1/4 de finale – Retour | Les notes de Besiktas – Lyon (2-1) (6-7 TaB)

Homme du match: Anderson Talisca (7,5): Sur un très bel enchaînement, il ouvre le score dans une ambiance de feu. Il a une grande qualité technique et une rapidité d’exécution très intéressante. En seconde période il a montré qu’il savait également jouer de la tête avec un second but au milieu de la défense lyonnaise. Il ne devrait pas s’éterniser en Turquie. Il marque même son tir au but.

Besiktas

Fabri (): Très limite au match aller, il a réalisé de grandes interventions devant Lacazette et Diakhaby notamment. Il a été suppléé deux fois par ses montants.

Gonul (6,5): Qu’est ce qu’il a donné dans son couloir pour défendre. Quaresma ne l’a pas aidé du match, et face à Valbuena et Morel il a eu des difficultés, mais il a tout donné.

Mitrovic (5,5): Il a du être soulagé de voir Lacazette sortir tant il a souffert de la mobilité de l’attaquant lyonnais.

Tosic (5): Lui aussi a perdu beaucoup de duels face à Lacazette. Heureusement il a pu se rattraper à l’épaule et dans l’impact physique. Il loupe son penalty.

Adriano (5): Très en retrait, il souffre face à Cornet. Plusieurs fautes à retardement, des mauvais choix. En seconde période il a réalisé quelques interventions, mais a souffert une nouvelle fois. Il fini sur les rotules. Remplacé par Beck (76′)

Ozyakup (6): Le capitaine turc a montré un réel enthousiasme en commettant beaucoup de fautes dues à un excès d’engagement en début de match. Dans l’utilisation de la balle il est allé au plus simple. Remplacé par Necip (94′), 

Hutchinson (6): Un acteur important du jeu, que ce soit offensivement ou défensivement puisqu’il a commis de nombreuses fautes, mais a récupéré beaucoup de ballons. Tirs au but réussi.

Quaresma (6,5): Il a envie de qualifier son club, mais cela se solde par beaucoup d’imprécision notamment dans les centres. Inexistant défensivement, il n’est pas parvenu à être décisif malgré un poteau touché. Remplacé par Arslan (114′), 

Babel (6,5): Tout en vitesse et à l’expérience il a livré un duel intéressant avec Jallet. En fin de match il loupe la balle de match après un ballon sur le poteau. Tirs au but réussi.

Anderson Talisca (7,5): Voir ci-dessus.

Tosun (6,5): Il commence le match avec deux frappes cadrées (1ère et 4ème). Son duel avec la charnière lyonnaise a souvent tourné en sa défaveur, la faute à un déficit physique net. Sans cette fâcheuse tendance à tomber il serait très bon. Tirs au but réussi.

Olympique Lyonnais

Lopes (7): Deux parades devant Tosun dès les cinq premières minutes de jeu, puis une autre vers l’heure de jeu. Masqué, il ne peut rien sur la frappe de Talisca. Il sort deux parades durant la séance de tirs au but pour qualifier son équipe.

Jallet (6): Face à Babel il a eu du mal. Il a attendu que le néerlandais s’essouffle pour parvenir à prendre son couloir et amener le danger. Offensivement ce n’était pas son soir, mais avec Ghezzal sur son côté, que faire. Il loupe la balle de match durant les tirs au but.

N’Koulou (6,5): La vraie question c’est pourquoi lui était en CFA pendant que Mapou jouait les matchs de Coupe d’Europe. Plus intelligent et meilleur défenseur, il a livré un bon duel physique avec Tosun.

Diakhaby (6,5): Il a eu deux occasions nets sur deux coups de pieds arrêtés, mais par deux fois le portier turc s’est imposé. Défensivement il paraît très à l’aise. Quel mental pour aller mettre une lucarne dans les tirs au but.

Morel (6): Omniprésent sur son côté, il a tout donné dans son duel face à Quaresma, ce qui a eu pour conséquence qu’il ne parvienne pas à être décisif devant. Il fini les 120 minutes lessivé. Remplacé par Rybus (120′), rentré uniquement pour tirer le penalty et qui le met.

Gonalons (6,5): Sur le petit ballon piqué pour Lacazette il a fait oublier la moitié de sa saison très mitigée. Il a enfin retrouvé le niveau qu’on lui connaissait. Comme si l’Europa League lui donnait des ailes. Comme un capitaine il envoie son équipe en demi-finale de la Ligue Europa.

Tousart (6,5): Pour une fois à l’aise dans un système à double pivot, il est parvenu à s’émanciper de Gonalons et à rendre une copie plus que correct, avec un bon équilibre défense/attaque.

Tolisso (7): Un enchaînement contrôle frappe qui passe juste à côté (13′). Positionné en soutien de Lacazette il a profité d’une grande liberté pour prendre part à toutes les offensives lyonnaises. Quel match technique et dans le volume de jeu. Tirs au but réussi.

Valbuena (6,5): Très mobile comme à son habitude, il a aimanté les ballons mais n’a pas toujours réussi à en faire bon usage. Les coups de pieds arrêtés qu’il a tirés ont été très bon. Il ne craque pas sur son tir au but.

Cornet (5,5): Il a apporté sa vitesse et beaucoup de provocations, mais il ne parvient pas à être décisif. Il a globalement remporté son duel avec Adriano. Remplacé par Fekir (76′), qui n’a pas pesé dans l’axe de la défense. Tirs au but réussi.

Lacazette (7): Sa première mi-temps, à l’image de son match face à la Roma est de très haut niveau. Un enchaînement contrôle – lob magnifique. 5 minutes après il manque de tuer le match en touchant le poteau. Une seconde mi-temps du même acabit avec deux occasions manquées et une barre transversale touchée. Remplacé par Ghezzal (91′), qui a fait des mauvais choix à la suite. Tirs au but réussi.