l’ancien rennais n’a pas brillé dans ce match, aspiré par l’aisance technique de l’entrejeu marseillais. Remplacé par Corgnet (73′).

Veretout (4,5) : L’ancien joueur d’Aston Villa signe une prestation remarquée, entre ballons grappillés et initiatives offensives, mais globalement sans réussite.

Saivet (4) : Dépositaire du jeu stéphanois, volontaire en soutien de ses attaquants en début de rencontre, il s’est rarement montré décisif et s’est éteint au fil des minutes.

Monnet-Paquet (4) : Volontaire, il a fait parler sa vitesse en première mi-temps pour aller chahuter la charnière centrale marseillaise. Remplacé par Tannane (45′), combatif mais sans grande inspiration.

Hamouma (4,5) : Il a tenté de faire des différences côté droit par sa vitesse et sa qualité technique. En vue sur le front de l’attaque mais il a dans l’ensemble peiné à s’illustrer.

Beric (3) : Peu servi par ses partenaires, l’attaquant slovène a eu du mal à se mettre en évidence sur la pelouse du Vélodrome. Il a failli à ses responsabilités à la pointe de l’attaque.