33ème j. I Les notes de Angers – Paris (0-2)

Homme du match : Di Maria (7) : L’Argentin ne fut pas étincelant dans le jeu mais a symbolisé la froideur et l’efficacité parisienne sur la pelouse angevine. Il ouvre d’abord le score d’un sublime coup-franc à 25 mètres des buts (28′), puis tue le match en concluant du pied gauche un contre bien mené par Cavani et Lucas (84′). Remplacé par Guedes (90′). 

Angers

Letellier (5) : Il n’est pas vraiment fautif sur les buts mais n’a pas non plus réalisé d’exploits presque indispensables pour obtenir des points face à ce genre d’équipe.

Cissokho (4) : Peu en vue défensivement et très timide offensivement, il a commis quelques erreurs qui auraient pu avoir plus de conséquences si le PSG avait mieux joué certains coups.

Traoré (6) : Impressionant physiquement, le puissant défenseur angevin a coupé plusieurs offensives parisiennes par son bon placement et son agressivité dans les duels.

Thomas (5) : Il a semblé un brin nerveux en commettant plusieurs fautes pas vraiment utiles, comme celle sur Pastore qui amène le coup-franc de Di Maria (28′). Sobre dans le jeu.

Manceau (5) : Le latéral gauche angevin s’est contenté de défendre et de rester bien positionné alors qu’il aurait pu apporter plus le danger dans le camps adverse quand son équipe poussait pour égaliser.

Santamaria (7) : Le jeune milieu a su s’imposer techniquement et physiquement au milieu de terrain face à des adversaires supposés bien meilleurs. Il a dirigé le jeu angevin de belle manière et n’a pas hésité à frapper de loin, inquiétant Trapp à plusieurs reprises.

N’Doye (5) : Il a pesé physiquement dans l’entrejeu mais a manqué de justesse technique dans les passes pour amener des situations dangereuses dans la défense adverse.

Mangani (6) : Il a joué de son expérience tout au long de la rencontre sans jamais s’affoler. Toujours propre dans les sorties de balles, présent dans les duels, il fut un acteur majeur de la bonne période angevine en seconde période.

Pepe (7) : Le virevoltant internation ivoirien fut à l’origine de nombreuses occasions angevines ce soir. Par sa vitesse et sa qualité technique, il a fait souffrir Maxwell et a également inquiété Trapp d’une superbe frappe du pied gauche à l’entrée de la surface (11′). Remplacé par Bamba (76′).

Toko Ekambi (5) : Il a tenté de provoquer Aurier balle aux pieds mais a eu du mal à faire la différence, en manquant de tranchant et d’intensité dans ses actions.

Diedhiou (4) : Pas facile d’exister entre Marquinhos et Kimpembe mais il a fait ce qu’il pouvait et a tenté sa chance une fois seulement (52′). Remplacé par Berigaud (82′).

Paris

Trapp (7) : Le portier allemand a sauvé la victoire parisienne plusieurs fois dans ce match par deux parades de grande qualité notamment (11′, 78′). Il s’est également imposé dans sa surface sur ses sorties aériennes et fut bon dans le jeu au pied.

Aurier (6) : Un monstre physique, il ne s’est jamais fait passer et est monté plusieurs fois dans son couloir droit, tentant de trouver ses attaquants sans toutefois faire preuve d’une qualité de centre exceptionnelle.

Marquinhos (6) : Le défenseur brésilien a sorti de nombreux ballons chauds de sa surface grâce à sa lecture du jeu et son anticipation que peuvent envier la plupart des défenseurs. Il a fait preuve d’engagement et de bonne volonté durant tout le match.

Kimpembe (5) : Légèrement moins en vue que son partenaire de la charnière centrale, il a tout de même effectué des interceptions importantes sans prendre de danger dans les relances.

Maxwell (5) : Il a eu un peu de mal défensivement face aux incessantes provocations de Pepe, mais a su se montrer disponible offensivement et a offert plusieurs bons ballons à ses attaquants.

Verratti (6) : Une qualité technique toujours incroyable qui nous émerveille chaque jour un peu plus, mais il a manqué de calme sur certaines séquences de jeu et s’est parfois un peu précipité dans ses choix.

Rabiot (5) : L’international français a bien débuté le match mais s’est peu à peu essoufflé et fut moins tranchant dans ses actions balles aux pieds en fin de match.

Matuidi (4) : Il a fait beaucoup d’efforts défensifs mais a ensuite eu du mal à apporter au jeu dans l’utilisation du ballon, en ralentissant souvent les actions parisiennes. Remplacé par Thiago Motta (77′).

Di Maria (7) : Voir ci-dessus.

Pastore (5) : Le maestro argentin a déjà connu de meilleurs jours, même s’il a éclairci le jeu parisien sur certaines séquences par une passe ou un dribble. Il en a fait trop peu pour faire la différence ce soir, et a cédé sa place à Lucas (69′), passeur décisif sur le deuxième but (84′).

Cavani (4) : Il n’a eu qu’une opportunité de marquer après une passe de Pastore, mais a manqué sa reprise du gauche qui s’est envolé au dessus du but. Toujours aussi important dans le pressing et dans les efforts défensif, mais peu en vue sur le plan offensif.